Formation : favoriser l’engagement de ses apprenants

Formation : favoriser l’engagement de ses apprenants
Morgane Mazenc

Consultante indépendante en ingénierie de formation et de certification, j’accompagne les prestataires de développement de compétences dans leur démarche Qualiopi.

Découvrez comment maximiser l’impact de la formation continue en favorisant l’engagement et la participation des apprenants.

L’engagement des apprenants en formation continue se réfère à leur niveau d’implication, de motivation et de participation active dans le processus d’apprentissage tout au long de leur parcours de formation professionnelle continue.

Favoriser la participation des apprenants est essentiel pour créer un environnement d’apprentissage dynamique et enrichissant. Mais pourquoi est-ce si important, et surtout, comment y parvenir ?

Pourquoi favoriser l’engagement de ses apprenants ?

L’engagement des apprenants est étroitement lié à la qualité de l’apprentissage. Lorsque les apprenants sont pleinement engagés, ils sont plus susceptibles de comprendre et de retenir les informations enseignées, ce qui conduit à un apprentissage plus efficace et significatif.

Par ailleurs, favoriser l’engagement et la participation des apprenants permet :

  • Un renforcement de la motivation : les apprenants engagés sont plus motivés à poursuivre leur formation et à atteindre leurs objectifs d’apprentissage. Ils sont plus susceptibles de persévérer face aux défis et aux obstacles, car leur motivation est alimentée par leur intérêt et leur investissement dans le processus d’apprentissage.
  • Une application pratique des connaissances : l’engagement des apprenants favorise une meilleure compréhension des concepts et des compétences enseignés, ce qui les rend plus aptes à appliquer ces connaissances dans leur vie professionnelle. Cela conduit à des résultats plus tangibles et à un retour sur investissement plus élevé.
  • Un développement de compétences transversales : les activités engageantes encouragent le développement de compétences telles que la pensée critique, la résolution de problèmes, la collaboration et la communication, qui sont essentielles dans le contexte professionnel moderne.
  • La création d’une communauté d’apprentissage : lorsque les apprenants s’engagent et participent activement, cela contribue à créer un sentiment de communauté et de camaraderie au sein du groupe. Une communauté d’apprentissage solide peut fournir un soutien mutuel et favoriser un environnement d’apprentissage positif.

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Comment y parvenir ?

Il existe plusieurs moyens de favoriser l’engagement et la motivation des apprenants. Voici quelques stratégies efficaces :

Établir des objectifs pédagogiques clairs et atteignables

Les apprenants sont plus motivés lorsqu’ils comprennent ce qu’ils doivent accomplir, qu’ils savent comment y parvenir et que les objectifs sont réalisables.

Contextualiser pour donner du sens à l’apprentissage

Relier le contenu à des situations réelles, ou à des intérêts personnels des apprenants, le rend plus pertinent et stimulant et les aide à voir la valeur de ce qu’ils apprennent.

Favoriser l’autonomie et les responsabilités

Offrir aux apprenants une certaine autonomie ou leur donner des responsabilités dans le processus d’apprentissage peut accroître leur motivation intrinsèque. Vous pouvez par exemple les impliquer dans la planification et la mise en œuvre des activités, favoriser leur créativité, leur pratique réflexive, ou leur auto-évaluation.

Utiliser une variété de méthodes d’enseignement

Utiliser une variété de méthodes d’enseignement et de supports pédagogiques permet de garder l’attention des apprenants et ainsi de favoriser leur intérêt et engagement. Vous pouvez alterner entre des présentations, des discussions, des jeux de rôle, des vidéos, etc.

Varier les modes de participation

Vous pouvez rendre la participation plus attrayante en offrant différentes façons aux apprenants de participer, que ce soit à l’oral, par écrit, en utilisant des technologies numériques, ou même par le biais d’activités artistiques ou créatives.

Cela permet également de respecter les différentes personnalités de vos apprenants. En effet, certains seront plus à l’aise pour parler en public, tandis que d’autres préféreront peut-être contribuer par écrit ou de manière plus discrète.

Donner des retours réguliers et positifs

Les retours réguliers aident les apprenants à voir leur progression et à rester motivés. Le feedback positif et constructif encourage la motivation en montrant aux apprenants où ils réussissent, comment ils peuvent s’améliorer, et en reconnaissant et valorisant leurs idées et leurs efforts, même s’ils ne sont pas toujours corrects.

Personnaliser l’apprentissage

En offrant une variété d’activités et en permettant aux apprenants de choisir celles qui correspondent le mieux à leurs intérêts et à leurs besoins, vous favorisez une approche plus personnalisée de l’apprentissage, ce qui accroît leur motivation et donc, leur engagement.

Arrêts maladie et congés payés : les règles applicables

La loi sur l'acquisition des congés payés pendant l'arrêt maladie a été adoptée. Elle prévoit que toute période d'arrêt maladie est considérée comme du temps de travail effectif, permettant au salarié d'acquérir des congés payés. Retrouvez la synthèse des nouvelles règles applicables dans ce dossier spécial. Ce livre blanc a été réalisé par notre partenaire les Editions Tissot.

Je télécharge gratuitement
Encourager l’interaction et la collaboration

Les activités interactives et les projets collaboratifs peuvent favoriser l’engagement des apprenants en leur permettant d’apprendre les uns des autres. Vous pouvez encourager la participation active en favorisant les discussions, les activités de groupe ou les outils interactifs.

Utiliser la technologie de manière efficace

Intégrer des outils technologiques pertinents peut rendre l’apprentissage plus attrayant pour les apprenants. Pour encourager leur participation, il existe notamment des outils collaboratifs et interactifs en ligne tels que les plateformes d’apprentissage, les sondages en direct, les cartes mentales collaboratives, les tableaux blancs, ou encore les quiz interactifs.

Rendre l’apprentissage amusant

Intégrer des éléments ludiques dans le processus d’apprentissage, tels que des jeux, des défis ou des activités créatives, peut rendre l’expérience plus agréable et motivante.

La suite après la publicité
Créer un environnement positif, sûr et inclusif

Un environnement d’apprentissage positif et encourageant peut stimuler la motivation des apprenants en leur donnant envie de participer et d’apprendre. Assurez-vous pour cela que tous les apprenants se sentent respectés et valorisés, quel que soit leur niveau de compétence ou leurs opinions, et encouragez le respect mutuel et la prise de parole sans crainte de jugement.

Par ailleurs, un environnement d’apprentissage où les apprenants se sentent soutenus, respectés et encouragés permet d’établir une relation positive formateur-apprenant qui peut avoir un impact significatif sur leur motivation.

Favoriser la reconnaissance et la valorisation

Valoriser les réalisations des apprenants renforce leur engagement, que ce soit par des félicitations publiques, des certificats, des récompenses tangibles, ou simplement en reconnaissant leur travail et leurs efforts.

Encourager la persévérance

Vous pouvez enseigner aux apprenants l’importance de la persévérance et de la résilience face aux défis, en célébrant les efforts et les tentatives, même en cas d’échec, et en soulignant que l’apprentissage est un processus continu.

Poser des questions ouvertes

Les questions qui nécessitent plus qu’une simple réponse par oui ou par non, dites questions ouvertes, incitent les apprenants à réfléchir et à partager leurs idées de manière plus approfondie.

Établir des attentes claires en matière de participation

Vous pouvez également communiquer clairement les attentes en matière de participation dès le début du module ou de la session (nombre de contributions attendues, types d’activités prévues, critères d’évaluation de la participation, …) en la reliant à des objectifs d’apprentissage concrets et en expliquant aux apprenants pourquoi leur contribution est importante pour leur propre apprentissage et pour celui de leurs pairs.

En combinant ces stratégies, vous pouvez créer un environnement d’apprentissage dynamique et engageant, où tous les apprenants se sentent encouragés et motivés à participer activement.

La plupart sont utilisées par la pédagogie active, une approche de l’enseignement qui met l’accent sur l’implication active des apprenants dans leur propre processus d’apprentissage. Contrairement à l’enseignement traditionnel centré sur l’enseignant, où les apprenants sont principalement des récepteurs passifs d’informations, la pédagogie active encourage les apprenants à interagir avec le contenu et à construire activement leur compréhension.

À lire également :

Les difficultés qui peuvent se présenter

Les bénéfices engendrés par ses pratiques sont nombreux et non négligeables, car ils participent à une formation de qualité. Cependant, elles peuvent également présenter certains inconvénients à prendre en compte avant de les mettre en place.

Vous pouvez notamment rencontrer les difficultés suivantes :

  • Temps et ressources nécessaires : favoriser l’engagement et la participation des apprenants peut nécessiter davantage de temps et de ressources de la part des formateurs et des organismes, notamment pour la planification et la gestion d’activités interactives et collaboratives, ou plus simplement la gestion de discussions de groupe.
  • Difficultés liées à la diversité des apprenants : les besoins, les styles d’apprentissage et les niveaux de motivation peuvent varier considérablement parmi les apprenants, ce qui peut rendre difficile la création d’activités qui engagent efficacement tout le groupe.
  • Risque de surcharge cognitive : trop d’interactions ou d’activités peuvent parfois entraîner une surcharge cognitive chez certains apprenants, en particulier s’ils sont déjà confrontés à des exigences professionnelles élevées en dehors de la formation.
  • Résistance au changement : certains apprenants peuvent être réticents à s’engager activement dans le processus d’apprentissage, soit en raison de leur expérience passée avec la formation, soit en raison de contraintes de temps ou de travail.
  • Diversification des approches pédagogiques : pour engager efficacement différents types d’apprenants, ou pour chercher à susciter régulièrement leur intérêt en rompant avec la monotonie, il est souvent nécessaire d’adopter une variété d’approches pédagogiques, ce qui peut être difficile à mettre en œuvre de manière cohérente.
  • Difficulté à équilibrer le contenu et les activités : il peut être difficile de trouver un équilibre entre la couverture du contenu nécessaire et la mise en œuvre d’activités interactives, ce qui peut parfois entraîner des compromis dans l’un ou l’autre.

En résumé…

Favoriser l’engagement et la participation des apprenants en formation continue est essentiel pour maximiser les bénéfices de la formation, renforcer la motivation, promouvoir le développement des compétences et créer un environnement d’apprentissage dynamique, enrichissant et positif.

Il existe pour cela une multitude de stratégies sur lesquelles se baser et qui présentent toutes de nombreux avantages. Malgré les bénéfices engendrés, elles comportent aussi certains défis, notamment en termes de temps, de ressources et de diversité des apprenants et leur efficacité peut varier en fonction du contexte spécifique de la formation et des caractéristiques des apprenants.

Il conviendrait donc de mettre en place une approche équilibrée et adaptée en fonction de ces facteurs, afin de favoriser efficacement l’engagement et la participation des apprenants. Cependant, les avantages de créer une communauté d’apprentissage dynamique et interactive l’emportent souvent sur les inconvénients.

À lire également :

Partager l'article

Morgane Mazenc

Je me suis dirigée vers la formation professionnelle il y a quelques années en obtenant un master en ingénierie de la formation. Depuis, j’ai développé mon activité en tant que consultante indépendante pour me spécialiser dans l’accompagnement à l’obtention de la certification Qualiopi auprès des entreprises et formateurs indépendants. En parallèle, j’ai développé un intérêt pour l’ingénierie pédagogique et les neurosciences dans le domaine de l’apprentissage.