Automatisation en Recrutement : est-elle devenue indispensable ?

Automatisation en Recrutement : est-elle devenue indispensable ?
Adeline Lajoinie

Avec le développement exponentiel de l’IA dans tous les domaines du travail, la question de l’automatisation des tâches pose question. Et dans le recrutement, quels sont les risques de cette automatisation ?

Des recruteurs, noyés sous la “paperasse” ? 

Indeed vient de publier une étude en collaboration avec l’institut Harris Poll autour de l’automatisation dans le recrutement. 

On y apprend que les recruteurs en France font face à des défis considérables dans leur processus d’embauche, une situation qui met en évidence la complexité et la lourdeur des tâches administratives inhérentes au recrutement

En moyenne, ils consacrent 37% de leur temps de travail à naviguer à travers ces procédures, ce qui souligne à quel point ces activités peuvent être chronophages. Ce fardeau temporel est accompagné d’une charge financière tout aussi pesante, puisque 31% du budget de recrutement est absorbé par les mêmes tâches administratives.

Les obstacles rencontrés au cours du recrutement englobent une gamme étendue de difficultés. La recherche de candidats qualifiés, l’évaluation de ces derniers, la sélection rigoureuse des CVs, l’intégration efficace des nouvelles recrues, et la négociation des offres représentent les principales pierres d’achoppement. Chacune de ces étapes requiert un investissement temps et argent significatif, réduisant ainsi l’efficience globale du processus.

La problématique s’avère encore plus aiguë pour les petites et moyennes entreprises (PME). Contrairement aux grandes entreprises où les décisions peuvent être prises collégialement, dans les PME, le recruteur est souvent seul dans ce processus, ce qui peut conduire à allouer plus de 11 heures par semaine à ces activités administratives. Cette situation est d’autant plus contraignante pour les PME où le manque de ressources aggrave l’impact de ces tâches sur le temps et le budget consacrés au recrutement.

Le processus de recrutement, tel qu’il est actuellement conçu, impose donc un poids administratif et financier considérable sur les épaules des professionnels RH. Cette charge extrême détourne les recruteurs de leur mission première : le recrutement et l’intégration de talents qui correspondent aux besoins et aux valeurs de l’entreprise.

Indice de maturité des RH 2024 : transformer et réinventer les RH

Basé sur les résultats d’une enquête menée auprès de 740 leaders RH dans le monde, cet Index de Maturité RH vous permettra de situer votre profil parmi ceux du marché et d’orienter efficacement votre stratégie RH. Une méthodologie inédite, des chiffres exclusifs et des analyses ciblées pour des recommandations concrètes ! Cet index de maturité RH vous est proposé par notre partenaire Cegid.

Je télécharge le guide RH

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

À lire également :

Comment l’automatisation peut aider les recrutements

L’automatisation dans le recrutement se présente comme une solution efficace pour surmonter les défis administratifs et optimiser le processus d’embauche

En intégrant des outils automatisés pour la sélection des CVs et l’intégration des employés, les entreprises peuvent considérablement réduire le temps et les coûts associés au recrutement. Cette technologie permet d’accélérer les délais d’embauche, d’améliorer l’expérience des candidats et de renforcer l’efficacité globale du processus.

Les recruteurs peuvent ainsi se recentrer sur des tâches plus stratégiques, comme la recherche et l’évaluation approfondie des candidats, assurant une intégration humaine et qualitative. 

Selon l’enquête d’Indeed, une grande majorité des employeurs français reconnaissent l’impact positif de l’automatisation, notamment en termes de gain de temps (54%) et d’amélioration de l’efficacité (47%). 

Grâce à l’automatisation, les entreprises touchent un plus large éventail de talents tout en maintenant un niveau élevé de contrôle sur la qualité des candidatures, ce qui confirme l’automatisation non seulement comme une aide précieuse, mais aussi comme un vecteur d’humanisation du recrutement.

À lire également :

Partager l'article

Adeline Lajoinie

Journaliste et Rédactrice Web SEO, j'ai promené ma plume dans les colonnes de nombreux journaux. Depuis plus de 10 ans, c'est surtout le digital qui profite de mes mots, pour des rédactions web parfaitement bien référencées, dans tous les domaines.