Le plafond de la Sécurité Sociale en 2023 – PMSS 2023

Le plafond de la Sécurité Sociale en 2023 – PMSS 2023
Laetitia Baccelli

Le plafond de la Sécurité Sociale est un paramètre clé en gestion de la paie. Il sert de référence au calcul des cotisations ainsi que d’autres éléments de paie et notamment les indemnités versées aux salariés.

Mais quel est le montant du SMIC en 2023 ? Quel impact sur la gestion de la paie ?

Nous vous proposons dans cet article de faire le point sur le plafond de la Sécurité Sociale en 2023.

A relire :

Rappel sur la notion de plafond de la Sécurité Sociale

Avant de nous intéresser à la valeur du plafond de la Sécurité Sociale en 2023, rappelons les principes généraux du plafond de la Sécurité Sociale.  Comment est-il fixé ? A quoi sert-il ? Comment est-il décliné ?

Qu’est ce que le plafond de la Sécurité Sociale ?

C’est la loi de finance de la Sécurité Sociale discuté au parlement chaque année en décembre qui fixe le montant du plafond de la Sécurité Sociale.

En paie, il sert de référence pour le calcul des cotisations et contributions sociales mais également pour déterminer le montant maximum de certaines IJSS ou encore pour le calcul de la gratification des stagiaires.

Le PSS : comment est-il revalorisé ?

Le plafond de la Sécurité Sociale est revalorisé annuellement sur la base des salaires bruts moyens enregistrés sur l’année précédente. Ces données sont récupérées par les pouvoirs publics par l’intermédiaire de la DSN.

En raison de la crise Covid et des mesures de restrictions qu’elle a entrainée, le plafond de la Sécurité Sociale a été gelé pendant 2 ans.

Cette mesure exceptionnelle de gèle du plafond est intervenu dans la mesure où le salaire moyen des salariés a été très impacté par les mesures de confinement en début de pandémie en 2020.

La première année en 2021, le plafond aurait dû diminuer, hypothèse inenvisageable dans un contexte économique dégradé.

La seconde année en 2022, le cas contraire s’est présenté, le plafond aurait du excessivement augmenter. Les pouvoirs publics sont donc intervenus pour geler le plafond de la Sécurité Sociale pour une seconde année.

Au 1er janvier 2023, le plafond de la Sécurité Sociale est de nouveau revalorisé comme à son habitude.

Le Plafond de la Sécurité Sociale (PSS) : comment est-il décliné ? Quid du PMSS 2023 ?

La loi de finance de la Sécurité Sociale (LFSS) fixe la valeur annuelle du plafond. Cette valeur est ensuite déclinée selon plusieurs périodicités en fonction de son utilisation et notamment en périodicité mensuelle, c’est le plafond mensuel de la Sécurité Sociale, également appelé PMSS.

Périodicité Mode de calcul
PSS trimestrielPSS /12 X 3
PSS mensuelPSS /12
PSS en quinzainePSS / 12 / 2
PSS hebdomadairePSS / 52
PSS journalierPSS / 218
PSS horairePSS / 1607

Quel est le montant du plafond de la Sécurité Sociale en 2023 ?

Voici le plafond de la Sécurité Sociale au 1er janvier 2023 décliné selon différentes périodicités :

Année43 992 euros
Trimestre10 998 euros
Mois3 666 euros
Quinzaine1 833 euros
Semaine846 euros
Jour202 euros
Heure27 euros

A lire également :

Plafond de la Sécurité Sociale : quel impact en paie ?

Le plafond de la Sécurité Sociale impacte directement le calcul des cotisations et contributions sociales dues aux différents organismes sociaux mais également certaines indemnités dues au salarié.

Advertisements

La cotisation d’assurance vieillesse

La cotisation d’assurance vieillesse qui permet de financer le régime de base de retraite des salariés est composée de deux cotisations :

  • Une cotisation assise sur la totalité des salaires, c’est ce qu’on appelle la vieillesse déplafonnée
  • Une cotisation plafonnée au montant du PSS soit 3 666 euros par mois en 2023, c’est ce qu’on appelle la vieillesse plafonnée.

Les cotisations de retraite complémentaire AGIRC/ARRCO

Les cotisations de retraite complémentaire sont composées de plusieurs cotisations :

  • La cotisation AGIRC/ARRCO
  • La cotisation d’équilibre général
  • La cotisation d’équilibre technique

Les deux premières cotisations ont des taux différents en fonction de la tranche de rémunération :

  • Tranche 1 : Jusqu’à 1 PSS
  • Tranche 2 : de 1 à 8 PSS

Pour la troisième cotisation, elle est exigible que sur la tranche 2. Ainsi, un salarié dont la rémunération est inférieure au plafond de la Sécurité Sociale ne cotise pas à la cotisation d’équilibre technique.

Voici la valeur des tranches de cotisations AGIRC/ARRCO en 2023 :

Valeur mensuelle Valeur annuelle
Tranche 13 666 euros43 992 euros
Tranche 225 662 euros307 944 euros

Les cotisations d’assurance chômage

Les cotisations d’assurance chômage sont composés de 3 cotisations :

  • La cotisation d’assurance chômage
  • La cotisations AGS
  • L’APEC (uniquement pour les cadres)

Elle sont assises sur la rémunération brute dans la limite de 4 PSS soit en 2023 :

Valeur mensuelle14 664 euros
Valeur annuelle175 968 euros

Les limites d’exonérations sociales et fiscales des cotisations patronales de retraite supplémentaire et de prévoyance

Les cotisations patronales de retraite supplémentaire et de prévoyance complémentaire bénéficient d’un régime social et fiscal de faveur dans certaines limites.

En cas de dépassement de ces « limites d’exonérations », les cotisations patronales doivent être réintégrées dans la base de cotisation ainsi que dans le net imposable. Les seuils d’exonération sont indexés sur le plafond de la Sécurité Sociale.

5 soft skills les plus valorisées en entreprise en 2023

Nos experts décryptent en exclusivité le top 5 des compétences : Leadership, Assertivité, Présentation impactante, Empathie et Écoute ; et vous offrent des clés actionnables immédiatement. Ce livre blanc a été réalisé par notre partenaire Skillsday.

Télécharger

Voici les limites d’exonération en 2023 :

Exonération sociale Exonération fiscale
Retraite supplémentaire Valeur la plus élevée entre 2 200 euros (5% PASS) ou 5% de la rémunération brute plafonnée à 10 998 euros (5 PASS)8% de la rémunération annuelle brute dans la limite de 28 155 euros (8 PASS)
Prévoyance2 640 euros ( 6% du PASS) majoré de 1,5 % de la rémunération annuelle brute dans la limite de 5 279 euros (12% du PASS)2 200 euros (5% du PASS) majoré de 2% de la rémunération annuelle brute dans la limite de 7 039 euros (2 % de 8 PASS)

A lire également :

Les limites d’exonérations sociales et fiscales des indemnités de rupture

Les indemnités de rupture sont exonérées de cotisations sociales et d’impôt sur le revenu dans des limites indexées sur le plafond de la Sécurité Sociale.

Voici les limites d’exonération des indemnités de rupture en 2023.

Exonération sociale Exonération fiscale
Montant exonéré d’impôt sur le revenu ou 87 984 euros (2 PASS)Montant le plus élevé entre l’indemnité légale ou conventionnelle et 50 % de l’indemnité versée ou 2 fois la rémunération annuelle brute dans la limite de 263 952 euros (6 PASS)

Pour les indemnités très élevées supérieures à 439 920 euros (10 PASS), l’indemnité est soumise à cotisations sociales dès le 1er euro.

Les Indemnités journalières de Sécurité Sociale

Certaines IJSS sont plafonnées en référence à la valeur du plafond de la Sécurité Sociale.

Voici les plafonds des IJSS en 2023 :

IJSS maternité/paternité et assimiléSalaire rétabli limité à 3 666 euros (PMSS)
IJSS accident du travail / maladie professionnelleSalaire journalier de référence (SJR) limité à 366,89 euros (0,834% du PASS)

La gratification des stagiaires

La gratification obligatoire alloué aux stagiaires de plus de 2 mois se calcule en fonction de la valeur du plafond. Ainsi, la gratification des stagiaires représente 15 % du plafond horaire de la Sécurité Sociale soit 4,05 euros par heure de stage.

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.

Historique des plafonds de la Sécurité Sociale des 10 dernières années

AnnéeTrimestre MoisQuinzaineSemaineJourHeure
202241136102843428171479118926
202141136102843428171479118926
202041136102843428171479118926
201940524101313377168977918625
20183973299333311165676418225
20173922898073269163575418024
2016386169654a3218160974317724
20153804095103170158573217424
20143754893873129156572217223
20133703292583086154371217023

Notez le

Rated 4.6 / 5 based on 185 reviews
Partager l'article

Laetitia Baccelli

Fort de plus de 10 ans d’expériences dans le domaine de la paie, j'ai toujours eu à cœur de développer des outils et méthodes améliorant la productivité et facilitant la gestion au quotidien. J'accompagne désormais les entreprises en qualité de consultante pour des missions d'audit et de formalisation de processus, de développement d’outils de gestion ainsi qu' en tant que support pour la production de la paie.