Investir dans le capital humain : un retour sur investissement garanti

Investir dans le capital humain : un retour sur investissement garanti
Emilie KEIRSEBILCK

Coach professionnelle certifiée et Consultante RH j'accompagne les transitions des dirigeants, des managers et des organisations pour qu'elles soient efficientes et alignées avec les objectifs de l'entreprise.

Dans un monde où l’IA redéfinit le travail, cet article explore l’importance cruciale de l’investissement dans le capital humain. Découvrez comment allier les compétences humaines uniques à la technologie pour un ROI gagnant.

À travers des exemples concrets, des études de cas, et des analyses profondes, nous démontrons pourquoi investir dans la formation, le bien-être et les talents comme Arthur, le data-scientiste, est essentiel pour l’avenir des entreprises. Plongez dans une lecture captivante qui révèle l’importance vitale de l’humain dans l’ère digitale.

Quand on travaille dans le monde des ressources humaines, nous avons à cœur de croire dans l’être humain, de croire que cette ressource n’a pas de prix et qu’elle est indispensable. Mais qu’en est-il réellement ? À l’heure de l’intelligence Artificielle, une question prédomine : est-il encore pertinent d’investir dans le capital humain ?

Alors que l’IA transforme de nombreux aspects du travail, de l’automatisation des tâches administratives à l’analyse des données de performance, les professionnels RH sont confrontés à un défi unique : valoriser et développer le potentiel humain dans un contexte technologiquement avancé.

Cet article explore l’importance vitale d’investir dans le capital humain pour les professionnels RH, en démontrant que, malgré la montée de l’IA, l’investissement dans les compétences, la formation et le bien-être des employés reste un pari gagnant pour un retour sur investissement (ROI) substantiel.

Capital humain vs IA : Un équilibre vital

Dans un monde où l’IA peut rédiger des rapports, trier des données et automatiser la production, certaines qualités et capacités intrinsèquement humaines restent irremplaçables. La créativité, l’empathie, la pensée critique et la capacité à gérer des situations complexes sont des traits distinctivement humains que l’IA ne peut pas encore émuler.

Sans aucun doute certains métiers vont être remplacés par l’IA? mais investir dans ces compétences humaines uniques garantit que les entreprises ne dépendent pas exclusivement de la technologie, mais bénéficient d’une synergie entre l’intelligence humaine et artificielle. C’est justement de cette synergie que va naître le nouveau champ des possibles.

Prenons l’exemple d’une entreprise de publicité. Aujourd’hui beaucoup de choses sont faites par l’IA, donc les dirigeants de ces agences pourraient ne vouloir investir que dans ces outils. Pourtant, après avoir échangé avec un dirigeant dans ce domaine, il me partageait à quel point c’était l’alliance des deux qui feraient la force des agences de demain. La capacité humaine à générer des idées originales, à innover et à penser de manière abstraite est difficilement imitable par l’IA. La créativité implique souvent de faire des connexions uniques et de penser hors des sentiers battus, une qualité profondément ancrée dans l’expérience humaine.

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Pourquoi investir dans l’humain est un ROI gagnant ?

Les entreprises qui investissent sur le capital humain agisse principalement sur deux leviers :

  • La formation et le développement des collaborateurs.
  • Le bien-être et la santé au travail.

Investir dans la formation, les compétences et la santé des employés augmente la productivité, favorise l’innovation et renforce la loyauté. Les employés bien formés et en bonne santé sont plus engagés et moins susceptibles de quitter leur emploi, réduisant ainsi les coûts liés au turnover.

De plus, une main-d’œuvre qualifiée est essentielle pour compléter et superviser les technologies basées sur l’IA. Selon une étude de Deloitte, les entreprises qui investissent fortement dans le développement de leurs employés voient un retour sur investissement de 47% supérieur à celui des entreprises qui investissent peu.

Prenons l’exemple d’une ESN qui a choisi d’investir pour le bien-être de ses collaborateurs. Depuis plusieurs années, elle a mis en place des bureaux réglables en hauteur, des temps de massages tous les 15 jours pour limiter les douleurs musculosquelettiques, investi dans des bureaux chaleureux et mis en place une organisation du temps de travail plutôt libre avec un télétravail très développé.

Résultat, là où les ESN ont un turnover de 17 à 25% en moyenne en France, cette entreprise sur les quinze dernières années à un turnover de 2%.

La suite après la publicité

À lire également :

Tous les secteurs sont-ils à la même enseigne ?

Evidemment non, pour certaines entreprises, notamment dans les secteurs où les tâches sont hautement répétitives et prévisibles, l’investissement dans l’IA sera une plus-value notoire. En effet, dans ces cas, l’IA peut augmenter l’efficacité et réduire les coûts opérationnels. Cependant, même dans ces secteurs, l’IA ne peut remplacer la prise de décision humaine et la créativité.

Prenons l’exemple d’Arthur, data-scientiste. Son métier travailler avec la data, collecter toutes les informations pour en faire une ressource pour l’entreprise. Bien sur l’IA est central dans ce métier et en même temps sans Arthur, la masse de données ne sera pas utile, car il faut savoir quoi chercher, comment les chercher et transformer toutes ces données en insights stratégiques. Arthur, avec son expertise en data science, apporte une valeur ajoutée que l’IA seule ne peut pas offrir. Il comprend le contexte spécifique de l’entreprise, identifie les tendances pertinentes et traduit les données brutes en informations exploitables qui orientent les décisions d’affaires. Son rôle va au-delà de la simple manipulation des chiffres : il interprète, analyse et recommande des actions basées sur une compréhension profonde des objectifs de l’entreprise.

Investir dans les compétences et la formation continue d’Arthur représente un ROI tangible pour son employeur. En restant à la pointe des dernières tendances en data science et en IA, Arthur peut optimiser les systèmes d’analyse de données, améliorer l’efficacité des processus de l’entreprise et contribuer directement à sa croissance. Par exemple, grâce à ses analyses, l’entreprise pourrait identifier de nouvelles opportunités de marché, optimiser ses stratégies marketing ou améliorer l’efficacité opérationnelle, menant à une augmentation significative des revenus ou à des économies de coûts.

L’exemple d’Arthur illustre parfaitement comment l’investissement dans le capital humain, même dans des domaines fortement technologiques comme la data science, reste essentiel. Les compétences humaines en matière d’analyse critique, de créativité dans l’interprétation des données et de compréhension stratégique des besoins de l’entreprise sont des atouts inestimables qui complètent et augmentent la valeur de l’IA. En somme, investir dans des talents comme Arthur n’est pas seulement bénéfique ; c’est une stratégie gagnante pour tout employeur conscient de l’importance de combiner intelligemment l’intelligence humaine avec les avancées technologiques.

L’IA n’est qu’un outil à la main de l’homme

Le capital humain reste le cœur vibrant des entreprises, l’âme qui permet de prendre les bonnes décisions en fonction de l’éthique, de la morale, des objectifs visés et également mesurer les impacts de ces décisions.

Il est essentiel de voir l’IA comme un outil qui améliore les capacités humaines plutôt que de les remplacer. Investir dans l’humain signifie préparer les employés à travailler efficacement avec l’IA, en les formant à comprendre et à gérer ces nouvelles technologies. Cela crée une main-d’œuvre adaptable et capable de naviguer dans un paysage professionnel en constante évolution.

Mieux former et fidéliser les équipes en 9 fiches pratiques

Dans un contexte de turn-over croissant, l’entretien annuel devient un levier pour retenir et faire monter en compétences ses talents. Notre partenaire Lucca a réalisé un guide composé de 9 fiches pratiques afin de définir des actions concrètes pour développer la carrière des collaborateurs.

Je télécharge

En quoi Investir dans le bien-être au travail serait un ROI gagnant ?

Investir dans le bien-être et la santé au travail est un ROI gagnant pour plusieurs raisons :

  • D’abord, il contribue à réduire significativement l’absentéisme et le turnover. Des études montrent que les employés en bonne santé sont moins susceptibles de prendre des congés maladie, ce qui se traduit par une productivité accrue et des coûts réduits pour l’entreprise. En effet, selon une enquête de l’OMS, chaque euro investi dans la santé mentale rapporte quatre euros en termes de productivité améliorée.
  • Le bien-être des employés a un impact direct sur leur engagement et leur motivation. Un environnement de travail sain et des programmes de bien-être montrent aux employés qu’ils sont valorisés, ce qui renforce leur loyauté envers l’entreprise. Cette approche contribue à créer une culture d’entreprise positive, attirant ainsi les meilleurs talents et améliorant l’image de marque de l’employeur.
  • Les employés en bonne santé physique et mentale sont plus aptes à innover et à penser de manière créative. Ils sont mieux équipés pour gérer le stress et les défis, ce qui est essentiel dans les environnements de travail dynamiques et en constante évolution.

En somme, l’investissement dans la santé et le bien-être des employés est un choix stratégique qui favorise un environnement de travail productif, innovant et durable, offrant ainsi un retour sur investissement tangible pour les entreprises.

Conclusion

L’investissement dans le capital humain à l’ère de l’IA n’est pas seulement pertinent, il est crucial. Les entreprises qui comprennent la valeur de l’équilibre entre les capacités humaines uniques et les avantages de l’IA seront celles qui prospéreront dans le futur. En investissant dans leurs employés, les entreprises ne se contentent pas de garantir un retour sur investissement financier, mais elles construisent également une fondation solide pour l’innovation et la croissance durable.

À lire également :

Partager l'article

Emilie KEIRSEBILCK

Fort de plus de 20 ans d’expérience dans les Ressources Humaines et 8 ans dans le coaching de managers et de dirigeants au sein de PME industrielles et de services, j’accompagne les leaders en quête d'efficience lors des virages professionnels déterminants — qu'il s'agisse de promotions, de changements de poste ou d'expansion de l'équipe de management. Je m’engage à forger des postures managériales percutantes et à aiguiser les compétences en communication des hauts potentiels, avec une acuité pour l'alignement entre la personnalité des leaders et les dynamiques de leur équipe. Dans ces missions, je vise l'excellence, transformant la gestion des talents en un levier de performance et d'efficience au sein des entreprises. Mon approche pragmatique, centrée sur l'humain, me permet d'être une alliée incontournable pour tout dirigeant et leader aspirant à un management en conscience et harmonisé avec les ambitions et les valeurs de leur organisation.