Salaires RH 2024 : quelles sont les professions rémunératrices ?

Salaires RH 2024 : quelles sont les professions rémunératrices ?
Adeline Lajoinie

La profession RH est bien plus complexe qu’elle n’y paraît. Les différents métiers de la profession disposent de profils comme de niveaux de rémunérations bien différents. Focus via la dernière enquête exclusive de Culture RH.

Le DRH, au top de la rémunération

L’étude récente de Culture RH, portant sur les salaires dans le domaine des ressources humaines en France pour l’année 2024, offre une vue d’ensemble précieuse sur la rémunération des professionnels RH. 

Selon cette enquête, qui a sondé près de 1200 spécialistes RH, un professionnel RH sur deux gagne plus de 2 287 € net par mois, mettant en lumière une diversité de rémunérations selon les postes occupés. 

Au sommet de l’échelle salariale, les Directeurs des Ressources Humaines (DRH) perçoivent en moyenne 4 935 € net par mois, suivis de près par les Responsables RH (RRH), avec un salaire moyen de 3 205 € net par mois. Les Chargé(e)s de mission RH bénéficient également d’une rémunération respectable de 2 373 € net par mois.

Employeurs : 10 obligations à connaître en droit du travail

Les textes de loi et décrets entrés en vigueur ces derniers temps sont venus impacter les obligations des employeurs, créant ainsi de nouveaux impératifs à respecter pour rester en règle. Téléchargez ce dossier spécial pour faire le point sur les 10 obligations à connaître. Ce livre blanc a été réalisé par notre partenaire les Editions Tissot.

Je télécharge gratuitement

Les autres fonctions RH, bien que moins rémunératrices, jouent un rôle crucial dans l’efficacité du département des ressources humaines. Les gestionnaires de paie et les chargé(e)s de recrutement gagnent en moyenne respectivement 2 210 € et 2 174 € net par mois, tandis que les assistant(e)s RH, en bas de l’échelle, perçoivent en moyenne 1 895 € net par mois. 

Cette étude souligne également les secteurs les plus rémunérateurs pour les métiers RH, avec l’informatique et les télécoms en tête, offrant un salaire moyen de 3 850 € net par mois, suivi de la banque/assurance et de la chimie/parachimie. 

Ces informations détaillées fournissent une perspective essentielle sur les tendances de rémunération dans le domaine RH en France, révélant à la fois les opportunités et les défis pour les professionnels du secteur.

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Les RHs les moins bien payés : les reconvertis, en province, dans une petite entreprise et les juniors

L’étude approfondie menée par Culture RH met en lumière les écarts de rémunération au sein de la profession RH, influencés par divers facteurs tels que la reconversion professionnelle, l’expérience, la localisation géographique et la taille de l’entreprise.

La suite après la publicité

Un constat frappant ressort : 31% des professionnels RH n’ont pas débuté leur carrière dans ce secteur. Ce phénomène est particulièrement marqué chez les assistants RH, où près de la moitié (49%) sont des reconvertis. Les gestionnaires de paie (44%) et les chargés de recrutement (27%) suivent cette tendance. Même les DRH ne sont pas épargnés, avec 25% d’entre eux venant d’autres horizons.

Ces reconversions professionnelles ont un impact direct sur les salaires : les professionnels RH reconvertis gagnent en moyenne 2 765 € net par mois. En comparaison, ceux qui ont toujours œuvré dans les RH perçoivent 3 061 € net mensuellement.

L’expérience influence également la progression salariale, mais de manière inégale selon les postes : 

  • Les assistants RH, avec plus de 10 ans d’expérience, ne voient leur salaire augmenter que de 117 €.
  • À l’opposé, les DRH bénéficient d’une hausse significative de 1 085 € pour la même durée d’expérience.
  • Avec plus de 20 ans d’expérience, l’écart se creuse : 3 053 € contre 4 242 €.

La localisation géographique joue un rôle crucial : Paris domine le classement des villes avec les salaires les plus élevés, suivie par Montpellier et Lyon. En région, l’Île de France, la Bretagne, et les Hauts-de-France sont les plus rémunératrices.

La taille de l’entreprise influence également la rémunération :

  • Les entreprises de moins de 250 salariés offrent en moyenne 2 874 € net par mois.
  • Ce salaire passe à 3 420 € dans les entreprises de plus de 5000 salariés.

Cette étude met en évidence les défis et les opportunités au sein de la profession RH, révélant l’importance de l’expérience, de la continuité dans le secteur, et de la localisation pour la rémunération.

À lire également :

Partager l'article

Adeline Lajoinie

Journaliste et Rédactrice Web SEO, j'ai promené ma plume dans les colonnes de nombreux journaux. Depuis plus de 10 ans, c'est surtout le digital qui profite de mes mots, pour des rédactions web parfaitement bien référencées, dans tous les domaines.