Comment réinventer les espaces de travail à l’ère du travail hybride ?

Comment réinventer les espaces de travail à l’ère du travail hybride ?
Adeline Lajoinie

Le “bureau” traditionnel d’entreprise a connu de profonds bouleversements depuis la sortie de la crise sanitaire. Le travail hybride a obligé les organisations à réinventer leurs espaces de travail, pour répondre aux nouveaux besoins de leurs collaborateurs. À quoi ressemble le bureau de 2023 ?

De la difficulté de trouver le “bon” bureau

Un récent rapport de la compagnie AKTIS-PARTNERS.COM, conseil en immobilier d’entreprise et précurseur du « bureau opéré », a dévoilé les difficultés croissantes des entreprises pour trouver le “bon” bureau. 

L’une des difficultés réside dans l’envie des entreprises de répondre à l’un des enjeux majeurs de 2023 : l’amélioration de la QVT. Les sociétés aimeraient trouver des lieux où ils pourraient proposer des avantages et des services complémentaires afin d’optimiser et d’embellir leur marque employeur et le bien-être de leurs salariés. 

Mais 62% des entreprises ont des difficultés à établir les mesures d’amélioration de la qualité de vie au travail dans les bureaux qu’elles trouvent sur le marché.

Magazine IN'formation N°2 - Le marketing de la formation

Au travers de ce deuxième numéro nous explorerons les principaux aspects du marketing de la formation et son rôle crucial dans le développement et la réussite des initiatives de formation professionnelle. Vous trouverez ainsi des articles, des fiches pratiques et des interviews d’experts. Ce magazine est proposé par notre partenaire Lefebvre Dalloz Compétences.

Je télécharge le magazine

Pourtant, les salariés souhaitent avoir accès à de nouvelles prestations, telles que : 

  • Services de bien-être/beauté (57% des répondants).
  • Services postaux, comme les points relais (55%).
  • Cours de sport (51%).
  • Crèche d’entreprise (44%).

Une autre difficulté réside dans le fait de trouver des bureaux adaptés au travail hybride. 71% des entreprises ont du mal à trouver un lieu qui réponde aux obligations du télétravail (bureaux hybrides, flexibles, etc.). 67% se trouvent plus particulièrement bloqués par les besoins d’équipements et d’aménagements des nouveaux outils (espaces virtuels, callbox, etc.).

Les tendances des nouveaux bureaux hybrides 

Les créateurs de bureaux font preuve de plus en plus d’originalité pour se réinventer et trouver des solutions aux nouveaux besoins des collaborateurs. 

Les nouvelles tendances pour les bureaux en 2023 sont alors multiples. Les espaces de travail flexibles ont pris la place des “simples” open space. Ces systèmes modulaires dynamiques, avec des cloisons amovibles, des étagères sur roulettes ou des bureaux interchangeables soulignent le côté polyvalent et pratique du nouveau design mobilier. 

Le travail collaboratif étant de plus en plus important, les nouveaux bureaux disposent souvent de nombreuses salles de réunion de toutes tailles, parfaitement insonorisées. 

Les nuisances sonores au travail sont devenues un véritable problème depuis le retour au bureau des collaborateurs. Ces derniers, habitués au calme de leur domicile, ont de plus en plus de mal à supporter les coups de fil dans les Open Space ou les discussions bruyantes. Mettre alors en place des espaces cloisonnés pour téléphoner, comme des cabines individuelles acoustiques, est presque devenu un “must have” dans les bureaux d’aujourd’hui. 

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

À lire également :

Des bureaux qui doivent être au service du collectif

D’après un récent rapport de l’IDET, la contribution la plus importante des bureaux serait la promotion du travail d’équipe en entreprise, à travers l’offre d’espaces de collaboration (99%), la possibilité de tenir des réunions en présentiel (97%) et la mise à disposition d’espaces sociaux (96%). 

Les décideurs semblent largement d’accord sur le rôle unificateur de ces espaces de travail. Les bureaux seraient également des représentations et des points d’ancrage de la culture d’entreprise (89%). 

Advertisements

Seuls 8% des personnes interrogées considèrent que les bureaux n’ont plus de valeur ajoutée par rapport aux autres espaces de travail.

Exemples de bureaux innovants dans le monde

  • Treehouse Meeting Space Microsoft
  • Parce que les espaces de travail sont également devenus des lieux de vie pour les collaborateurs, des bureaux innovants voient le jour aux quatre coins du monde. 

    Pour exemple : 

    • Microsoft à Redmond (Washington State), qui a créé un véritable campus de bureaux dans les arbres avec son Treehouse Meeting Space. 
    • Danone à Paris (France), qui a imposé le flex office aux employés de son siège social parisien, créant de multiples petits espaces privatisables. 
    • Ogilvy & Mather à Guangzhou (Chine), qui a créé des bureaux ludiques dont la décoration est inspirée de la fête foraine. 
    • Bodet Software, à Cholet (France), qui a créé Otium, un espace de 1 500 m2 dédié à la qualité de vie au travail.

    Le boom des espaces de travail flexibles (notamment) en région

    Comme le confirme la version 2023 du rapport d’études de The Instant Group France sur le Flex market français, les espaces de travail flexibles ont le vent en poupe. Et la demande en espaces de travail flexibles augmente en région, alors que la demande en Île-de-France continue de baisser chaque année.

    Des villes telles que Nice, Lille et Marseille connaissent ainsi une croissance de l’offre d’espaces de travail flexible, stimulée par les avancées technologiques, la recherche de qualité de vie pour les employés, la présence d’un vivier de talents universitaires et des prix de postes de travail plus attractifs en région (757 € par poste en 2022 à Paris / 410 € à Nice).

    Si à Paris intra-muros, le marché poursuit sa croissance avec une hausse de 10% en 2022 et une demande de bureaux flexibles de 46% en île-de-france, les villes régionales ont une demande encore plus forte : 11% à Nantes, 45% à Marseille, 60% à Lille et 70% à Nice. 

    Les tiers-lieux, de plus en plus demandés par les salariés

    L’IDET (anciennement l’Association des Directeurs de l’Environnement de Travail) a récemment publié les résultats de son baromètre « Les décideurs et la transformation des environnements de travail »

    On y apprend que les habitudes de travail en dehors des locaux professionnels ont considérablement évolué. Le recours aux tiers-lieux a presque doublé après les confinements, passant du quatrième au deuxième espace de travail utilisé à distance (24% à 42% aujourd’hui, soit une augmentation de 18%). 

    Les tiers-lieux permettent aux salariés de travailler avec d’autres personnes, de nouer de nouveaux contacts et de développer de nouvelles compétences. Avec l’essor du travail hybride et l’influence de l’économie collaborative, le nombre de tiers-lieux a considérablement augmenté en France, de 20% entre janvier 2021 et décembre 2022 selon l’association France Tiers Lieu.

    Les cafés ou hôtels restent le troisième espace de télétravail hors domicile (35%, +7% après les confinements), après les transports en commun et les tiers-lieux. Enfin, bien que le télétravail à l’étranger ait également augmenté (de 25% à 32%), il est moins prisé en raison de l’essor des tiers-lieux.

    À lire également :

    Partager l'article

    Adeline Lajoinie

    Journaliste et Rédactrice Web SEO, j'ai promené ma plume dans les colonnes de nombreux journaux. Depuis plus de 10 ans, c'est surtout le digital qui profite de mes mots, pour des rédactions web parfaitement bien référencées, dans tous les domaines.