Micro-learning : comment ça marche ?

Micro-learning : comment ça marche ?
Laure Piana

Consultante et rédactrice RH, dirigeante de Semantik RH, j'accompagne les entreprises dans leur marketing de contenus RH

De plus en plus plébiscité en raison de sa facilité d’accès, le micro-learning est l’occasion idéale pour remobiliser les apprenants et former les équipes sans trop grignoter sur leur emploi du temps chargé. On vous explique tout !

Dans un monde hyperconnecté où l’information est à la portée de nos smartphones, le micro-learning s’est affirmé comme une solution d’apprentissage adaptée à notre rythme de vie effréné. Cette méthode d’apprentissage par brèves séquences cible l’efficacité, l’engagement et la rétention en adaptant le rythme d’apprentissage à l’individu et non l’inverse. Avec une croissance de la consommation de contenu sur mobile de 8% par an, le micro-learning capte l’attention dans ces courts moments, souvent moins de 5 minutes, que les utilisateurs passent sur leurs appareils pendant la journée, en moyenne 47 fois​​ !

De plus en plus plébiscité en raison de sa facilité d’accès, le micro-learning émerge comme une tendance en plein essor dans le domaine de l’éducation et de la formation professionnelle. C’est une alternative ludique pour réengager des apprenants souvent déçus de leur formation en entreprise. Mais de quoi s’agit-il exactement ? Quels sont les avantages du micro-learning ?

Qu’est-ce que le micro-learning ?

Le micro-learning constitue une stratégie d’apprentissage axée sur l’enseignement de micro-leçons, adaptées au rythme de chaque individu. Ces leçons, généralement brèves (de 2 à 5 minutes), sont conçues pour être facilement accessibles et assimilables. Le micro-learning peut se décliner sous plusieurs formes, telles que des vidéos, des quiz, des infographies, des podcasts et des jeux interactifs.

L’un des principaux avantages du micro-learning réside dans sa nature concrète et pratique. Plutôt que de suivre des formations longues ou de lire des manuels volumineux, les apprenants peuvent accéder rapidement à des informations spécifiques dont ils ont besoin à un moment donné. Cela favorise un apprentissage plus efficace et ciblé, adapté aux contraintes de temps et aux besoins individuels.

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Quels sont les avantages du micro-learning ?

En matière de formation professionnelle ou d’apprentissage, le micro-learning présente des avantages tant pour les apprenants que pour les formateurs.

La flexibilité d’apprentissage 

Les apprenants ont la possibilité d’accéder au micro-learning à tout moment et depuis n’importe quel endroit, leur permettant de suivre des formations et de développer leurs compétences selon leur propre emploi du temps, sans contraintes de temps ou de lieu.

La flexibilité d’apprentissage est cruciale, car les apprenants peuvent accéder au micro-learning à tout moment et depuis n’importe quel endroit. Cela est essentiel lorsque l’on considère que depuis 2020, le e-commerce mobile représente près de 45% du commerce en ligne, ce qui démontre une nette préférence pour les interactions sur mobile !

Un engagement renforcé 

Les unités d’apprentissage courtes et concises du micro-learning captivent l’attention des apprenants. La présentation d’informations de manière concise et interactive favorise leur engagement et leur motivation à apprendre.

Avec le microlearning, on considère que moins l’apprentissage est fastidieux, plus l’apprenant sera engagé ! Le micro-learning puise aussi dans les opportunités de la gamification de la formation pour retenir l’attention de l’apprenant.

Un apprentissage personnalisé

Le micro-learning permet de fournir des contenus personnalisés en fonction des besoins et des préférences des apprenants. Les modules d’apprentissage peuvent être adaptés à différents niveaux de compétence et à des objectifs spécifiques, garantissant ainsi une expérience d’apprentissage plus pertinente et adaptée à chaque individu.

Indice de maturité des RH 2024 : transformer et réinventer les RH

Basé sur les résultats d’une enquête menée auprès de 740 leaders RH dans le monde, cet Index de Maturité RH vous permettra de situer votre profil parmi ceux du marché et d’orienter efficacement votre stratégie RH. Une méthodologie inédite, des chiffres exclusifs et des analyses ciblées pour des recommandations concrètes ! Cet index de maturité RH vous est proposé par notre partenaire Cegid.

Je télécharge le guide RH

Une meilleure rétention des connaissances 

Grâce à des séances d’apprentissage plus courtes et répétées, le micro-learning favorise la rétention des connaissances à long terme. Les apprenants ont plus de chances de se souvenir des informations apprises lorsque celles-ci sont présentées de manière concise et répétée à intervalles réguliers. C’est le principe de la répétition espacée qui offre une meilleure mémorisation.

À lire également :

Comment se présente un parcours de formation en micro-learning ?

Le contenu de la formation est divisé en modules courts et spécifiques, abordant des sujets ou compétences particuliers. Chaque module peut durer de quelques minutes à une dizaine de minutes. Les apprenants ont la liberté de suivre les modules à leur propre rythme et au moment qui leur convient le mieux. Cela élimine les contraintes de temps et permet une intégration harmonieuse dans leur emploi du temps. 

Par exemple, le micro-learning est particulièrement adapté pour des collaborateurs qui ne travaillent pas sur site, tels que les vendeurs en magasin. Lors d’un temps creux, ils peuvent utiliser leur smartphone pour se connecter à la plateforme de formation et regarder l’une des vidéos courtes du parcours de micro-learning.

Le micro-learning varie les formats afin de maintenir l’engagement de l’apprenant. Ainsi, l’utilisation d’éléments interactifs, tels que des quiz, des discussions en ligne, ou des simulations, favorise l’engagement des apprenants. 

Pour renforcer la rétention, les concepts clés sont souvent présentés à intervalles réguliers. Cela favorise une mémorisation à long terme. Le microlearning repose sur les sciences cognitives. Il utilise la répétition espacée, une méthode éprouvée de stimulation de la rétention pour décomposer les sujets d’apprentissage en éléments plus faciles à gérer pour le cerveau, et les répéter avec un espacement adéquat entre les leçons. Cette technique d’apprentissage permet d’accéder à la mémoire à long terme de l’apprenant, ce qui rend le microlearning intéressant dans le cadre de l’apprentissage de compétences techniques.

Le déroulement d’une séquence de microlearning

Une fois que les séquences d’apprentissage sont scénarisées, les outils auteurs spécialisés en microlearning entrent en jeu pour donner vie à la formation en micro-learning. Ces outils permettent de créer des contenus éducatifs attractifs et interactifs, tels que des vidéos courtes, des quiz interactifs, des infographies dynamiques, etc.

Une création pédagogique multimédia avec les outils auteurs

Pour réaliser l’ingénierie pédagogique de la formation, les outils de conception numérique permettent de construire une chaîne éditoriale riche et variée, en y incorporant des textes, des images, des vidéos, des quiz divers et des présentations interactives.

Ils constituent le squelette d’une formation en microlearning, dans lequel les ingénieurs pédagogiques intègrent des ressources diverses pour créer un parcours d’apprentissage cohérent et captivant.

La granularité du contenu, un élément clé de l’ingénierie pédagogique

La structure même de certains outils auteurs est conçue pour la création de micromodules, des unités d’apprentissage très courtes concentrées sur un seul sujet à la fois, ce qui va à l’encontre des longues séquences textuelles et favorise un contenu riche en visuels et en interactivité.

L’optimisation des séquences d’apprentissage pour le mobile

Un aspect crucial du microlearning est sa compatibilité avec les périphériques mobiles. Des applications mobiles sont souvent développées pour assurer une expérience utilisateur fluide sur smartphones et tablettes, permettant ainsi un apprentissage flexible et accessible à tout moment.

Des exemples concrets d’outils auteurs pour le micro-learning

Par exemple, des outils comme Adobe Captivate et des plateformes comme Zunos et Pangone sont utilisés pour mettre en place des séquences de microlearning. Ils offrent des fonctionnalités telles que la gamification, la création rapide de contenu et des possibilités d’interactivité qui engagent les apprenants dans le processus d’apprentissage.

En conclusion, le microlearning se présente comme une réponse pédagogique innovante et adaptée aux réalités de notre société hyperconnectée. Il offre une solution flexible et personnalisée qui respecte le rythme et les contraintes de chaque apprenant, tout en étant concret et pratique. 

Le microlearning tire parti des technologies actuelles pour faciliter l’accès à l’éducation et à la formation continue. Les outils auteurs spécialisés enrichissent cette approche en rendant les contenus pédagogiques plus attractifs et interactifs, augmentant ainsi l’engagement et la rétention des connaissances.

À l’ère du mobile et de la consommation média en constante évolution, le microlearning est non seulement pertinent, mais devient essentiel pour répondre aux nouvelles formes d’apprentissage. En mettant l’accent sur des leçons concises, ciblées et répétitives, cette méthode d’enseignement est bien positionnée pour devenir un pilier central dans l’éducation et la formation professionnelle de demain.

À lire également :

Partager l'article

Laure Piana

Rédactrice RH et Consultante en Marketing de Contenus RH, je possède dix ans d’expériences professionnelles en tant que chargée de mission RH, puis consultante RH. Ce parcours m’a permis d’aborder les thématiques liées à la GPEC, à la prospective RH et à l'ingénierie de formation et d’accompagner les entreprises et les actifs dans la gestion des parcours et des compétences. Aujourd’hui, j’accompagne les différents acteurs de la chaîne de valeur RH à gagner en visibilité et à accompagner le changement, en produisant des contenus qui accompagnent le cycle de décision des professionnels RH et des actifs en transition.