Equilibre vie pro / vie perso et semaine de 4 jours : quelles attentes des salariés ? 

Equilibre vie pro / vie perso et semaine de 4 jours : quelles attentes des salariés ? 
Adeline Lajoinie

L’on assiste depuis des mois à une profonde réinitialisation du rapport au travail, en France comme ailleurs. Mais qu’est-ce qu’attendent vraiment les salariés pour intégrer et rester dans une entreprise : un meilleur salaire, une plus grande flexibilité, un meilleur équilibre vie pro/vie perso ?

La loyauté à son employeur : un concept révolu ? 

PageGroup a interrogé plus de 7 000 personnes en France pour son étude “Talend Trends 2023”, réalisant ainsi un focus sur les attentes des collaborateurs en matière d’organisation du travail.

L’on y apprend que la loyauté des employés français envers leurs employeurs semble s’estomper, avec 34% d’entre eux envisageant de changer d’emploi prochainement.

L’ancienneté ne pèse plus dans la décision de chercher un nouveau poste. D’ailleurs, 40% des chercheurs d’emploi actifs ont débuté un nouvel emploi en 2022. 

La mobilité et la volatilité sont devenues la nouvelle norme du marché du travail, où la quête d’un emploi « meilleur » ou « plus adapté » est une constante.

Malgré des facteurs économiques potentiellement défavorables tels que l’inflation, les risques de pénuries, la guerre en Ukraine et les tensions internationales, le marché de l’emploi en France reste dynamique. 

Les travailleurs français se montrent particulièrement optimistes, 65% d’entre eux étant confiants dans la recherche d’un emploi malgré le contexte économique actuel, un taux supérieur à la moyenne européenne de 58%.

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

À lire également :

L’équilibre vie personnelle / vie professionnelle : un critère primordial

L’étude révèle que l’idée de “faire carrière” n’attire plus la majorité des répondants. Préférant leur bien-être et équilibre de vie, 80% des actifs délaissent l’ambition professionnelle.

Advertisements

L’épanouissement et l’équilibre de vie sont dorénavant prioritaires. Malgré son importance, la rémunération n’est plus le seul critère, avec 62% des salariés qui privilégient le contentement au travail contre 38% la rémunération.

La conciliation entre la vie professionnelle et la vie personnelle est le principal facteur de satisfaction. Ainsi, 58% des Français sont prêts à renoncer à une promotion pour préserver leur bien-être.

Cette aspiration n’est pas limitée aux jeunes générations. Indépendamment de l’âge ou de la situation familiale, l’équilibre de vie est un critère crucial pour tous, ce qui est confirmé par notre enquête (61% avec enfants et 58% sans enfants).

Cependant, tous les employés n’ont pas les mêmes attentes en matière de flexibilité. 73% souhaitent une flexibilité horaire et 77% désirent la possibilité d’alterner travail à domicile et sur site.

Face à ces attentes, le défi est immense pour les entreprises. Comment établir des règles satisfaisant la majorité tout en restant équitables? Comment attirer de nouveaux talents sans mécontenter l’équipe existante ? Ces questions nécessitent une réflexion ambitieuse et une approche adaptative.

Magazine IN'formation N°2 - Le marketing de la formation

Au travers de ce deuxième numéro nous explorerons les principaux aspects du marketing de la formation et son rôle crucial dans le développement et la réussite des initiatives de formation professionnelle. Vous trouverez ainsi des articles, des fiches pratiques et des interviews d’experts. Ce magazine est proposé par notre partenaire Lefebvre Dalloz Compétences.

Je télécharge le magazine

Que pensent vos collaborateurs de la semaine de 4 jours ? 

Au fur et à mesure que les discussions avancent et que les exemples se font plus nombreux, les salariés sont de plus en plus intéressés par la semaine de 4 jours

L’étude Talent Trends révèle des conclusions convergentes, prouvant que cette semaine de 4 jours est très attendue :

  • 76% des employés et 65% des dirigeants estiment que la semaine de 4 jours améliorerait le bien-être et la satisfaction des travailleurs.
  • 70% des employés et 61% des dirigeants la voient comme un atout pour intégrer une société.
  • 57% des employés et 54% des dirigeants considèrent qu’elle augmenterait la productivité des groupes.

À lire également :

Partager l'article

Adeline Lajoinie

Journaliste et Rédactrice Web SEO, j'ai promené ma plume dans les colonnes de nombreux journaux. Depuis plus de 10 ans, c'est surtout le digital qui profite de mes mots, pour des rédactions web parfaitement bien référencées, dans tous les domaines.