Flex-office : l’avenir des bureaux ? 

Flex-office : l’avenir des bureaux ? 
Adeline Lajoinie

Alors que le travail hybride devient la norme dans les entreprises, la question du “bon” bureau se pose : open spaces ? Bureaux fermés ? Flex Office ?

Le flex office : quelles conséquences sur la productivité et la flexibilité ? 

Le département Work Dynamics de JLL publie une nouvelle étude pour comprendre la façon dont le flex-office est vécu dans les entreprises aujourd’hui.

Il semble que le flex office transforme la manière dont les entreprises conçoivent l’espace de travail. Cette approche, qui privilégie la flexibilité et le partage des espaces, suscite un intérêt croissant. Pourtant, certains salariés expriment des réticences, craignant une dégradation des relations professionnelles et de la motivation. 

Malgré ces inquiétudes, les retours d’expérience sont majoritairement positifs. Les adeptes du flex office témoignent d’une amélioration notable de la productivité et de la qualité des échanges entre équipes.

Les statistiques le confirment : 71% des salariés ayant adopté le flex office se disent satisfaits. Cette satisfaction tranche avec la réticence de 35% des non-pratiquants, dont 11% sont catégoriquement opposés. L’accès à un espace de travail adéquat demeure une préoccupation majeure pour tous.

Le flex office incite à repenser l’aménagement des espaces de travail. La tendance est à la création d’espaces collectifs diversifiés, au détriment des bureaux individuels. Cette évolution ne doit pas occulter la nécessité de maintenir un certain confort de travail individuel. 

Les salariés valorisent des aspects fondamentaux tels que l’ergonomie, l’accès à des espaces extérieurs, des zones de tranquillité et des salles de réunion adaptées.

Au-delà de l’agencement physique, le flex office renforce le rôle du management dans la promotion d’une culture d’entreprise dynamique et engageante. La présence physique au bureau prend ainsi une nouvelle dimension, enrichie par le sens et l’animation que le manager apporte à l’équipe.

Finalement, le climat social semble bénéficier de cette transformation. Dans les entreprises adoptant le flex office, 60% des salariés perçoivent une ambiance positive, contre 47% dans les structures plus traditionnelles. Cette approche gagne particulièrement du terrain en Île-de-France, dans le secteur privé et dans des domaines tels que les télécoms, la banque/assurance et l’énergie. 

Advertisements

Magazine IN'formation N°2 - Le marketing de la formation

Au travers de ce deuxième numéro nous explorerons les principaux aspects du marketing de la formation et son rôle crucial dans le développement et la réussite des initiatives de formation professionnelle. Vous trouverez ainsi des articles, des fiches pratiques et des interviews d’experts. Ce magazine est proposé par notre partenaire Lefebvre Dalloz Compétences.

Je télécharge le magazine

Les principaux atouts identifiés par les salariés incluent la flexibilité des espaces, la qualité de l’environnement de travail et la facilité de collaboration avec les collègues.

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

À lire également :

Le Flex Office : une solution durable ? 

Le Flex Office gagne indéniablement du terrain, impliquant déjà 26% des salariés en France. Cette évolution s’inscrit dans une tendance plus large vers le travail hybride, favorisée par la pandémie. 

La majorité des travailleurs accueille positivement cette mutation, y voyant une réponse logique à l’évolution des besoins professionnels et un moyen de rationaliser l’espace de bureau. Cependant, un quart reste sceptique quant à cette réorganisation de l’espace de travail.

La clé du succès du Flex Office repose sur plusieurs piliers : un dialogue social constructif, une gestion de qualité et l’aménagement d’espaces confortables et vivants. Bien que certains salariés perçoivent ce changement comme motivé par des considérations financières, il est également vu comme une marque d’innovation et de modernité de l’entreprise.

En dépit de ces perceptions positives, des interrogations subsistent. Près de 60% des employés s’interrogent sur la viabilité à long terme du Flex Office, craignant que ce modèle ne soit éventuellement remplacé. Néanmoins, une large majorité croit en sa pérennité, notamment en raison de ses avantages économiques et écologiques. 

Le Flex Office, loin d’être une simple tendance, semble donc s’établir comme une solution d’avenir, reflétant les nouvelles attentes en matière de travail.

À lire également :

Partager l'article

Adeline Lajoinie

Journaliste et Rédactrice Web SEO, j'ai promené ma plume dans les colonnes de nombreux journaux. Depuis plus de 10 ans, c'est surtout le digital qui profite de mes mots, pour des rédactions web parfaitement bien référencées, dans tous les domaines.