Perte du pouvoir d’achat : 62% des RHs touchés en 2023

Perte du pouvoir d’achat : 62% des RHs touchés en 2023
Adeline Lajoinie

Les professionnels RH n’ont pas été épargnés par la crise et l’inflation. L’an dernier, la profession RH a globalement eu l’impression de perdre du pouvoir d’achat.

Analyse des salaires dans le secteur RH

L’étude récente de Culture RH, intitulée “Combien gagne un RH en France en 2024 ?“, met en lumière des informations cruciales sur la structure salariale des professionnels des ressources humaines en France. 

Cette enquête, menée auprès d’un peu plus de 1100 professionnels du secteur, révèle non seulement la diversité des rémunérations selon les postes, mais également les défis croissants liés au pouvoir d’achat.

L’un des constats majeurs de l’étude concerne le niveau de rémunération des différents métiers du secteur. Il apparaît que la médiane salariale pour un professionnel RH est de plus de 2 287 € net par mois

Parmi les postes, les directeurs des ressources humaines (DRH) se distinguent par une rémunération moyenne élevée de 4 935 € net par mois. Suivent les responsables RH, avec un salaire moyen de 3 205 € net par mois, illustrant ainsi la hiérarchie salariale au sein des départements RH. À l’autre extrémité du spectre, les assistants RH perçoivent le salaire le plus faible, avec une moyenne de 1 895 € net par mois. 

Ces chiffres, tout en reflétant la variété des rôles au sein des ressources humaines, mettent également en évidence les écarts significatifs de rémunération qui peuvent exister.

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Pouvoir d’achat et inégalités salariales des professionnels RH

La seconde partie de l’enquête révèle une préoccupation majeure quant à l’évolution du pouvoir d’achat des professionnels RH. 

La suite après la publicité

En effet, 62% des sondés indiquent une perte de pouvoir d’achat en 2023, une situation exacerbée par le fait que 39% d’entre eux n’ont pas bénéficié d’augmentation salariale, tandis que 23% rapportent que leur augmentation n’a pas suivi le rythme de l’inflation. 

Par ailleurs, l’étude souligne une disparité de genre notable, particulièrement dans les postes de direction : alors qu’un homme DRH gagne en moyenne 5 461 € net par mois, une femme à poste équivalent perçoit 4 751€ net, révélant ainsi les inégalités salariales persistantes entre hommes et femmes dans le secteur.

En outre, l’analyse met en relief les différences de traitement selon la taille de l’entreprise : 82% des professionnels RH dans les entreprises de plus de 5000 salariés ont été augmentés, contre seulement 60% dans celles de moins de 250 salariés, mettant en exergue l’impact de la structure de l’entreprise sur les pratiques salariales.

Cette étude de Culture RH offre une vue d’ensemble précieuse des réalités salariales et des défis liés au pouvoir d’achat auxquels sont confrontés les professionnels RH en France, soulignant la nécessité de stratégies ciblées pour redresser ces disparités et promouvoir une équité salariale accrue au sein du secteur.

Employeurs : 10 obligations à connaître en droit du travail

Les textes de loi et décrets entrés en vigueur ces derniers temps sont venus impacter les obligations des employeurs, créant ainsi de nouveaux impératifs à respecter pour rester en règle. Téléchargez ce dossier spécial pour faire le point sur les 10 obligations à connaître. Ce livre blanc a été réalisé par notre partenaire les Editions Tissot.

Je télécharge gratuitement

À lire également :

Partager l'article

Adeline Lajoinie

Journaliste et Rédactrice Web SEO, j'ai promené ma plume dans les colonnes de nombreux journaux. Depuis plus de 10 ans, c'est surtout le digital qui profite de mes mots, pour des rédactions web parfaitement bien référencées, dans tous les domaines.