Recrutement

Mauvais recrutement : 7 astuces pour éviter les erreurs de casting ?

mauvais-recrutement-eviter-erreur-casting
Ecrit par Jessica Ready

La principale peur d’un recruteur est de choisir le mauvais candidat pour le poste qu’il a à pourvoir. Nous l’avons également vu dans un précédent article : un mauvais recrutement est une perte de temps et d’argent colossale pour l’entreprise.

Il est donc nécessaire, en tant que recruteur, d’essayer à tout prix d’éviter les mauvais recrutements et par conséquent les erreurs de casting. Mais alors : comment peut-on éviter les erreurs de casting lorsque l’on est recruteur ?

Dans cet article, vous verrez ce qu’est exactement une erreur de casting et pourquoi il est primordial de les éviter. Dans un second temps, vous trouverez un ensemble de conseils à mettre en place dans votre entreprise pour éviter absolument les erreurs de casting.

Une erreur de casting, c’est quoi ?

Un mauvais recrutement découle généralement d’une erreur de casting : mais alors c’est quoi une erreur de casting ?

Définition de l’erreur de casting

Être recruteur ne veut pas dire être infaillible et parfois il nous arrive de faire des erreurs et de ne pas choisir le bon candidat : c’est ce que l’on appelle l’erreur de casting. L’erreur de casting n’est autre qu’une erreur de recrutement.

Une erreur de casting mène généralement à un mauvais recrutement : c’est-à-dire à la rupture du contrat du collaborateur pendant la période d’essai ou dans les douze mois suivants son entrée dans l’entreprise.

Afin d’éviter un maximum les erreurs dans les recrutements, il est important de comprendre les raisons qui ont pu mener à des erreurs de casting au préalable. Dans un second temps, il est nécessaire de voir les conséquences qu’elles peuvent avoir sur l’entreprise mais aussi les moyens de les éviter.

Lire également:

Comprendre les raisons qui ont mené à une erreur de casting

Si vous avez déjà fait un recrutement qui a mené à une erreur de casting : vous devez absolument comprendre les raisons qui ont mené à cette erreur.

  • Qu’est-ce qui n’a pas marché dans ce recrutement ? Le candidat ne correspondait-il pas aux attentes du poste ? Le candidat a-t-il souhaité mettre fin à sa période d’essai et si oui, pourquoi ? L’intégration du collaborateur s’est-elle faite dans les meilleures conditions ? […]

Les réponses à toutes ces questions vous permettront de mieux comprendre les raisons qui ont mené à cette erreur de casting. En conclusion, cela vous permettra également de comprendre ce qui n’a pas été et quelles actions peuvent être mises en place pour éviter cette erreur prochainement.

Les conséquences de l’erreur de casting

Nous l’avions vu dans notre article parlant des mauvais recrutements, les conséquences d’une erreur de casting lors d’un recrutement sont nombreuses :

  • Une perte d’argent pour l’entreprise ;
  • Une perte de temps et de productivité pour l’entreprise ;
  • Un impact sur le moral des employés ;
  • Un impact sur les performances de l’entreprise.

Afin d’éviter l’ensemble de ces conséquences sur l’entreprise, il est donc nécessaire de minimiser un maximum les risques en évitant les erreurs de casting.

Les 7 astuces à mettre en place dans votre entreprise pour éviter les erreurs de casting

combien-coute-mauvais-recrutement-erreur-casting-entreprise

Être recruteur c’est faire des choix entre différents candidats et il n’est parfois pas toujours évident de faire le bon choix. Alors afin d’éviter les erreurs de casting, voilà 7 astuces à mettre en place dans votre entreprise pour minimiser les risques et éviter ces erreurs.

Astuce n°1 : Faites une fiche de poste la plus détaillée possible

La première astuce pour éviter l’erreur de casting est de faire une fiche de poste la plus détaillée possible. En effet, l’une des raisons qui peut pousser au départ précipité d’un collaborateur est le fait que la fiche de poste ne soit pas claire.

Des missions qui avaient été annoncées qui ne sont finalement pas celles effectuées pendant le poste, des projets évoqués en entretien qui n’auront finalement jamais lieu : le collaborateur ne se sent finalement pas épanoui car tout ce qu’on lui avait indiqué n’est finalement pas ce qu’il se passe au quotidien dans son poste.

Afin d’éviter cela vous devez absolument rédiger une fiche de poste détaillée avant même de commencer les entretiens avec les différents candidats. Pour cela, voilà une liste rapide des éléments que vous devez mentionner dans cette fiche :

  • L’intitulé du poste ;
  • Le département auquel le salarié sera rattaché ;
  • Les différents services avec qui le collaborateur sera amené à travailler ;
  • Les missions, les objectifs ou encore les différentes responsabilités du poste à pourvoir ;
  • Les éventuelles évolutions possibles du poste ;
  • Les difficultés et spécificités du poste ;
  • L’ensemble des compétences requises pour le poste.

Attention toutefois à ne pas tomber dans l’excès et à avoir une fiche de poste trop détaillée au risque de rendre votre recrutement impossible en cherchant le mouton à cinq pattes !

Astuce n°2 : Ne précipitez pas votre recrutement

La deuxième astuce à mettre en place lors de vos recrutements est de ne pas précipiter ces derniers ! En effet, l’une des problématiques d’un recrutement est généralement le timing.

Parfois, nous devons recruter dans un délai imparti et nous avons tendance à nous précipiter et à recruter le premier candidat que nous recevons par manque de temps. Toutefois, recruter dans la précipitation c’est bâcler une partie du recrutement et donc augmenter les chances de finir sur une erreur de casting.

Il est donc nécessaire que vous ne précipitiez pas vos recrutements et que vous preniez le temps nécessaire pour effectuer correctement votre recrutement et toutes les étapes du recrutement. Parfois, il est préférable de ne pas recruter dans la précipitation et de prendre son temps. Vous y perdrez peut-être à court terme mais à moyen/long terme vous y gagnerez !  

Astuce n°3 : Pensez aux compétences humaines (et pas qu’aux compétences techniques)

Beaucoup de recruteurs pensent que les compétences techniques sont les seules clés qui permettent à un candidat de décrocher le poste. Et pourtant : la personnalité et les compétences humaines du candidat doivent absolument être prises en compte dans le recrutement.

Recruter en prenant en compte la personnalité du candidat doit être un objectif de tout recruteur. Nous ne devons pas seulement nous attacher au CV, aux expériences professionnelles du candidat ou encore à ses compétences techniques. Sa personnalité doit également être un facteur de recrutement car ses compétences humaines lui permettront plus ou moins de s’adapter dans l’entreprise en fonction de son profil.

Il vaut parfois mieux recruter un candidat qui a moins de compétences techniques mais une bonne personnalité plutôt qu’un candidat possédant toutes les compétences techniques requises pour le poste mais ne possédant que très peu de qualités humaines. Vous devez absolument faire un choix parmi vos candidats en prenant en compte ses softs skills ainsi que ses hards skills.

Lire également:

Astuce n°4 : Pratiquez les mises en situation

En tant que recruteur, il n’est pas toujours évident de savoir vérifier les compétences techniques du candidat lors d’un entretien d’embauche. Pourtant, être capable de juger la partie opérationnelle du candidat peut être un véritable atout pour un recruteur.

N’hésitez donc pas à pratiquer les mises en situation ou assessment center. Cela vous permettra de mettre les candidats en situation sur des cas concrets d’entreprise et de vérifier si leurs compétences techniques peuvent correspondre au poste à pourvoir.

Si vous pensez ne pas être capable de mettre en place ce type de situation, n’hésitez pas à vous renseigner auprès des opérationnels de votre société ou des futurs responsables hiérarchiques du candidat. Ils pourront vous aiguiller sur ce qui est attendu exactement sur le poste. Ils pourront par exemple vous aider à créer des mises en situation sur mesure (cas concrets + réponses aux cas) ou en prenant part aux entretiens physiques avec les candidats.

Astuce n°5 : N’embellissez pas l’entreprise et le poste à pourvoir

Si vous voulez éviter les erreurs de casting : évitez les mensonges ! Beaucoup de recruteurs pensent que pour recruter les meilleurs talents ils doivent les attirer en embellissant l’entreprise et le poste à pourvoir. Pourtant cette façon de faire peut avoir de nombreuses mauvaises conséquences lors de l’intégration du candidat.

En effet, si vous embellissez l’entreprise et le poste à pourvoir, le collaborateur pourrait être déçu une fois son intégration effectuée. Ce genre de sentiment est difficile à contourner par la suite : à partir du moment où le collaborateur ressentira une déception alors il ressentira qu’il n’est pas en adéquation avec le poste. En conclusion, il ne se sentira pas comme un collaborateur à part entière dans l’entreprise et n’aura plus aucune raison de rester sur le poste qu’il occupe.

Un conseil : soyez sincère ! Cela vous permettra non seulement de vérifier que les candidats se retrouvent dans vos valeurs et dans votre entreprise et cela vous permettra également d’éviter l’erreur de casting.

Astuce n°6 : Pensez aux contrôles de référence

comment-eviter-erreur-casting-recrutement

Vous le connaissez probablement tous : le contrôle de référence. Vous avez déjà probablement demandé aux candidats que vous recevez en entretien leurs références pour le poste ? Cette technique est généralement très utilisée en cabinet de recrutement et beaucoup moins en entreprise directement. Pourtant, elle peut se révéler très intéressante.

En effet, cette astuce peut permettre au recruteur de vérifier l’adéquation du poste à pourvoir avec le candidat en prenant des références auprès de ses anciens employeurs. Attention toutefois à cette astuce un peu controversée dans le monde du recrutement. En effet, les contrôles de référence peuvent ne pas toujours avoir une vision objective. Il est donc nécessaire en tant que recruteur de prendre ces contrôles de référence avec des pincettes et de poser les bonnes questions lors de ces contrôles.

Astuce n°7 : N’oubliez pas l’onboarding de votre futur collaborateur

La plus grosse erreur du recruteur : penser que le recrutement du collaborateur s’arrête une fois qu’il a signé son contrat. Aujourd’hui, l’onboarding d’un collaborateur est tout aussi important que son recrutement. Cela permet d’assurer une arrivée dans des conditions optimales pour le salarié, une bonne image de l’entreprise mais peut aussi permettre de créer un sentiment d’appartenance à l’entreprise.

Alors n’oubliez pas que l’intégration du candidat est une étape tout aussi importante que le déroulement du recrutement. Pour cela, n’hésitez pas à mettre en place un processus d’onboarding au sein de votre entreprise afin d’accueillir de la meilleure manière possible vos futurs collaborateurs !

Eviter les erreurs de casting c’est assurer l’avenir de l’entreprise

Eviter les erreurs de casting lors d’un recrutement c’est éviter un mauvais recrutement et donc de nombreuses conséquences liées à ce mauvais recrutement. De la perte de temps à la perte d’argent, en passant par la démotivation des équipes ou encore la baisse de productivité : éviter les erreurs de casting c’est éviter l’ensemble de ces conséquences.

En tant que recruteur, nous ne sommes jamais à l’abri d’une erreur de casting mais on peut les minimiser en mettant en place l’ensemble des actions présentées dans cet article. Vous l’aurez compris, éviter les erreurs de casting c’est éviter les mauvais recrutements et c’est s’assurer de l’avenir de l’entreprise en embauchant LE talent idéal pour le poste que l’on a à pourvoir.

A propos de l'auteur

Jessica Ready

Avec 6 années d’expérience en cabinet de recrutement mais également à mon compte, j’accompagne au quotidien de nombreux clients dans leur recrutement et dans la quête de futurs talents.

Aujourd’hui, j’accompagne les entreprises en tant que consultante : que ce soit dans leurs recrutements ou encore pour améliorer leur processus de recrutement.

J'accompagne également les demandeurs d’emploi à travers des coaching avec un seul but : booster leur recherche d'emploi et leur permettre de décrocher le job de leurs rêves.