Intelligence artificielle au travail: la formation n’est pas une option

Intelligence artificielle au travail: la formation n’est pas une option
Adeline Lajoinie

L’intelligence artificielle révolutionne le monde du travail, transformant non seulement la manière dont nous accomplissons nos tâches quotidiennes, mais également les compétences requises pour exceller. Face à cette évolution, la formation n’est pas seulement une option, c’est une nécessité impérieuse.

L’IA, un levier de transformation professionnelle et de compétitivité

Selon une étude récente réalisée par SAP et Odoxa, l’intelligence artificielle (IA) se révèle être un catalyseur majeur dans l’évolution du monde du travail en France. 

Cette enquête, portant sur les perceptions et attentes de 1 112 salariés français, démontre un engouement notable pour l’IA, perçue comme un atout stratégique incontournable. En effet, 51% des employés sont convaincus que l’IA peut optimiser les processus de recrutement, en alignant avec précision les offres d’emploi aux profils des candidats. 

Plus qu’une simple aide à l’embauche, l’IA est envisagée comme un soutien quotidien pour diverses fonctions RH, telles que la préparation des entretiens individuels ou la gestion des congés, révélant son potentiel à faciliter la vie professionnelle.

L’enthousiasme des salariés s’étend également à l’impact de l’IA sur la compétitivité des entreprises. Un consensus se dégage sur le fait que les organisations à la pointe de l’IA attirent davantage les jeunes talents, se distinguent de leurs concurrents et renforcent leur rentabilité. Ce constat souligne une prise de conscience collective : maîtriser l’IA n’est plus une option, mais une nécessité pour rester compétitif dans un marché du travail en mutation rapide.

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

À lire également :

La formation en IA : une exigence pour capitaliser sur le potentiel de l’IA

L’étude SAP avec Odoxa révèle un point critique : malgré une familiarité croissante avec les concepts d’IA, comme les agents conversationnels, une grande partie des salariés français admet ne pas être en mesure d’utiliser efficacement ces technologies dans leur contexte professionnel.

La suite après la publicité

Seulement 28% des employés ont eu l’occasion d’exploiter l’IA, mettant en lumière un écart significatif entre l’intérêt porté à cette technologie et la capacité réelle à l’appliquer au travail.

Face à ce constat, 60% des personnes interrogées expriment le souhait que les entreprises intensifient leurs efforts pour intégrer l‘IA dans les pratiques professionnelles, notamment pour les tâches simples et répétitives. 

Arrêts maladie et congés payés : les règles applicables

La loi sur l'acquisition des congés payés pendant l'arrêt maladie a été adoptée. Elle prévoit que toute période d'arrêt maladie est considérée comme du temps de travail effectif, permettant au salarié d'acquérir des congés payés. Retrouvez la synthèse des nouvelles règles applicables dans ce dossier spécial. Ce livre blanc a été réalisé par notre partenaire les Editions Tissot.

Je télécharge gratuitement

Cette aspiration s’accompagne d’un appel clair en faveur de formations spécialisées, visant à doter les employés des compétences nécessaires pour naviguer avec aisance dans cet univers technologique en évolution.

L’urgence de développer une main-d’œuvre qualifiée en IA est palpable, tant pour maximiser les avantages de cette révolution numérique que pour minimiser ses risques potentiels sur l’emploi. 6 salariés sur 10 jugent ainsi qu’il serait utile que les entreprises proposent à leurs collaborateurs des formations et des conseils en IA.

L’étude met en évidence un double enjeu pour les entreprises françaises : adopter l’IA comme vecteur de modernisation et d’attractivité, tout en s’engageant résolument dans la formation de leurs salariés. Cette démarche est essentielle pour transformer le potentiel de l’IA en réalité productive, assurant ainsi une transition réussie vers l’ère de l’intelligence artificielle au travail.

À lire également :

Partager l'article

Adeline Lajoinie

Journaliste et Rédactrice Web SEO, j'ai promené ma plume dans les colonnes de nombreux journaux. Depuis plus de 10 ans, c'est surtout le digital qui profite de mes mots, pour des rédactions web parfaitement bien référencées, dans tous les domaines.