Comment améliorer la flexibilité et la sécurité au travail ?

Comment améliorer la flexibilité et la sécurité au travail ?
Adeline Lajoinie

La flexibilité du lieu et des horaires de travail, les salariés la réclament à grands cris. Mais il semble que certaines entreprises ne l’entendent pas de cette oreille, parfois pour des raisons de sécurité. Comment concilier les deux ?

Des salariés qui démissionneraient sans flexibilité

Dans une ère où la notion de “travail partout” prend de l’ampleur, le dernier rapport d’Ivanti, publié le 10 avril 2024, met en lumière une tendance marquante : près de 40% des professionnels sont prêts à quitter leur poste actuel en quête de davantage de flexibilité dans leur travail. 

Cette révélation du rapport Everywhere Work 2024 souligne l’importance cruciale pour les employeurs de mettre l’accent sur la flexibilité afin d’attirer et de retenir les talents de premier plan. Ivanti, pionnier dans la sécurisation et l’amélioration du travail ubiquitaire, indique que la flexibilité ne se limite pas au lieu de travail, mais englobe également le moment et la manière dont le travail est réalisé.

Jeff Abbott, le PDG d’Ivanti, insiste sur le fait que les entreprises en quête de talents d’exception doivent prioriser la flexibilité du travail, considérée comme un levier majeur d’attraction. Il souligne l’importance de doter les salariés des outils, du soutien et de l’infrastructure sécurisée nécessaires à leur épanouissement professionnel. Le manque de flexibilité, prévient-il, pourrait entraîner un taux de rotation élevé et mécontenter les employés les plus compétents.

Le rapport révèle une préférence marquée pour les options de travail flexibles sur le travail à distance, avec 80% des professionnels valorisant hautement la flexibilité dans l’organisation de leur travail contre 70% qui apprécient la possibilité de travailler de n’importe quel lieu. 

Cependant, seulement 25% des sondés bénéficient d’une grande flexibilité dans leur emploi, et un professionnel sur deux serait prêt à changer de travail pour plus de flexibilité.

Les différences de perception entre les sexes sont également notables : 36% des femmes jugent la flexibilité du travail cruciale, contre 22% des hommes. 

Arrêts maladie et congés payés : les règles applicables

La loi sur l'acquisition des congés payés pendant l'arrêt maladie a été adoptée. Elle prévoit que toute période d'arrêt maladie est considérée comme du temps de travail effectif, permettant au salarié d'acquérir des congés payés. Retrouvez la synthèse des nouvelles règles applicables dans ce dossier spécial. Ce livre blanc a été réalisé par notre partenaire les Editions Tissot.

Je télécharge gratuitement

De même, 28% des femmes contre 18% des hommes estiment vital de pouvoir travailler depuis n’importe quel endroit. Cette disparité souligne le risque pour les entreprises de négliger une composante essentielle de leur vivier de talents en adoptant une approche trop rigide.

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

À lire également :

La suite après la publicité

Flexibilité et IA : la sécurité de l’entreprise en question

L’écart entre la perception des dirigeants sur l’équipement de leurs employés pour le télétravail ou le travail hybride et la réalité vécue par les équipes informatiques et de sécurité est frappant. 

Alors que presque tous les dirigeants (plus de 90%) croient que leurs employés sont bien outillés pour rester productifs à distance, seulement 46% des professionnels de l’IT et de la sécurité trouvent facile l’accès aux outils technologiques nécessaires hors du bureau. 

Cette discordance a des répercussions significatives, poussant presque un quart des spécialistes IT (23%) à quitter leur poste à cause du burn-out.

Malgré les avantages reconnus de l’intelligence artificielle (IA) et de l’automatisation pour alléger la charge de travail, comme l’atteste 76% des sondés qui voient en elles un moyen de diminuer le nombre de requêtes et d’améliorer le service, leur déploiement peine à décoller. 

La cause principale réside dans l’inutilité de l’IA face à des données inexactes et les barrières imposées par les silos de données existants, empêchant une application efficace et à large échelle de ces technologies.

Pour surmonter ces obstacles, le rapport d’Ivanti souligne l’urgence pour les responsables des systèmes d’information (DSI) et les responsables de la sécurité des systèmes d’information (RSSI) d’harmoniser leurs objectifs avec ceux des entreprises
Ils doivent considérer la flexibilité comme un élément central des stratégies de travail ubiquitaire et obtenir une compréhension globale de l’environnement informatique.

La fragmentation des données entre les départements informatique et sécurité, relevée par 52% des spécialistes, entrave non seulement la sécurité, mais réduit également la productivité, posant ainsi un défi majeur pour le travail flexible et sécurisé partout et à tout moment.

À lire également :

Partager l'article

Adeline Lajoinie

Journaliste et Rédactrice Web SEO, j'ai promené ma plume dans les colonnes de nombreux journaux. Depuis plus de 10 ans, c'est surtout le digital qui profite de mes mots, pour des rédactions web parfaitement bien référencées, dans tous les domaines.