73 % des salariés luttent contre le stress et le burnout en silence

73 % des salariés luttent contre le stress et le burnout en silence
Adeline Lajoinie

Si la santé mentale doit être un enjeu majeur pour les entreprises d’aujourd’hui, c’est parce-que la situation ne cesse de se dégrader. À l’occasion de la Journée mondiale de la santé mentale, célébrée chaque 10 octobre en lien avec l’OMS, quel est l’état de la souffrance au travail ?

Santé Mentale au Travail : une crise silencieuse 

Une étude mondiale menée par l’agence de recherche Markteffect et GoodHabitz s’est penchée sur l’état actuel de la santé au travail. 

La problématique de la santé mentale au travail est prégnante en France, où l’on observe une tendance alarmante vers une souffrance accrue des salariés. En effet, l’étude indique que 62% des travailleurs français luttent activement contre le stress et le burnout

Un autre défi de taille demeure : l’absence de dialogue ouvert entre les employés et leur hiérarchie. 46% des salariés français choisissent de masquer leur état de santé mentale à leur employeur, naviguant ainsi dans leur douleur en solitaire.

Ces chiffres révèlent l’impératif de créer et de maintenir un environnement de travail où les discussions relatives à la santé mentale ne sont pas uniquement autorisées, mais également ardemment encouragées.

La parole est certes nécessaire, mais elle n’est pas suffisante. Les salariés ont besoin d’outils et de ressources pour engager des dialogues profonds, compréhensifs et empathiques autour de la santé mentale. 

Mieux former et fidéliser les équipes en 9 fiches pratiques

Dans un contexte de turn-over croissant, l’entretien annuel devient un levier pour retenir et faire monter en compétences ses talents. Notre partenaire Lucca a réalisé un guide composé de 9 fiches pratiques afin de définir des actions concrètes pour développer la carrière des collaborateurs.

Je télécharge

Signe de la reconnaissance de cette nécessité, 70% des travailleurs en France estiment qu’une approche managériale incluant des check-ups réguliers de leur bien-être est cruciale.

Conformément aux tendances mondiales, plus de 60% des employés français se sentent suffisamment à l’aise pour aborder les questions de santé mentale au sein de leur organisation. 

Cependant, un décalage préoccupant se manifeste car 54% de ceux éprouvant des signes de burnout ou de stress n’en font pas part à leur hiérarchie. De plus, 34% d’entre eux ne reçoivent pas le soutien nécessaire de leur employeur pour remonter la pente, révélant ainsi un défi considérable en matière de gestion proactive et d’assistance en santé mentale au sein du monde professionnel français.

Ces statistiques, mises en lumière lors de la Journée mondiale de la santé mentale, soulignent l’urgence d’adopter des stratégies pérennes, efficaces et inclusives pour garantir la santé mentale au travail, et par ricochet, la productivité et le bonheur au travail, non seulement en France, mais partout dans le monde.

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

À lire également :

La suite après la publicité

Le développement personnel pour améliorer la santé mentale

Le développement personnel est devenu un élément incontournable pour améliorer la santé mentale et le bien-être général, particulièrement dans l’environnement professionnel. 

En effet, la maîtrise du stress, identifiée comme une compétence centrale pour assurer le bien-être de chacun dans divers pays, est citée par 35% des personnes sondées. 

Plus encore, des compétences telles que la communication, le travail d’équipe, le coaching, la gestion et le leadership s’avèrent essentielles dans ce contexte.

Les employés aspirent de plus en plus à ce que leur bien-être soit une priorité pour leur hiérarchie. Ainsi, 63% des salariés souhaitent que leurs managers évaluent régulièrement leur état de bien-être au travail

Si les récompenses financières restent un facteur déterminant de satisfaction, l’importance accordée au développement personnel augmente sensiblement.

À titre d’exemple, 30% des travailleurs français seraient prêts à quitter leur poste en raison d’un déficit d’opportunités de développement personnel et de soutien à leur bien-être et santé mentale.

Sur la scène mondiale, la corrélation entre bonheur au travail et bien-être global est indéniable. En effet, environ quatre employés sur cinq (78%) reconnaissent l’impact de leur bonheur au travail sur leur bien-être général, un chiffre qui s’établit à 70% pour la France et 76% pour l’Europe. 

Cette donnée souligne à quel point vie professionnelle et vie privée sont étroitement liées et révèle l’importance cruciale du développement personnel comme levier pour améliorer la santé mentale, promouvoir le bien-être et, en définitive, optimiser la productivité au travail.

À lire également :

Partager l'article

Adeline Lajoinie

Journaliste et Rédactrice Web SEO, j'ai promené ma plume dans les colonnes de nombreux journaux. Depuis plus de 10 ans, c'est surtout le digital qui profite de mes mots, pour des rédactions web parfaitement bien référencées, dans tous les domaines.