Comment l’IA générative peut augmenter de 40% la productivité des RH ?

Comment l’IA générative peut augmenter de 40% la productivité des RH ?
Adeline Lajoinie

Comment la fonction RH peut-elle évoluer grâce à l’utilisation de l’IA générative ? Quels gains de productivité peut être atteints ? Et comment bien l’utiliser ?

Dans quels cas un RH peut utiliser l’IA dans son quotidien ? 

Emerton Data a réalisé une enquête avec 40 spécialistes en Ressources Humaines (RH) de divers secteurs. L’objectif était d’évaluer comment l’intelligence artificielle (IA) peut optimiser leur travail. L’étude a révélé 21 applications d’IA bénéfiques pour la fonction RH. 

Elle a examiné le travail de huit profils de RH, de directeurs à analystes de données, impliqués dans six activités clés. Ces activités incluent la planification, l’administration, la gestion de la rémunération, le recrutement, la performance et la formation.

L’étude démontre que le potentiel de l’IA générative pour améliorer la fonction RH réside principalement dans sa capacité à traiter ces données et à générer des contenus intelligibles à partir de celles-ci, comme le montrent vingt-et-un cas d’usage détaillés (dont la planification stratégique et la conception organisationnelle, la gestion administrative et de conformité, la gestion de la rémunération et des avantages sociaux, l’acquisition de talents, la gestion de la performance, la formation et le développement…).

Les professionnels RH font face à des défis majeurs liés à la gestion de données non structurées, ce qui complique l’établissement d’objectifs précis et la gestion des informations RH. 

L’IA générative offre des solutions prometteuses, en traitant et en clarifiant ces données. Par exemple, elle peut automatiser la veille sur le marché du travail pour ajuster les politiques de recrutement, ou encore simplifier l’administration en classifiant automatiquement les documents RH.

Dans le recrutement, l’IA peut économiser du temps en automatisant la recherche et la présélection des candidats. Elle améliore ainsi l’efficacité et la diversité des recrutements.

Pour la gestion de la rémunération, l’IA positionne automatiquement les candidats dans une grille de salaires. 

Elle aide également à identifier les performances exceptionnelles ou insuffisantes et à personnaliser les parcours de formation.

La suite après la publicité

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

À lire également :

Comment les RHs peuvent augmenter leur productivité avec l’IA ?

L’IA peut transformer radicalement la productivité des RH. En accélérant les tâches, l’IA promet des gains de productivité de 50 à 60%. Cela inclut aussi des améliorations dans l’exécution des tâches, estimées entre 20 et 30%. De plus, l’IA ouvre la porte à de nouvelles missions, occupant 10 à 20% des cas d’usage.

L’étude révèle que l’IA pourrait augmenter la productivité des RH jusqu’à 40%. Cette amélioration vient principalement de l’automatisation des tâches courantes. Par exemple, répondre aux requêtes administratives et pré-sélectionner les candidats deviennent plus rapides. Ainsi, les RH peuvent se concentrer sur des activités plus stratégiques.

L’impact de l’IA ne se limite pas à la simplification des tâches. Il transforme également les rôles au sein des RH. Avec moins de besoin en personnel pour les tâches administratives, les profils des collaborateurs évoluent. Les RH, grâce à des données de meilleure qualité, améliorent leur compréhension organisationnelle

Bien implémenter l’IA en prenant en compte les degrés d’acceptation

L’intégration de l’IA générative dans les RH nécessite plus qu’une simple évaluation des gains de productivité; elle exige un consensus sur son acceptation par les utilisateurs. 

L’étude a identifié des domaines où l’IA est particulièrement bien accueillie pour son potentiel à améliorer l’efficacité immédiatement via l’automatisation :

  • Gestion administrative et conformité : Création automatique de statistiques, simplification des procédures administratives et Chatbots pour les requêtes administratives et juridiques.
  • Rémunération : Affectation automatique des candidats dans la grille salariale basée sur le CV et les entretiens.
  • Acquisition de talents : Mise à jour automatique des descriptions de poste et des critères d’évaluation, recherche et présélection de candidats automatisées, communication automatisée avec les candidats et synthèse des entretiens.
  • Évaluations de performance : Assistance à la rédaction et à la reformulation des évaluations pour alignement avec la culture d’entreprise.

Ces priorités montrent l’équilibre nécessaire entre l’adoption technologique et l’acceptation humaine, essentiel pour une stratégie RH réussie.

À lire également :

📝 Enquête sur la BDESE 2024 : votre avis compte

      Les Editions Tissot lancent pour la 3ème année le baromètre de la BDESE, afin de dresser une situation réaliste de son déploiement dans les entreprises françaises. Votre contribution en tant que professionnel des Ressources Humaines est précieuse. Répondez à l'enquête en tout juste 4 minutes :) Cette enquête vous est proposée par notre partenaire Les Editions Tissot.

Je participe
Partager l'article

Adeline Lajoinie

Journaliste et Rédactrice Web SEO, j'ai promené ma plume dans les colonnes de nombreux journaux. Depuis plus de 10 ans, c'est surtout le digital qui profite de mes mots, pour des rédactions web parfaitement bien référencées, dans tous les domaines.