Localisation de l’entreprise : critère de choix numéro un ? 

Localisation de l’entreprise : critère de choix numéro un ? 
Adeline Lajoinie

Les critères de choix d’une entreprise par un salarié varient régulièrement. Parmi eux, on a toujours le salaire, bien entendu. Mais la localisation de l’entreprise serait-elle en train de gagner du terrain ?

Quel effet de la mobilité sur le quotidien de vos collaborateurs ? 

En 2018, un baromètre Paris Workplace évaluait l’impact de la mobilité sur le bien-être des salariés et la performance des entreprises.

Les trajets domicile/travail représentaient alors déjà un facteur clé pour les salariés. 49% des salariés interrogés trouvaient leurs trajets désagréables, particulièrement ceux utilisant les transports en commun et ayant plus de 60 minutes de trajet.

Ces trajets influent également sur la performance des entreprises. Les salariés ayant des trajets plus courts passaient en moyenne 16 minutes de plus au bureau chaque jour, équivalant à 8 jours de travail supplémentaires par an.

Employeurs : 10 obligations à connaître en droit du travail

Les textes de loi et décrets entrés en vigueur ces derniers temps sont venus impacter les obligations des employeurs, créant ainsi de nouveaux impératifs à respecter pour rester en règle. Téléchargez ce dossier spécial pour faire le point sur les 10 obligations à connaître. Ce livre blanc a été réalisé par notre partenaire les Editions Tissot.

Je télécharge gratuitement

Les trajets impactent aussi la cohésion d’équipe. Ceux habitant loin de leur bureau sont moins enclins à socialiser après les heures de bureau. Les salariés ayant plus d’une heure de trajet, et ne se sentant pas bien, quittent souvent leur emploi après cinq ans.

La mobilité était déjà en expansion. 34% des salariés travaillaient hors du bureau au moins une fois par mois et ces salariés mobiles évaluaient leur bien-être à 7,1/10 contre 6,5/10 pour les autres, et disaient faire plus confiance à leurs collègues.

Une autre étude “L’anatomie du travail”, menée par GWI pour Asana en 2022, révélait que les Français recherchent un équilibre entre bureau et domicile, souhaitant idéalement passer 23 heures par semaine au bureau et 17 heures chez eux.

Le bureau reste important pour les moments clés de la carrière. 67% des salariés préfèrent être au bureau pour une meilleure intégration lors de nouveaux emplois. De même, 50% préfèrent les formations en présentiel.

La multiplication des visioconférences est également remise en question, plus d’un salarié sur deux préférant des réunions en tête-à-tête au bureau.

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

À lire également :

La suite après la publicité

2024 : les trajets domicile-travail doivent être optimisés

Qu’en est-il aujourd’hui ? Dans une étude menée par Delphine Minchella de l’EM Normandie et Gisele de Campos Ribeiro de Paris School of Business, l’importance de la localisation d’une entreprise vient d’être à nouveau mise en lumière. 

localisation des entreprises et du bureau

La durée, le coût et le confort du trajet quotidien des salariés sont cruciaux, dépassant même les commodités disponibles autour du bureau. La disponibilité des transports en commun est particulièrement essentielle pour les femmes, avec 74,2% d’entre elles considérant cela comme « assez important ou très important », contre 64,2% des hommes.

Historiquement, les entreprises choisissaient leur emplacement en fonction des concurrents. Avec la pandémie de COVID-19 et le télétravail, la réalité immobilière a changé. La présence réelle des salariés au bureau est devenue un facteur décisif, remettant en question la nécessité des bureaux nominaux.

L’approche de l’Activity-Based Working, où les espaces de travail sont adaptés aux activités spécifiques, a gagné en popularité. Cela encourage les relations informelles et optimise l’utilisation des espaces collectifs. Cependant, ces réflexions sur l’organisation des espaces ont parfois éclipsé la question de la localisation.

Les chercheuses ont étudié la facilité d’accès aux bureaux via les transports publics, la circulation, les commodités locales et la proximité du domicile. Les résultats montrent que la localisation est cruciale, avec une note moyenne de 3,64 sur 5.

La facilité d’accès aux transports publics est la plus valorisée par 69,4% des participants, tandis que la présence de lieux pour les activités après le travail est moins importante, avec seulement 51,3% la considérant comme « assez importante ou très importante ».

Les différences selon l’âge et le genre sont marquées. 62% des jeunes de la génération Z trouvent la « présence de lieux d’activités après le travail » « assez important ou très important », contre 35,9% des baby-boomers. De plus, 67% des femmes considèrent la « proximité du domicile » comme « assez importante ou très important », contre 55,8% des hommes.

La localisation et l’accès facile aux transports sont donc aujourd’hui primordiaux pour le bien-être des salariés.

À lire également :

Partager l'article

Adeline Lajoinie

Journaliste et Rédactrice Web SEO, j'ai promené ma plume dans les colonnes de nombreux journaux. Depuis plus de 10 ans, c'est surtout le digital qui profite de mes mots, pour des rédactions web parfaitement bien référencées, dans tous les domaines.