Pourquoi 44% des jeunes choisissent leur entreprise en fonction du salaire ?

Pourquoi 44% des jeunes choisissent leur entreprise en fonction du salaire ?
Adeline Lajoinie

Quelles sont les clés pour rendre les jeunes salariés heureux ? Connaître leurs attentes ! Voici quelques informations clés pour mieux comprendre comment les jeunes appréhendent leurs carrières.

Comment rendre les jeunes salariés heureux : salaire et flexibilité

Le Groupe ISC Paris, grande école de commerce et de management, publie la 2ème édition de son baromètre sur le bonheur au travail des jeunes de 18-24 ans, en collaboration avec l’institut d’études BVA Xsight. Cette étude examine la perception des jeunes sur le monde professionnel, leur idée du “job de rêve” et de la réussite en entreprise.

Les jeunes salariés recherchent un emploi satisfaisant, bien rémunéré, avec une atmosphère conviviale et la possibilité de concilier vie professionnelle et personnelle. 

Selon le baromètre, la rémunération reste un critère déterminant pour 44% des jeunes, suivie de près par l’ambiance de travail pour 32% d’entre eux. L’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle est crucial, 43% considérant le temps libre comme essentiel dans leur “job de rêve”.

53% des jeunes considèrent que favoriser la flexibilité des horaires est le meilleur moyen pour les entreprises de permettre aux salariés de concilier vie privée et vie professionnelle.

Malgré tout, 80% des jeunes actifs sont satisfaits de leur travail, notamment grâce à l’autonomie, à une bonne ambiance et à des relations positives avec leur manager. Pourtant, 43% ne sont pas satisfaits de leur salaire et autant se sentent stressés au travail, surtout parmi les CSP+.

Seulement un quart des jeunes ont réussi à négocier leur salaire à l’embauche. Une minorité, soit 14%, envisage une carrière internationale, alors que le secteur public attire moins et que les grandes entreprises françaises sont moins plébiscitées.

Les petites entreprises, les multinationales étrangères en France et les associations peinent également à attirer les jeunes talents.

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

A lire également :

Les valeurs chères aux jeunes salariés pour choisir leur entreprise

Les jeunes salariés attachent une grande importance au bien-être au travail, avec 86% affirmant qu’une entreprise performante doit veiller au bien-être de ses employés. Cette tendance est en hausse par rapport aux années précédentes, où seulement 12% des jeunes étaient sensibles à cet aspect.

En revanche, les engagements sociétaux et les valeurs d’intégrité et de respect semblent moins prioritaires pour les jeunes, avec une baisse significative de leur plébiscite. Seulement 9% des répondants accordent de l’importance aux engagements en responsabilité sociale et environnementale.

La quête de sens dans le travail reste un élément marginal pour 33% des jeunes, comparée à la priorité accordée au bien-être personnel et à l’importance du temps libre, soulignée par 62% d’entre eux. 

Et l’obtention d’un CDI demeure une priorité pour 57% des jeunes, bien que cette proportion soit en baisse par rapport aux années précédentes.

Égalité femmes-hommes : les jeunes femmes se sentent lésées

Les jeunes femmes expriment un fort sentiment d’injustice en matière de rémunération et d’accès à l’emploi. Selon 61% des jeunes interrogés, les salaires ne sont pas équivalents entre hommes et femmes. 

76% des jeunes femmes estiment que les femmes touchent un salaire inférieur pour un poste équivalent, tandis que seulement 50% des jeunes hommes sont insatisfaits de leur rémunération.

En ce qui concerne l’accès à l’emploi, seulement 37% des jeunes femmes estiment qu’il est aussi facile pour elles que pour les hommes de trouver un poste, et seules 39% pensent qu’il est aussi facile pour elles d’être embauchées en CDI. Le plafond de verre persiste également, avec 57% des jeunes estimant que les hommes sont favorisés dans l’accès aux postes à responsabilités.

Quel est votre degré de maturité RH ?

Basé sur les résultats d’une enquête menée auprès de 740 leaders RH dans le monde, cet Index de Maturité RH vous permettra de situer votre profil parmi ceux du marché et d’orienter efficacement votre stratégie RH. Une méthodologie inédite, des chiffres exclusifs et des analyses ciblées pour des recommandations concrètes ! Cet index de maturité RH vous est proposé par notre partenaire Cegid.

Je télécharge le guide RH

Les jeunes hommes sont moins conscients de ces inégalités, avec 50% estimant que les salaires sont équivalents entre hommes et femmes et 53% pensant que les femmes peuvent accéder aux mêmes postes à responsabilité. 

Cependant, les jeunes remarquent que certains secteurs restent très genrés, avec des métiers considérés comme plus accessibles aux hommes, tels que la finance, la technologie, l’ingénierie, l’industrie et les postes de direction.

A lire également :

Partager l'article

Adeline Lajoinie

Journaliste et Rédactrice Web SEO, j'ai promené ma plume dans les colonnes de nombreux journaux. Depuis plus de 10 ans, c'est surtout le digital qui profite de mes mots, pour des rédactions web parfaitement bien référencées, dans tous les domaines.