Génération Z : ce que leurs collègues pensent d’eux

Génération Z : ce que leurs collègues pensent d’eux
Adeline Lajoinie

Ils ont moins de 28 ans et on les appelle “la Génération Z”. Ces nouveaux salariés attirent les recruteurs autant qu’ils peuvent intriguer. Mais comment est jugée leur attitude au travail ? Et que pensent leurs collègues d’eux ?

Des jeunes plus las et critiques face à leur entreprise

Une récente étude d’Indeed en collaboration avec OpinionWay, menée auprès de 1138 salariés français, s’est demandée quelle était la relation des plus jeunes générations de salarié·es au travail.

Première idée reçue mise à mal : malgré leur réputation d’ambition et d’exigence, les jeunes générations sont confrontées à des sentiments de négativité et de lassitude envers le travail. Même si leur carrière est plus courte, ils sont plus souvent démotivés. 

Une tendance similaire est observée en ce qui concerne les démissions liées au rejet des valeurs de l’entreprise. Les jeunes sont plus enclins à quitter un emploi dont les valeurs ne correspondent pas aux leurs. 

Les membres de la Génération Z sont plus susceptibles de perdre leur motivation et leur engagement envers l’entreprise. Peut-être est-ce un effet boomerang de la réalité du monde du travail, qui ne répond pas à leurs attentes élevées.

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

À lire également :

Une Génération Z qui parle beaucoup de son entreprise les réseaux sociaux

Chez les plus jeunes, le partage d’expériences professionnelles sur les réseaux sociaux est loin d’être tabou. 5% des personnes interrogées constatent que les jeunes salariés sont plus enclins à parler de leur travail en ligne.

20% des 18-30 ans admettent avoir critiqué leur entreprise sur les réseaux sociaux, tout comme 16% des plus de 30 ans. De plus, 18% des 18-30 ans ont médiatisé leur démission sur les réseaux sociaux, et 11% des plus de 30 ans ont également suivi cette tendance.

Aujourd’hui, avec la multitude de réseaux sociaux et les sites d’évaluation des entreprises, l’image de marque de l’entreprise est plus exposée que jamais. Ainsi, la communication en ligne peut avoir un impact significatif sur la marque employeur et influencer les choix des candidats potentiels.

La suite après la publicité

Un rapport au travail mal perçu par les collègues des plus jeunes

Le rapport des plus jeunes au travail n’est pas très bien perçu par leurs collègues, même parmi les jeunes. Selon 65% des salariés, les jeunes générations ou ceux qui débutent sur le marché de l’emploi ont souvent trop d’exigences.

48% estiment que ces jeunes générations bénéficient actuellement d’une position de force sur le marché de l’emploi, et 45% considèrent qu’ils sont plus ambitieux que les générations précédentes.

61% estiment qu’ils ont trop confiance en eux et que les réseaux sociaux influencent négativement leur relation avec le travail et l’employeur. 56% les considèrent comme paresseux, tandis que 51% pensent qu’ils manquent de respect envers les entreprises et 44% estiment qu’ils manquent de respect envers leurs collègues.

Certains éléments permettent peut-être de mieux comprendre ou de relativiser certains comportements associés à la génération Z : 60% des sondés estiment que les plus jeunes salariés manquent de perspectives stimulantes pour s’investir dans le travail. 

Les jeunes salariés critiqués par leurs pairs aussi !

Les réponses des 18-30 ans sont intéressantes, car elles ne diffèrent pas beaucoup de celles des autres salariés, bien que certains d’entre eux soient directement concernés par ces questions. Les jeunes répondants portent un regard critique sur leur propre génération : se reconnaissent-ils dans ce constat ou se considèrent-ils différemment ?

Sur les trois points suivants, les 18-30 ans sont plus modérés, même si une part significative partage l’avis de leurs aînés. Ainsi, 57% pensent que les plus jeunes salariés ont trop d’exigences (contre 67% des plus de 30 ans). De même, 49% estiment qu’ils ont trop confiance en eux (contre 64% des plus de 30 ans). Enfin, 39% des jeunes salariés estiment que leur génération manque de respect envers les entreprises, contre 54% des plus de 30 ans.

Employeurs : 10 obligations à connaître en droit du travail

Les textes de loi et décrets entrés en vigueur ces derniers temps sont venus impacter les obligations des employeurs, créant ainsi de nouveaux impératifs à respecter pour rester en règle. Téléchargez ce dossier spécial pour faire le point sur les 10 obligations à connaître. Ce livre blanc a été réalisé par notre partenaire les Editions Tissot.

Je télécharge gratuitement

À lire également :

Partager l'article

Adeline Lajoinie

Journaliste et Rédactrice Web SEO, j'ai promené ma plume dans les colonnes de nombreux journaux. Depuis plus de 10 ans, c'est surtout le digital qui profite de mes mots, pour des rédactions web parfaitement bien référencées, dans tous les domaines.