Engagement de la Gen Z : 72% des jeunes optimistes pour leur avenir 

Engagement de la Gen Z : 72% des jeunes optimistes pour leur avenir 
Adeline Lajoinie

Comment les futurs talents de la Génération Z voient le monde du travail ? Qu’attendent-ils de leur hiérarchie ? Comment se projettent-ils dans leur avenir professionnel ?

Salaire et Sens, au coeur des attentes de la Génération Z

La Fondation Jean-Jaurès et la Macif viennent de publier avec BVA, les résultats de la troisième édition du baromètre sur « les jeunes et l’entreprise ». On y apprend que la génération Z, connue pour ses attentes spécifiques en matière d’emploi, accorde une grande importance à la fois au salaire et à l’impact sociétal de l’entreprise. 

Un aspect clé de leurs préoccupations est le désir d’entreprises engagées dans les enjeux politiques et sociétaux. En effet, 41% des jeunes considèrent maintenant la contribution sociétale de l’entreprise comme une priorité, surpassant le besoin d’épanouissement professionnel. 

Cette tendance est illustrée par leur intérêt pour la préservation de l’environnement, un sujet prioritaire pour 32% des jeunes depuis trois ans et la lutte contre les inégalités de genre, soutenue par 27% des jeunes. 

De plus, une préférence marquée pour rejoindre des entreprises françaises ou locales plutôt qu’étrangères est observée chez près de la moitié des jeunes.

En parallèle, le salaire reste un critère essentiel pour cette génération. La peur de ne pas gagner suffisamment d’argent est un souci majeur pour la moitié d’entre eux, plus préoccupante que l’ennui au travail ou le manque d’intérêt pour leur emploi. 

Pour 43% des jeunes, obtenir un poste bien rémunéré est une attente primordiale. Une majorité (64%) de la génération Z pense régulièrement à l’épargne, avec des objectifs tels que l’achat d’un logement ou la construction d’une maison. 

Toutefois, malgré l’importance accordée à la réussite financière, avoir une vie de famille épanouie demeure le symbole ultime d’une vie réussie pour 32% d’entre eux.

Ces tendances révèlent une génération Z en quête d’équilibre entre aspirations matérielles et engagement sociétal, reflet d’une vision renouvelée de la réussite professionnelle et personnelle.

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

À lire également :

La suite après la publicité

Des jeunes qui recherchent flexibilité et stabilité

La génération actuelle de jeunes adultes manifeste un désir croissant d’équilibre entre flexibilité et stabilité dans leur vie professionnelle. Une tendance marquée de l’étude est cette aspiration à intégrer du temps libre dans leur routine de travail, avec une augmentation notable de 5 points par rapport à 2021/2022. 

Cahier de vacances RH Eurécia

🎖️ Plongez dans notre cahier de vacances où vos compétences RH s’allient à l’esprit sportif ! Avec cette édition spéciale Jeux Sportifs RH 2024, profitez du calme de l'été pour réviser les sujets qui vous rythment au quotidien... tout en vous amusant (et parfois même en transpirant) ! Ce cahier de vacances vous est proposé par notre partenaire Eurécia.

Je télécharge

La possibilité d’une « pause professionnelle » attire particulièrement les 18-24 ans, 65% d’entre eux souhaitant pouvoir se libérer du temps pour s’engager dans d’autres activités tout en étant rémunérés.

Parallèlement, la stabilité reste un objectif clé. Près d’un tiers des jeunes envisage de rester dans la même entreprise ou d’exercer le même métier tout au long de leur vie. Cependant, cette quête de stabilité n’exclut pas la mobilité professionnelle. 

Alors que 33% désirent garder le même métier, 43% sont ouverts au changement de carrière, et 63% souhaitent avoir accès à des formations continues. Ces données révèlent une volonté de combiner stabilité et flexibilité, un défi majeur pour les entreprises qui cherchent à attirer et fidéliser les jeunes talents.

En outre, l’après-crise sanitaire a renforcé la motivation de près de la moitié des jeunes actifs ou étudiants (49%, +7 points depuis 2022). 

Leur moral s’améliore également, avec 69% se sentant bien (+3 points) et 72% qui sont optimistes pour leur avenir (+10 points). 

Le télétravail, héritage de la crise sanitaire, continue de plaire, avec 52% des 18-24 ans souhaitant cette option, contre 42% en 2021 et 44% en 2022. Contrairement au télétravail à 100%, un modèle hybride combinant travail à domicile et en présentiel semble être la préférence majoritaire.

À lire également :

Partager l'article

Adeline Lajoinie

Journaliste et Rédactrice Web SEO, j'ai promené ma plume dans les colonnes de nombreux journaux. Depuis plus de 10 ans, c'est surtout le digital qui profite de mes mots, pour des rédactions web parfaitement bien référencées, dans tous les domaines.