Assessment : définition et enjeux

Assessment : définition et enjeux
Alexis Lembo

Ancien dirigeant d’ETI industrielle et fondateur de My Personal Outplacement, une solution d’outplacement pour les cadres intermédiaires

L’assessment, comme outil d’analyse du fonctionnement d’une personne au regard d’un projet donné, s’inscrit comme un réel investissement dans une processus de recrutement ou d’évolution professionnelle.
Mais comment fonctionne un assessment, combien cela coûte-t-il et dans quels cas faire appel à un assessment externe ?

Dans un écosystème professionnel classique, l’agilité et l’innovation sont des impératifs ; et la valorisation des talents humains représente un défi majeur pour les entreprises. L’évaluation et la gestion des talents représente donc des piliers fondamentaux pour garantir la pérennité et la compétitivité des organisations.

Pour simplifier, les entreprises qui parviennent à attirer, développer et retenir les meilleurs talents bénéficient d’un avantage stratégique indéniable sur les autres.

Qu’est-ce que l’Assessment ?

L’assessment, également appelé assessment center, est un processus clé dans la gestion des ressources humaines. Il vise à évaluer de manière objective et exhaustive les compétences, les aptitudes, les potentiels et les motivations des individus au regard d’un projet. Cela englobe une analyse approfondie des compétences techniques, des compétences comportementales, des aptitudes au leadership, ainsi que de la compatibilité culturelle.

Le projet peut être une embauche, une évolution professionnelle, une prise de poste de direction ou managérial, ou tout simplement une recherche d’axes de développement professionnel. L’objectif est de comprendre pleinement les forces et les faiblesses de chaque individu pour l’aider à atteindre son plein potentiel au sein de l’entreprise et comprendre sa capacité à prendre en charge le projet défini.

En termes financier, l’assessment interne est évidemment peu coûteux. Ses outils seront toutefois relativement limités. Externalisé, il coutera à l’entreprise entre 500€ et 4 000€. Différence qui s’explique essentiellement par la quantité d’heures passées par un consultant pour mener à bien l’analyse.

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Comment fonctionne un Assessment ?

Un assessment peut se dérouler selon diverses méthodes et outils, adaptés aux besoins spécifiques de chaque entreprise et de chaque projet. Parmi les approches courantes, on retrouve les entretiens structurés, les évaluations par compétences, les évaluations à 360 degrés et les évaluations psychométriques.

Cet ensemble d’outils permet d’obtenir une image complète des capacités et des potentiels des individus évalués. Ils sont parfois complétés par des exercices pratiques, des études de cas ou des simulations pour évaluer les compétences dans des situations réelles. L’importance de la standardisation et de la fiabilité des évaluations est cruciale pour garantir des résultats pertinents et utiles à la prise de décision.

Une fois l’assessment terminé, un rapport est généralement proposé au prescripteur. Ce rapport contient une synthèse du processus d’évaluation et, parfois, des axes de développement professionnels. Dans le cadre d’une gestion active des talents, mettre ces informations à la disposition du collaborateur analysé peut l’aider à progresser et à devenir plus performant pour l’entreprise.

La suite après la publicité

Dans quels cas éviter l’assessment externe ?

Malgré son efficacité indéniable, il existe des situations où l’assessment n’est pas nécessairement la meilleure approche pour répondre aux besoins de l’organisation.

  • Dans les petites entreprises ou les startups à croissance rapide, où les ressources sont limitées et les besoins en recrutement urgents et massifs, investir dans des processus d’assessment complexes est parfois disproportionné par rapport aux bénéfices potentiels.
  • Dans des environnements de travail très dynamiques et agiles, où les équipes sont constamment réorganisées et les rôles redéfinis, des méthodes d’évaluation plus informelles et flexibles doivent être préférées pour garantir une réactivité maximale.
  • Dans des organisations où les talents clés sont déjà bien connus et intégrés dans l’entreprise, l’accent peut être mis davantage sur le développement continu et la gestion du rendement que sur l’évaluation formelle des compétences.
  • Dans certains secteurs ou domaines d’activité où l’expérience pratique et les compétences spécifiques priment sur les qualifications académiques ou les aptitudes comportementales, l’assessment traditionnel n’est souvent pas le meilleur indicateur de la performance future des individus.

Dans ces cas, une approche plus holistique et pragmatique de la gestion des talents peut être privilégiée, axée sur l’observation directe, le feedback continu et l’alignement sur les objectifs stratégiques de l’entreprise.

Arrêts maladie et congés payés : les règles applicables

La loi sur l'acquisition des congés payés pendant l'arrêt maladie a été adoptée. Elle prévoit que toute période d'arrêt maladie est considérée comme du temps de travail effectif, permettant au salarié d'acquérir des congés payés. Retrouvez la synthèse des nouvelles règles applicables dans ce dossier spécial. Ce livre blanc a été réalisé par notre partenaire les Editions Tissot.

Je télécharge gratuitement

À lire également :

Pourquoi avoir recours à l’assessment externe ?

De nombreuses entreprises disposent de ressources internes pour mener leurs propres évaluations. Pourtant, faire appel à un cabinet d’assessment externe présente un grand nombre d’avantages :

  • Les consultants spécialisés dans l’assessment apportent souvent un regard objectif et une expertise pointue qui peuvent compléter les compétences internes de l’entreprise.
  • Les évaluateurs externes peuvent apporter une perspective nouvelle et impartiale, ce qui peut être précieux dans des situations où des conflits d’intérêts internes pourraient biaiser les résultats.
  • Les cabinets d’assessment externes disposent souvent de technologies et de méthodologies de pointe qui peuvent fournir des données et des analyses plus approfondies, permettant ainsi des évaluations plus précises et des recommandations plus pertinentes pour le développement des talents et l’amélioration de la performance organisationnelle.
  • L’externalisation de l’assessment peut également permettre aux entreprises de gagner du temps et des ressources en évitant d’avoir à former et à maintenir en interne une équipe dédiée à cette tâche, tout en assurant une flexibilité accrue pour répondre aux besoins changeants de l’organisation.

L’assessment est également à considérer d’un point de vue purement financier. Le coût d’un mauvais recrutement est de l’ordre de 45 000€ (selon le cabinet Hays). Investir dans un assessment externe complet pour un coût entre 2 et 4 000€ permet de réduire considérablement les risques de faire un mauvais recrutement.

L’assessment est un outil essentiel dans la gestion des talents, permettant aux entreprises de mieux comprendre et de maximiser le potentiel de leurs (futurs) employés. En mettant en place des stratégies d’évaluation efficaces et en surmontant les défis avec des solutions appropriées, les entreprises peuvent véritablement optimiser la valeur humaine au sein de leur organisation et éviter un mauvais recrutement.

À lire également :

Partager l'article

Alexis Lembo

Après un parcours de plus de 10 ans à des postes de direction, Alexis Lembo découvre le monde de l’outplacement au travers de sa propre expérience après un licenciement. Il décide de fonder My Personal Outplacement, une solution d’accompagnement alliant visios et asynchrone, pour démocratiser cette solution et permettre à toutes les entreprises d’accompagner les personnes licenciées en préservant les coûts et la marque employeur.