Quelles sont les attentes des collaborateurs en matière de QVCT en 2023 ? Sont-elles différentes en fonction des générations ?

Quelles sont les attentes des collaborateurs en matière de QVCT en 2023 ? Sont-elles différentes en fonction des générations ?
Virginie Ardouin

Au sein des entreprises diverses générations se côtoient, mais ont-elles les mêmes attentes en termes de QVCT ? Faut-il adapter vos actions en fonction des générations ? La réponse pourrait bien vous étonner !

Pour plus de 70% des salariés, la priorité des entreprises doit être d’assurer le bien-être au travail et d’améliorer les conditions de travail. [1] Engager une démarche de QVCT (Qualité de vie et des conditions de travail) est donc un enjeu majeur pour les entreprises pour fidéliser, mais aussi attirer les talents.

Mais comment créer un environnement de travail épanouissant en tenant compte des besoins des salariés quand les attentes de ces derniers ont évolué en fonction des générations ? 

Pour engager une démarche de Qualité de Vie et Conditions de Travail (QVCT), il est primordial d’être à l’écoute des salariés pour comprendre leurs besoins et donc répondre à leurs attentes. 

Or, les attentes concernant le bien-être au travail ont évolué au fil des mutations économiques, technologiques et sociales et donc en fonction des générations qui composent aujourd’hui la majorité des salariés en France. 

Il est donc important de comprendre les attentes des générations X, Y ou Z afin de créer des environnements favorisant l’engagement et la motivation des salariés.

Pour mémoire, la génération X est celle née entre les années 1965 et 1980 alors que la génération Y, également connue sous le nom de millennials, regroupe les personnes nées entre les années 1981 et 1996. Les Z représentant la génération née à la fin des années 90.

Une salariée de 45 ans a-t-elle les mêmes besoins en termes d’organisation de travail qu’un jeune actif de 25 ans ? Est-ce que la notion de bien-être au travail est la même en fonction des générations ?

Ce que veulent vraiment les générations X, Y et Z

Comment proposer des actions de QVCT adaptées aux générations qui composent aujourd’hui les entreprises en prenant en considération leurs attentes et leurs besoins ?

Nous vous proposons une synthèse de ce qu’attendent les générations X,Y et Z de leurs entreprises. 

Génération X : stabilité et développement professionnel

Les salariés de la génération X, qui ont été marqués par les crises économiques et l’instabilité de l’emploi, ont des attentes fortes en termes de sécurité de l’emploi. 

Les X vont privilégier des entreprises leur offrant des opportunités de développement professionnel et de formation.

La génération X va attacher une grande importance à l’équilibre entre leur vie professionnelle et leur vie personnelle. Cette génération a commencé à se détacher du dévouement excessif de la génération des « boomers », née après la 2de guerre mondiale.

Ces salariés souhaitent une organisation de travail leur permettant de gérer leurs responsabilités familiales et personnelles avec des horaires de travail plus flexibles et des actions concrètes en faveur de la parentalité.

La génération X est attentive à des ambiances de travail moins informelle et plus détendue. Très investis, ils ont besoin d’un management qui reconnaisse leur autonomie et leur implication dans le travail. 

Les millénials : autonomie et flexibilité

Cette génération, qui a grandi avec les nouvelles technologies, attend de l’autonomie et de la flexibilité dans son environnement de travail. La possibilité de travailler à distance est une attente importante pour les Y ainsi que l’autonomie dans la gestion de leur temps de travail.

Les « Y » accordent une importance primordiale à l’équilibre entre leur vie professionnelle et personnelle et veulent du temps pour leurs loisirs et leur famille. La carrière professionnelle n’est plus une priorité pour la génération qui recherche des opportunités avec du sens pour les engager et les motiver.

Les relations de travail doivent être basées sur la confiance et sur le collaboratif, avec un management plus à l’écoute des salariés.

La génération Y est sensible aux questions sociales et environnementales et attache une grande importance à la diversité et à l’inclusion dans le milieu du travail.

La génération Z : une entreprise responsable et participative

Cette génération ultraconnectée attend un environnement de travail collaboratif, inclusive et participative.

Pour autant, le lien social est au cœur de leurs préoccupations en termes d’environnement de travail. Esprit d’équipe, cadre de travail agréable, la génération Z est sensible aux ambiances de travail proposées. 

Advertisements

Les environnements de travail collaboratif, permettant d’exprimer leur créativité, sont privilégiés. Les Z veulent participer, proposer des idées innovantes et attendent donc un management qui laisse la place à l’expression individuelle.

Le manager n’a plus une autorité de compétences, mais doit engager ses équipes par un management relationnel et de proximité.  

Le sens au travail et les politiques de RSE (Responsabilité Sociale et Environnementale) sont des enjeux forts pour la génération Z. Sensibles aux questions environnementales, mais aussi de justice sociale, la génération Z attache une grande importance à la diversité et à l’inclusion.

A lire également :

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

La QVCT : une priorité intergénérationnelle

Le rapport au travail a évolué en fonction des générations et il est important de prendre en considération les besoins exprimés par les salariés X, Y et Z pour leur proposer un cadre de travail épanouissant.

Magazine IN'formation N°2 - Le marketing de la formation

Au travers de ce deuxième numéro nous explorerons les principaux aspects du marketing de la formation et son rôle crucial dans le développement et la réussite des initiatives de formation professionnelle. Vous trouverez ainsi des articles, des fiches pratiques et des interviews d’experts. Ce magazine est proposé par notre partenaire Lefebvre Dalloz Compétences.

Je télécharge le magazine

Les attentes des générations X,Z et Z  sont-elles si différentes qu’elles nécessiteraient une politique de QVCT sur-mesure pour chaque génération ? 

Selon l’enquête menée par le cabinet ELABE pour l’institut de l’Entreprise, les principales attentes des salariés en matière de qualité de vie au travail sont :

  • Plus de flexibilité pour adapter les horaires de travail à leur obligations privées. 
  • Un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle.
  • Un management participatif.
  • Un lieu de travail confortable, accueillant, convivial.

Ces  attentes sont communes aux générations X, Y ou Z, qu’il s’agisse de flexibilité, de travail hybride, de management participatif, de reconnaissance, de collaboratif et d’ambiances de travail conviviales.

Il est important de rappeler que la démarche de QVCT repose sur la perception des salariés de leur bien-être au travail et de leur épanouissement professionnel. 

Or, ces perceptions varient selon les salariés, qui peuvent avoir des attentes individuelles différentes. Ainsi, certains collaborateurs sont plus sensibles à des actions relatives à l’autonomie dans leurs missions alors que d’autres rechercheront en priorité des mesures en faveur du développement des compétences. Et ces attentes individuelles ne sont pas en lien avec la génération dont sont issus les collaborateurs.

Il est donc primordial pour les entreprises d’être à l’écoute du « terrain », de l’expression individuelle et collective des collaborateurs et de rechercher des actions favorisant un cadre de travail épanouissant.

De nombreuses pistes d’actions peuvent être explorées en fonction de la culture d’entreprise, des valeurs et des organisations :

  • Aménagement des horaires.
  • Travail hybride.
  • Mesures en faveur de la parentalité (crèche d’entreprise, congé parental rémunéré).
  • Management participatif.
  • Reconnaissance de la performance collective et individuel.
  • Salles de pause.
  • Activités de cohésion d’équipe.
  • Mise en place de parcours professionnels.
  • Actions de prévention pour la santé physique et mentale des salariés.
  • Actions en faveur de la diversité et de l’inclusion.

Une démarche de QVCT par génération ou une démarche QVCT intergénérationnelle ?

Améliorer la qualité de vie et les conditions de travail va impacter tous les salariés, quelle que soit la génération. 

Les enjeux et bénéfices sont visibles : réduction des risques professionnelles physiques et psychiques, performance, attractivité et fidélisation des collaborateurs.

Le bien-être au travail n’est pas une attente particulière d’une génération, mais bien une priorité pour les salariés qui en font un critère déterminant dans le choix de leur entreprise.

Que vos salariés soient majoritairement issus des générations X, Y ou Z, tous attendent de leur employeur qu’il fasse du bien-être et de l’épanouissement professionnel la priorité. 

Prendre en considération les évolutions des attentes des générations en termes de bien-être au travail et de conditions de travail peut vous aider dans la démarche de QVCT, notamment dans le choix des actions collectives afin de répondre au mieux à leurs besoins.

Pendant cette semaine QVCT qui se déroule du 19 au 23 juin 2023, nos experts Culture RH vont partager avec vous les clés d’une démarche de QVCT réussie.

[1] Baromètre 2023 de l’Institut de l’Entreprise sur la relation des Français à l’entreprise 

A lire également :

Partager l'article

Virginie Ardouin

Avocate de formation, je suis consultante juridique et Responsable Ressources Humaines en temps partagé auprès de TPE/PME de tous secteurs. J'interviens également en tant que formatrice en droit social, RH et management.