Le chèque relance export, l’aide à la formation pour les entreprises qui exportent.

Le chèque relance export, l’aide à la formation pour les entreprises qui exportent.
Hélène Truffaut

Les TPE, PME et ETI souhaitant se développer à l’international peuvent bénéficier d’une nouvelle aide financière pour suivre des formations dédiées à l’export.

Dans le cadre du plan de relance export, dont les mesures sont prolongées d’un an, un nouveau chèque relance export « formation » a été lancé le 5 octobre dernier. Celui-ci vise à contribuer au financement des formations continues courtes (un à deux jours) des chefs d’entreprise, directeurs export et collaborateurs des TPE, PME et ETI (entreprises de taille intermédiaire) sur des thématiques “export” ciblées.

Selon Business France (l’agence nationale au service de l’internationalisation de l’économie française), ce nouvel outil « répond à un besoin exprimé d’expertise technique sur des sujets spécialisés de l’international » : établissement d’un business plan export, maîtrise des « incoterms » (les règles du commerce international), compréhension des obligations et démarches douanières et juridiques… Il doit ainsi permettre « aux entreprises éligibles de sécuriser et pérenniser leur développement à l’export ».

Les PME et ETI de tous les secteurs d’activité peuvent bénéficier de cette aide. Le chèque prend en charge 50 % des dépenses exposées, pour un montant pouvant aller jusqu’à 1 500 euros, à raison d’un seul chèque par entreprise. Seules seront prises en compte les formations réalisées entre le 1er octobre 2021 et le 15 octobre 2022. Les entreprises intéressées doivent déposer leur demande d’éligibilité avant le 30 juin 2022 auprès de Business France, qui gère la procédure.

Partager l'article

Hélène Truffaut

Journaliste titulaire de la carte de presse, je cumule une expérience de plus de 20 ans en tant que rédactrice, chef de rubrique et pigiste, essentiellement en presse professionnelle (RH, financière, informatique), sur l'ensemble des thématiques ressources humaines, du recrutement à la formation en passant par les politiques de rémunération.