Pourquoi 85% des entrepreneurs voient le coût de la formation comme un frein ?

Pourquoi 85% des entrepreneurs voient le coût de la formation comme un frein ?
Adeline Lajoinie

Quel regard portent aujourd’hui les entrepreneurs sur la formation professionnelle ? La voient-ils comme un atout ou une contrainte ? Et quels pourraient être les freins ?

La formation : un bienfait pour les entrepreneurs…

Le rôle vital de la formation dans l’écosystème entrepreneurial est indéniable. CréActifs a récemment dévoilé une enquête nationale. Elle révèle l’opinion des entrepreneurs sur la formation professionnelle. Cette étude montre que 97% des entrepreneurs jugent la formation cruciale pour leur réussite

Ils considèrent qu’elle est indispensable à la performance de leur entreprise. D’ailleurs, la moitié d’entre eux a déjà utilisé le Compte Personnel de Formation (CPF).

L’importance de la formation continue pour les entrepreneurs est clairement soulignée par cette étude. Elle indique que la formation est la clé du développement des entreprises. Pour 70% des entrepreneurs, renforcer leurs compétences techniques est essentiel. 

En parallèle, 29% se concentrent sur le développement de leurs soft skills. Les domaines de formation les plus prisés sont le marketing, la stratégie commerciale et l’intelligence artificielle.

Le Compte Personnel de Formation est un outil largement utilisé par les entrepreneurs. 58.6% des répondants ont eu recours au CPF pour se former. Cependant, l’étude révèle une certaine insatisfaction ou méconnaissance des dispositifs gouvernementaux. Seulement 29% pensent que le gouvernement soutient suffisamment les entrepreneurs en matière de formation.

Enfin, il ressort de l’enquête un besoin de communication claire sur les droits à la formation. 60% des entrepreneurs réclament des informations plus précises. 

Un tiers est au courant des dispositifs gratuits offerts par Bpi France et FranceNum pour la transformation digitale. Parmi eux, 74% ont suivi ces formations. Cette statistique montre l’importance d’une information accessible pour encourager la formation continue.

La suite après la publicité

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

À lire également :

Arrêts maladie et congés payés : les règles applicables

La loi sur l'acquisition des congés payés pendant l'arrêt maladie a été adoptée. Elle prévoit que toute période d'arrêt maladie est considérée comme du temps de travail effectif, permettant au salarié d'acquérir des congés payés. Retrouvez la synthèse des nouvelles règles applicables dans ce dossier spécial. Ce livre blanc a été réalisé par notre partenaire les Editions Tissot.

Je télécharge gratuitement

… Mais un coût de formation qui peut être un frein

Le coût de la formation professionnelle semble représenter un obstacle majeur pour de nombreux entrepreneurs. Selon une étude récente, 85% des entrepreneurs considèrent le coût financier comme un frein significatif à leur formation continue. Cette barrière financière limite leur participation à des programmes de développement de compétences.

Le Compte Personnel de Formation (CPF) joue un rôle crucial dans l’accès à la formation. Mais 67.2% d’entre eux auraient renoncé à se former en cas de frais supplémentaires à leur charge. Cette statistique souligne l’importance du soutien financier pour faciliter l’accès à la formation.

La nécessité de solutions financières adaptées est donc évidente. Pour que les entrepreneurs puissent continuer à se former et à développer leurs entreprises, des mesures incitatives et des aides financières sont essentielles. Elles permettent de surmonter le défi du coût et d’ouvrir la voie à un apprentissage continu et efficace.

Pour Matthieu Douchy, fondateur de CréActifs : “L’analyse des données recueillies souligne l’impérieuse nécessité de continuer à renforcer l’accessibilité, l’accompagnement et la mise en place de politiques favorables à la formation des entrepreneurs. Cette étude met en avant le paradoxe entre la reconnaissance de l’importance de la formation et l’obstacle que représenterait un éventuel reste à charge pour se former. Alors que le gouvernement a mis en place des mesures fortes en faveur de la formation professionnelle, il semble crucial de ne pas freiner l’élan en instaurant un reste à charge notamment à l’usage du CPF.”

À lire également :

Partager l'article

Adeline Lajoinie

Journaliste et Rédactrice Web SEO, j'ai promené ma plume dans les colonnes de nombreux journaux. Depuis plus de 10 ans, c'est surtout le digital qui profite de mes mots, pour des rédactions web parfaitement bien référencées, dans tous les domaines.