Comment évaluer les softs skills des candidats en entretien ? Quelles sont les questions à poser ? Comment les analyser ?

Comment évaluer les softs skills des candidats en entretien ? Quelles sont les questions à poser ? Comment les analyser ?
Jessica Ready

Si l’importance des Soft Skills n’est plus à démontrer, leur évaluation au cours de l’entretien de recrutement reste encore difficile à appréhender. Alors, comment évaluer les Soft Skills ?

Lorsque l’on évoque les compétences requises pour un poste, on pense premièrement aux compétences techniques et aux niveaux académiques nécessaires pour accomplir les missions liées à la fonction. 

Bien que le bagage du savoir-faire prime pour qualifier l’employabilité d’un candidat, les recruteurs recherchent également des candidats aptes à communiquer efficacement, à travailler en équipe, à résoudre des problèmes et à gérer leur temps de manière efficace. 

Nous allons dans cet article explorer l’importance des soft skills dans le processus de recrutement. Puis, nous vous fournirons les meilleurs conseils pratiques pour comprendre et évaluer ces derniers.

Qu’est-ce qu’un soft skill ? 

Les soft skills sont des compétences comportementales qui se réfèrent aux capacités personnelles et interpersonnelles nécessaires pour réussir dans le monde du travail. Contrairement aux hard skills, qui sont spécifiques à un domaine ou à une profession, les soft skills sont universels et peuvent être transférés d’un emploi à un autre. 

Les employeurs reconnaissent désormais l’importance des compétences comportementales lors du processus de recrutement. Un candidat ayant de bonnes compétences en communication, en résolution de problèmes, en collaboration, en intelligence émotionnelle, en gestion du temps ou encore en pensée critique sera mieux intégré, plus productif et aura un impact positif sur l’entreprise.

Les soft skills sont donc un critère clé à prendre en compte pour évaluer la qualité des candidats.

4 méthodes pour évaluer les soft skills d’un candidat

Au moment de l’entretien, c’est la tournure des questions qui va permettre d’évaluer les aptitudes et la personnalité du candidat.

La préparation des questions en amont est donc essentielle dans le processus de recrutement (particulièrement lorsqu’il s’agit d’évaluer les soft skills d’un candidat durant l’échange).

Voici les conseils clés qui vous permettront de poser des questions précises et pertinentes visant à appréhender les compétences comportementales des candidats.

Identifier les soft skills nécessaires pour le poste à pourvoir

En amont de l’entretien, il est essentiel d’identifier les compétences comportementales à même de garantir la pertinence du candidat pour le poste à pourvoir. Vous pourrez également détecter celles en mesure de favoriser une intégration harmonieuse du candidat au sein de l’entreprise.

Grâce à cette préparation faite en amont, vous serez en capacité de faciliter l’entretien et de préparer des questions ciblées pour évaluer avec précision les softs skills requis pour le poste à pourvoir.

Élaborer des scénarios 

Afin d’évaluer les soft skills nécessaires pour votre besoin en recrutement, il peut être utile de créer des scénarios qui mettent en lumière des situations où ces compétences sont applicables.

Les questions peuvent ensuite être abordées pour explorer les réactions du candidat dans des situations données. Cette projection est très utile pour appréhender les comportements du candidat que l’on pourrait retrouver dans le cadre du travail.

Utiliser des questions ouvertes

C’est une façon d’ouvrir la discussion pour laisser évoluer le candidat dans son discours. Poser des questions ouvertes permettra aux candidats d’exprimer leurs pensées et leurs sentiments.

Les questions fermées sont plus limitantes pour obtenir des informations sur les réels soft skills et peuvent conduire à des réponses courtes, voire peu instructives. En favorisant les questions ouvertes, vous amènerez votre candidat à faire des réponses plus longues et ainsi à se dévoiler plus facilement.

Magazine IN'formation N°2 - Le marketing de la formation

Au travers de ce deuxième numéro nous explorerons les principaux aspects du marketing de la formation et son rôle crucial dans le développement et la réussite des initiatives de formation professionnelle. Vous trouverez ainsi des articles, des fiches pratiques et des interviews d’experts. Ce magazine est proposé par notre partenaire Lefebvre Dalloz Compétences.

Je télécharge le magazine

Quelques exemples de questions pour évaluer les soft skills :

  • Comment vous organisez-vous pour accomplir vos tâches ?
  • Quelle est la dernière situation de conflit avec un collègue que vous avez dû gérer ? Comment l’avez-vous vécu ?
  • Comment vous adaptez-vous aux changements dans l’environnement de travail ?
  • Qu’est-ce qui vous a amené à candidater à notre offre ?
  • Avez-vous déjà travaillé en équipe ? 

Favoriser les questions liées au profil du poste

Certaines questions sont courantes durant les entretiens d’embauche et peuvent être dépourvues de sens pour les candidats. Il est donc important de poser des questions en rapport avec le poste à pourvoir et qui permettront alors d’évaluer les softs skills spécifiques qui sont requis.

En posant une question plus générale sur un projet précédent que le candidat a travaillé, vous pourrez interpréter et tirer des informations sur la façon dont il a mis en place des compétences comportementales clés telles que la collaboration, la prise de décision ou encore la communication.

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

A lire également :

Comment évaluer les soft skills durant l’entretien ? 

Lors d’un entretien d’embauche, les compétences techniques d’un candidat peuvent se qualifier relativement rapidement par le recruteur. Dans une logique binaire, on peut rapidement savoir si un candidat est en capacité d’effectuer les missions pour lesquelles il est recruté. 

Advertisements

Cependant, l’évaluation des soft skills est beaucoup plus subtile. Pourtant, juger de ces compétences a tout autant d’importance que celle des compétences techniques, pour vous assurer de recruter la bonne personne, mais aussi pour favoriser la bonne intégration du candidat dans sa future équipe.

Pour vous aider à y voir plus clair, nous avons rassemblé 6 conseils en or pour vous aider à évaluer efficacement les soft skills d’un candidat lors d’un entretien d’embauche.

Conseil N°1 : Écoutez attentivement 

Soyez attentif à ce que dit le candidat et écoutez attentivement ses réponses. Évitez de vous laisser distraire par des pensées ou des préoccupations personnelles. L’écoute active sera votre meilleur allié pour recruter la personne idéale pour votre organisation. 

Conseil N°2 : Sachez rebondir lors de l’échange

Posez des questions supplémentaires pour obtenir plus de détails et de contexte sur les expériences ou les situations que le candidat a décrites.

Afin de mieux comprendre comment il a utilisé une compétence spécifique ou comment il a géré une situation particulière, votre capacité à rebondir pendant l’échange sera primordiale.

En échangeant et en posant des questions, vous pourrez vous assurer de la véracité des informations fournies par le candidat et mieux comprendre ses actions passées.

Conseil N°3 : Observez le langage corporel du candidat

Les compétences non verbales sont tout aussi importantes que les compétences verbales. Au cours de l’entretien, observez attentivement le langage corporel, la tonalité de la voix, les expressions faciales, etc. Cela peut vous aider à évaluer des soft skills tels que la confiance en soi, l’ouverture d’esprit ou encore la capacité à écouter.

Conseil N°4 : Évaluez la compatibilité du candidat

Abordez des situations de la vie courante connexes à celles que le candidat pourra rencontrer sur le terrain, pour l’amener à partager ses valeurs, ses comportements et l’attitude qu’il pourra adopter en entreprise.

Caractérisez concrètement l’entrain et l’investissement du candidat sur le poste à pourvoir, en posant des questions sur ses objectifs de carrière ou encore pour son intérêt pour le poste et l’entreprise. Comprendre ses attentes en matière d’évolution professionnelle vous permettra de vous faire une idée sur sa vision des choses et sur sa capacité à intégrer vos équipes. 

Conseil N°5 : Utilisez des outils pour évaluer correctement les softs skills attendus

Lors des entretiens d’embauche, vous pouvez avoir à votre disposition des outils pour évaluer et comparer les candidats que vous aurez en face de vous, en matière de compétences techniques et de soft skills. 

Vous pouvez par exemple vous appuyer sur des grilles d’évaluation pour noter les réponses des candidats selon des critères prédéfinis pour le poste, ainsi que des formulaires d’évaluation pour évaluer les compétences non techniques, telles que la communication, la collaboration et la résolution de problèmes. 

En prenant des notes sur les réponses des candidats, vous pourrez ainsi vous rappeler des détails importants et faciliter la comparaison des candidats, de manière la plus juste possible. Bien sûr, les softs skills se basent aussi sur le ressenti. Votre connaissance de l’organisation et des équipes sera le premier levier pour savoir si le candidat correspond à votre besoin.

Des méthodes d’évaluation complémentaires en entretien de recrutement

En plus des outils mentionnés précédemment, il existe d’autres méthodes d’évaluation complémentaires que les recruteurs peuvent utiliser pour évaluer les soft skills des candidats. L’un d’entre eux est la vérification des références auprès des employeurs précédents de votre candidat. Ces derniers pourront vous fournir des informations précieuses sur les compétences en communication, en collaboration et en leadership du candidat, ainsi que sur l’attitude générale au travail.

Les tests de personnalité et de compétences peuvent également être utilisés pour évaluer les soft skills des candidats. Ces tests peuvent être administrés avant ou après l’entretien pour évaluer les traits de personnalité et les compétences des candidats, tels que leur intelligence émotionnelle, leur pensée critique et leur résilience.

Pour utiliser ces techniques d’évaluation, il est important de déterminer les compétences spécifiques que vous cherchez à évaluer et de sélectionner les outils les mieux adaptés pour mesurer ces dernières. Les résultats de ces évaluations doivent ensuite être considéré comme une partie de l’ensemble des informations recueillies lors du processus de recrutement et ne doivent pas être considérés comme la seule source d’informations.

Il est également important de prendre en compte les limites et les biais possibles de ces méthodes et de les utiliser en complément des autres méthodes d’évaluation pour obtenir une évaluation complète et juste des candidats.

Les softs skills : un élément à ne pas manquer dans vos entretiens de recrutement

Gardez à l’esprit que les soft skills sont des compétences essentielles pour réussir dans un poste. En tant que recruteur, vous ne pouvez donc plus passer à côté.

Afin de faire l’évaluation la plus adéquate, il est important de coupler plusieurs méthodes d’évaluation qui vous permettront d’appréhender au mieux les compétences comportementales du candidat. L’entretien est également une occasion de déterminer si ce dernier sera en mesure de bien s’intégrer au sein de votre entreprise et en capacité d’adhérer à vos valeurs. 

Dans un monde où le travail est de plus en plus axé sur la capacité à mêler compétences techniques et softs skills, les méthodes traditionnelles d’analyse peuvent sembler limitées, mais de nouvelles approches innovantes émergent chaque jour pour répondre à ce besoin croissant. Continuez régulièrement à vous former sur le sujet pour pouvoir être en mesure d’évaluer de la manière la plus efficace vos candidats.

A lire également :

Partager l'article

Jessica Ready

Avec plus de 8 années d’expérience en recrutement, je dirige aujourd'hui deux cabinets de conseil spécialisés dans le recrutement et la marque employeur. Mon expertise consiste à trouver les meilleurs talents pour les entreprises tout en renforçant leur réputation en tant qu'employeurs de choix.