Formation

L’ingénierie pédagogique : l’ingrédient secret des formations réussies

ingenierie-pedagogique-definition-c-est-quoi-etapes-comment-ca-marche

Imagineriez-vous construire une maison sans faire appel à un architecte ? Ou coudre une robe sans patron pour vous guider ? Et bien penser une formation sans ingénierie pédagogique c’est pareil : c’est créer un programme en se basant sur la technique du « doigt mouillé ». C’est mettre un peu de contenu, un peu d’exercice, secouer le tout « et voilà ! ».

Pour qu’une formation soit efficace pour les personnes qui la suivront, qu’elle soit de qualité, impliquante et engageante, elle doit répondre à un certain nombre d’impératifs et de considérations que connaissent bien les ingénieurs pédagogiques.

Petit tour d’horizon de ce qu’il faut prendre en compte !

Qu’est-ce que l’ingénierie pédagogique ? Définition !

L’ingénierie pédagogique consiste à concevoir un contenu de formation en intégrant les objectifs à atteindre, le public visé et les connaissances des experts.

Car un ingénieur pédagogique est un expert de la pédagogie et non des sujets qu’il va aider à « vulgariser ». Il sera l’interface entre la connaissance de l’expert et les participants de la formation. Il est un facilitateur d’apprentissage.

Les grandes étapes de l’ingénierie pédagogique

L’ingénierie pédagogique peut se découper en 5 grandes étapes, quelque soit le type de projet (format court ou long, en présence, à distance, ou mixte) :

  1. Analyser la demande de formation (contexte, enjeux, public, sujet, thématique…).
  2. Identifier les objectifs de formation et les objectifs pédagogiques.
  3. Concevoir le scénario pédagogique et identifier les méthodes d’apprentissages et les outils pédagogiques qui le serviront.
  4. Créer les ressources pédagogiques nécessaires ou accompagner leur création.
  5. Évaluer la formation dans une optique d’amélioration continue.

Explorons-les ensemble.

Étape 1 : Analyser la demande de formation

À l’image d’un bon commercial, qui veut proposer un produit le plus adapté aux besoins de son client, l’ingénieur pédagogique doit savoir comprendre la demande de celui-ci. Dans le cas d’une formation, on va s’arrêter sur le contexte dans lequel elle s’inscrit, qui la demande, pour qui, quels objectifs doivent être atteints à la fin ?

Toutes ces questions seront posées par l’ingénieur pédagogique pour préciser le besoin de la personne (ou de l’organisation) qui initie la demande.

Cette étape est clé pour s’assurer que les acteurs du projet en partagent la même vision. L’ingénieur pédagogique pourra éventuellement réorienter le besoin, le questionner, l’enrichir, proposer une modalité autre que celle qui avait été envisagée…

Étape 2 : Identifier les objectifs de formation et les objectifs pédagogiques

Cette étape sème toujours un doute. Mais quelle peut bien être la différence entre objectifs de formation et objectifs pédagogiques ?

Les objectifs de formation, au nombre de 2 ou 3 sont les compétences que les participants devront avoir acquises à l’issue de la formation.

Les objectifs pédagogiques, plus nombreux, sont les étapes intermédiaires qui devront être franchies pour atteindre les objectifs de formation.

Si on prend l’image d’un escalier, les objectifs de formation sont l’étage à atteindre et les objectifs pédagogiques les marches qui y mènent. Les objectifs pédagogiques illustreront une progression claire et logique, pour faciliter l’apprentissage et la mémorisation.

Étape 3 : Concevoir le scénario pédagogique

Nous avons donc notre escalier, il faut maintenant trouver comment passer d’une marche à l’autre. Ce sera le but du scénario pédagogique, qui décrira dans le détail toutes les séquences qui composeront la formation, leur durée et les objectifs pédagogiques auxquels chaque séquence répondra.

C’est là que les connaissances de l’ingénieur pédagogique vont révéler toute leur puissance : il saura trouver les activités, les outils, les méthodes à appliquer pour transmettre le contenu en tenant compte d’une progression pédagogique équilibrée.

Et en tenant compte également du profil des participants, des modalités choisies (présentiel, distance, mixte), des capacités de concentration, des biorythmes, de la mémorisation, des types d’intelligence, d’éventuelles contraintes matérielles…

Il faudra aussi veiller à intégrer des temps de travail en autonomie, des temps d’échanges, des moments pour recharger les batteries…

C’est un travail d’orfèvrerie de concevoir un programme de formation !

definition-ingenierie-pedagogique-fonctionnement-etapes

Étape 4 : Créer les ressources pédagogiques nécessaires

L’ingénieur pédagogique peut créer ou accompagner la création des ressources pédagogiques imaginées dans le scénario. Une ressource peut être un support à projeter, un exercice de mise en application, un jeu, un module learning…

Là aussi les ressources répondent à des règles de conception : leur durée, la clarté des consignes, l’impact d’une vidéo, l’écriture digitale, les critères qui font qu’un jeu pédagogique est bien un jeu…

L’ingénierie pédagogique intègre de nombreuses facettes créatives pour proposer en plus de l’expérience d’apprentissage, une expérience humaine.

Étape 5 : Évaluer la formation

L’ingénierie pédagogique ne s’arrête jamais. Une fois la formation réalisée, les retours des participants contribuent à son évolution et à son amélioration.

Un programme de formation n’est pas figé, il reflète les évolutions d’un contexte, d’une thématique, les attentes des participants.

En cela, la méthode d’évaluation de la formation Kirkpatrick est un outil utile pour accompagner l’efficacité d’une formation afin qu’elle se transforme en compétences opérationnelles sur le terrain. Sa particularité est notamment de poser ces questions dès l’analyse de la demande, de façon à identifier des indicateurs de réussite de la formation.

Pour résumer…

Faire l’impasse sur l’ingénierie pédagogique lorsque l’on conçoit une action de formation c’est prendre le risque, voire le garantir, d’un échec de l’action. Les ingénieurs pédagogiques conçoivent du sur-mesure.

Ils sont aussi constamment en veille pour intégrer les évolutions pédagogiques, utiliser de nouveaux outils, s’adapter aux attentes et aux profils des personnes arrivant en formation.

L’ingénierie pédagogique est la compétence à mobiliser pour une formation de qualité !

A propos de l'auteur

Anne-Claire PREVOST

Travaillant depuis plus de 15 ans dans le domaine de la formation et du digital learning, Anne-Claire accompagne les projets pédagogiques en présence ou à distance, des entreprises.
Elle est spécialisée dans l'utilisation du jeu et du storytelling en formation.
Elle est Facilitatrice certifiée avec la méthode LEGO® SERIOUS PLAY®.
Elle est également certifiée niveau Bronze de l'évaluation Kirkpatrick Four Levels®.