1/3 des collaborateurs sans formation professionnelle : qu’est-ce qui dysfonctionne ? 

1/3 des collaborateurs sans formation professionnelle : qu’est-ce qui dysfonctionne ? 
Adeline Lajoinie

Si tout le monde reconnaît l’importance de la formation dans un contexte de guerre des talents et de compétitivité des entreprises, ⅓ des collaborateurs n’ont pas encore bénéficié de formation. Pourquoi : quels sont les freins et les éventuels dysfonctionnements ?

La formation, un enjeu stratégique pour la compétitivité

Lucca, éditeur de solutions RH, a interrogé plus de 800 collaborateurs et responsables RH pour dresser un état des lieux de la formation professionnelle. 

Employeurs : 10 obligations à connaître en droit du travail

Les textes de loi et décrets entrés en vigueur ces derniers temps sont venus impacter les obligations des employeurs, créant ainsi de nouveaux impératifs à respecter pour rester en règle. Téléchargez ce dossier spécial pour faire le point sur les 10 obligations à connaître. Ce livre blanc a été réalisé par notre partenaire les Editions Tissot.

Je télécharge gratuitement

De cette enquête ressort des premiers chiffres venant confirmer l’importance, pour tous, de la formation professionnelle : 

  • 87% des responsables RH considèrent la formation professionnelle comme un enjeu stratégique.
  • 71% estiment qu’elle a un impact sur la rétention des talents.
  • Un avis partagé par les collaborateurs dont 85% jugent la formation utile à leur métier. 
  • Les formations sont principalement demandées à l’initiative du collaborateur (44%) ou de son manager (32%), lors des phases d’entretiens (trimestriels, annuels…).

Malgré cela, il semble que des freins doivent être débloqués. Car 1 collaborateur sur 3 nʼa pas bénéficié de formation l’an dernier. Et 28%, parce quʼils ne connaissaient pas leurs droits.

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

À lire également :

3 dysfonctionnements de la formation sur lesquels l’entreprise doit travailler

Pour Alexandre Imbeaux, Directeur de la gamme “Talent” chez Lucca : “Dans un contexte de guerre et de pénurie des talents, la gestion des compétences est un levier sous-estimé de compétitivité par les entreprises. Or, la formation professionnelle est opaque à presque tous les niveaux : aides, financement, formations disponibles dans les entreprises. Il faut impérativement permettre aux collaborateurs de s’approprier ce sujet, de reprendre la main sur leur montée en compétence et simplifier la gestion de la formation aux RH.”

L’étude a mis en lumière 3 dysfonctionnements majeurs de la formation en France à l’heure actuelle :

La suite après la publicité
  • Une organisation difficile avec les OPCO en raison d’un manque de clarté des aides de l’État et l’opacité autour des dispositifs de financements.
  • Une communication insuffisante des entreprises sur les droits et les offres de formation proposées.
  • Une gestion de la formation rendue inefficace par l’utilisation d’outils inadaptés et par l’absence de mesure de l’impact des formations suivies.

Du côté des entreprises, de nombreux efforts sont encore à faire. En effet, 57% des responsables RH reconnaissent ne pas communiquer sur leur offre de formation. Une information confirmée par un collaborateur sur deux qui n’a pas connaissance d’un catalogue de formation dans son entreprise.

Autre point faible en entreprise : les outils. 20% des responsables RH déclarent nʼutiliser aucun outil pour gérer la formation. 63% des responsables RH sondés utilisent un tableur ou un traitement de texte. 

Seulement 13% des responsables RH sont équipés d’un logiciel dédié à la gestion de la formation.Il semble évident que l’équipement en outils adaptés pour suivre correctement la formation des salariés doit devenir une priorité. 

Enfin, l’un des freins vient également de l’État puisque les aides de l’Etat sont très mal comprises par les entreprises : le niveau de satisfaction de l’accompagnement proposé est noté 2,09/5 ; la qualité de l’information disponible sur les financements est notée 2,57/5 ; les offres proposées par les organismes de formation sont notées 3,16/5. L’étude souligne la compréhension difficile du fonctionnement des OPCO.

Les DRH se doivent donc de s’intéresser plus en profondeur à ces aides pour mieux les communiquer aux collaborateurs.

À lire également :

Partager l'article

Adeline Lajoinie

Journaliste et Rédactrice Web SEO, j'ai promené ma plume dans les colonnes de nombreux journaux. Depuis plus de 10 ans, c'est surtout le digital qui profite de mes mots, pour des rédactions web parfaitement bien référencées, dans tous les domaines.