Santé au travail : profiter des JO 2024 pour développer le sport en entreprise ?

Santé au travail : profiter des JO 2024 pour développer le sport en entreprise ?
Adeline Lajoinie

Le 28 avril, l’Organisation internationale du travail commémore la Journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail. À cette occasion, l’on peut se demander si les JO 2024 pourront aider les collaborateurs à se mettre au sport et réduire ainsi les RPS.

Le sport, idéal pour la prévention des accidents du travail et des troubles musculo-squelettiques

Le sport en entreprise se révèle être un allié précieux pour prévenir les accidents du travail et les troubles musculo-squelettiques

Les résultats d’une étude menée par l’Université de Toulouse soulignent les bénéfices de seulement cinq minutes d’activité physique quotidienne

Ces pratiques peuvent réduire les accidents du travail de manière significative, divisant le taux par 3,6 en quinze mois.

Les activités physiques ne se contentent pas de diminuer les risques d’accidents. Elles contribuent également à réduire les troubles musculo-squelettiques, améliorant ainsi la santé globale des salariés. 

Cette prévention active est d’autant plus importante que 21 à 28% des jours d’absentéisme sont associés aux TMS. De plus, l’engagement dans des activités régulières adaptées aux différents métiers accroît la productivité et diminue le turn-over des employés.

En 2024, l’accent mis sur le bien-être au travail révèle un besoin croissant d’un environnement plus humain et inclusif. Selon une étude de Gymlib, le sport, en tant que partie intégrante des initiatives de bien-être, est fortement plébiscité avec 80% des salariés prêts à y participer si proposé par leur employeur. 

Ce soutien à la santé physique se double d’un impact positif sur l’équilibre vie professionnelle/personnelle, essentiel depuis la crise sanitaire. Ces approches, qui favorisent à la fois la santé et le bien-être des employés, s’inscrivent dans une vision globale et durable de la gestion des ressources humaines.

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

À lire également :

La suite après la publicité

Comment les JO 2024 peuvent-ils aider à faire entrer le sport en entreprise ? 

Les Jeux Olympiques de 2024 à Paris sont vus comme une opportunité pour promouvoir le sport en entreprise, selon un article de “Ouest France”

Des entreprises comme le groupe Roullier ont déjà intégré des infrastructures sportives proches des bureaux, permettant à leurs employés de pratiquer régulièrement le sport, avec des avantages notables tels que la réduction des accidents du travail et du turn-over.

Le spécialiste des fertilisants agricoles a créé un bâtiment dédié aux activités sportives, où “la moitié des collaborateurs du siège pratique l’une des quarante activités sportives proposées”

Cette initiative souligne comment l’accessibilité et l’attrait économique (subventions de 50% par l’employeur) peuvent encourager la pratique sportive en milieu professionnel, et améliorer la cohésion sociale au sein des entreprises.

Arrêts maladie et congés payés : les règles applicables

La loi sur l'acquisition des congés payés pendant l'arrêt maladie a été adoptée. Elle prévoit que toute période d'arrêt maladie est considérée comme du temps de travail effectif, permettant au salarié d'acquérir des congés payés. Retrouvez la synthèse des nouvelles règles applicables dans ce dossier spécial. Ce livre blanc a été réalisé par notre partenaire les Editions Tissot.

Je télécharge gratuitement

En parallèle, United Heroes propose des idées pour maximiser l’impact des JO 2024 au sein des entreprises :

  1. Création de rituels d’entreprise “Spécial 2024” : Tester de nouvelles façons de travailler comme des réunions actives, où des discussions sont menées en marchant.
  2. Participation à des compétitions inter-entreprises : S’inscrire à des événements comme les H-GAMES pour stimuler l’esprit d’équipe.
  3. Distribution de dossards pour des événements sportifs : Encourager la participation à des courses, favorisant ainsi la motivation et la fixation d’objectifs personnels.
  4. Mise en place d’avantages liés à l’activité physique : Utiliser des applications pour intégrer le sport dans le quotidien des employés à travers des défis et des systèmes de récompenses.
  5. Nomination d’ambassadeurs du sport en entreprise : Créer un comité dédié pour choisir les initiatives les plus adaptées et promouvoir une culture dynamique.

Ces idées peuvent aider les entreprises à tirer pleinement parti de l’élan des JO pour encourager un mode de vie sain et productif au travail.

À lire également :

Partager l'article

Adeline Lajoinie

Journaliste et Rédactrice Web SEO, j'ai promené ma plume dans les colonnes de nombreux journaux. Depuis plus de 10 ans, c'est surtout le digital qui profite de mes mots, pour des rédactions web parfaitement bien référencées, dans tous les domaines.