Pourquoi les parents actifs français sont en souffrance au travail ? 

Pourquoi les parents actifs français sont en souffrance au travail ? 
L'équipe Culture RH

Être parent et travailler, cela semble de plus en plus compliqué. Avec les défis économiques de plus en plus complexes, les parents actifs français ont besoin de soutien. Comment les équipes RH peuvent-elles alors aider ?

Un retour au présentiel compliqué et coûteux pour les parents actifs 

Remote, première plateforme mondiale de gestion des ressources humaines pour les entreprises distribuées, dévoile aujourd’hui une étude édifiante sur les difficultés rencontrées par les parents actifs en France

Cette étude révèle les défis complexes et coûteux que représente le retour au présentiel pour les parents, mettant en lumière la pression économique significative liée à la garde d’enfants.

L’étude montre que les parents actifs en France dépensent en moyenne 493 € par semaine pour la garde d’enfants, incluant la crèche, le transport et le babysitting. Cette charge financière oblige 74 % des répondants à limiter certaines dépenses essentielles, comme celles de santé ou de courses. 

De plus, 80 % des participants estiment qu’une augmentation du travail en présentiel augmenterait leurs coûts de garde d’enfants. Ces résultats démontrent l’importance d’un modèle de travail hybride pour alléger la pression financière des parents actifs.

Les politiques de retour au bureau post-pandémie ont également entraîné des répercussions négatives pour 71 % des répondants. En particulier, 76 % des hommes et 68,5 % des femmes ont signalé des impacts négatifs, avec 61 % des participants ayant encouragé leur partenaire à quitter son emploi pour gérer la garde d’enfants. Par ailleurs, 73 % des parents ont demandé un travail flexible à leur employeur, et 63,5 % ont envisagé la démission pour mieux concilier vie professionnelle et personnelle.

Marguerite Monrose, Country Marketing Manager France de Remote, souligne : “Les résultats de l’étude Remote montrent combien les coûts élevés de garde d’enfants et les politiques rigides de retour au bureau peuvent peser sur les parents actifs. Il est crucial de prendre ces défis en compte pour créer un environnement de travail plus flexible et soucieux de l’équilibre entre responsabilités professionnelles et personnelles.”

Ces données mettent en évidence la nécessité pour les employeurs de repenser leurs politiques de travail pour mieux soutenir les parents actifs et favoriser un équilibre entre vie professionnelle et personnelle.

La suite après la publicité

Préserver la santé mentale en entreprise

À l'heure où 1 salarié sur 2 s'estime être en détresse psychologique (Opinion Way), le rôle des entreprises dans la santé mentale des collborateur·ice·s n'est plus à démontrer. Découvrez 7 conseils pour des équipes épanouies et en meilleure santé dans notre e-book sur le sujet : culture du feedback, ouverture et parole libérée, avantages salariaux etc. Inspirez vos actions QVCT et faites de votre entreprise une championne de la santé mentale. Cet e-book vous est proposé par notre partenaire Urban Sports Club.

Découvrir l'e-book

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Un besoin de flexibilité croissant chez les parents actifs

Le besoin de flexibilité pour les parents actifs est de plus en plus évident. Selon l’étude de Remote, 86 % des répondants estiment qu’il est crucial d’améliorer les lois et réglementations pour soutenir les parents dans leur parcours professionnel

La demande pour des arrangements de travail flexibles est forte, avec 73,5 % des parents ayant sollicité de telles modalités auprès de leurs employeurs. En parallèle, 81 % des participants pensent que le gouvernement doit renforcer son soutien en finançant davantage les institutions de garde d’enfants et en proposant des options de garde subventionnées, en plus des aides déjà existantes en France.

Ces statistiques mettent en lumière une demande croissante pour des horaires de travail adaptables et un soutien gouvernemental accru. 

L’étude révèle également que plus de la moitié des parents actifs ont ressenti de la discrimination ou ont manqué une promotion à cause de leur statut parental. Cette situation souligne la nécessité d’initiatives pour promouvoir l’égalité des chances et permettre aux parents de concilier efficacement leurs responsabilités professionnelles et familiales. 

Les employeurs doivent répondre à ce besoin de flexibilité pour favoriser un environnement de travail inclusif et épanouissant pour tous les employés.

A lire également :

Partager l'article

L'équipe Culture RH