IA : comment aider les collaborateurs à se familiariser avec les outils ? 

IA : comment aider les collaborateurs à se familiariser avec les outils ? 
Adeline Lajoinie

L’essor de IA pourrait bien creuser les écarts de compétences. Il devient primordial de former les collaborateurs aux outils liés à l’intelligence artificielle. Mais comment faire au mieux ?

L’IA, une obligation en entreprise en 2024 ? 

Une étude récente de LinkedIn souligne l’urgence pour les entreprises de prioriser le développement des compétences liées à l’IA. D’après cette étude, les compétences requises pour les emplois devraient évoluer de 51 % d’ici 2030. Avec l’essor de l’IA générative, cette évolution devrait même atteindre 68 %.

Cette rapide transformation soulève des défis majeurs pour les entreprises, notamment en termes de gestion des compétences de leurs employés. En effet, près de 7 recruteurs français sur 10 anticipent un creusement des écarts de compétences au cours des cinq prochaines années.

Cependant, malgré la prise de conscience de cette nécessité de formation, seulement 38 % des dirigeants français accompagnent actuellement leurs collaborateurs dans l’acquisition de compétences en IA. Cette tendance est observée non seulement en France, mais également dans d’autres pays européens tels que l’Italie et les Pays-Bas.

Il est donc crucial pour les entreprises de combler ce fossé en investissant dans le développement des compétences liées à l’IA. Les professionnels eux-mêmes reconnaissent l’importance de cette évolution, avec une grande majorité se déclarant enthousiastes à l’idée d’utiliser l’IA dans leur travail et estimant que cela favorisera leur progression de carrière.

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

A lire également :

Le développement de compétences : réponse à la fidélisation des talents ?

La fidélisation des talents semble se construire à travers le développement des compétences et la promotion de la mobilité interne

Dans un contexte où 93 % des entreprises françaises s’inquiètent de retenir ses collaborateurs, le renforcement des compétences revêt une importance capitale. 

La suite après la publicité

Selon l’enquête de LinkedIn, les obstacles majeurs à la mobilité interne sont la rétention des talents par les managers, le manque d’opportunités de formation, et l’absence de processus efficaces. 

Ces défis soulignent la nécessité d’investir dans le développement professionnel pour encourager la fidélité des employés. L’intégration de l’intelligence artificielle (IA) dans les processus de recrutement ajoute une dimension supplémentaire à cette dynamique. 

Les entreprises prospères seront celles qui sauront aligner leurs besoins en compétences avec les talents existants, favorisant ainsi leur propre transformation. La formation et la mobilité interne émergent comme des leviers essentiels dans cette démarche. 

La montée en compétences, tant techniques que comportementales, non seulement renforcera l’agilité des entreprises, mais fidélisera également les talents en leur offrant des perspectives d’évolution. 

Arrêts maladie et congés payés : les règles applicables

La loi sur l'acquisition des congés payés pendant l'arrêt maladie a été adoptée. Elle prévoit que toute période d'arrêt maladie est considérée comme du temps de travail effectif, permettant au salarié d'acquérir des congés payés. Retrouvez la synthèse des nouvelles règles applicables dans ce dossier spécial. Ce livre blanc a été réalisé par notre partenaire les Editions Tissot.

Je télécharge gratuitement

Toutefois, instaurer une culture de la formation continue nécessitera de promouvoir activement la mobilité interne, d’encourager les employés à envisager leur progression professionnelle, et de les soutenir dans l’identification des compétences nécessaires à leur évolution.

A lire également :

Partager l'article

Adeline Lajoinie

Journaliste et Rédactrice Web SEO, j'ai promené ma plume dans les colonnes de nombreux journaux. Depuis plus de 10 ans, c'est surtout le digital qui profite de mes mots, pour des rédactions web parfaitement bien référencées, dans tous les domaines.