Comment vont les professionnels RH en 2023 ?

Comment vont les professionnels RH en 2023 ?
Adeline Lajoinie

Comment les RH perçoivent-ils leur métier et son évolution en 2023 ? Et quels sont les principaux sujets qui vont mobiliser les professionnels RH cette année ?

Comment les RH envisagent le défi du recrutement et de la fidélisation des talents ?

Les Editions Tissot et PayFit viennent de publier leur 6ème baromètre “Les RH au quotidien”. 

L’un des premiers défis que doivent relever les professionnels RH en 2023, selon l’étude, est celui du recrutement et, lié à ces difficultés, celui de la rétention des talents

Si la difficulté pour recruter les bons talents persiste entre 2022 et 2023, ​​la proportion des RH qui la placent en tête de leurs priorités 2023 baisse à 69%, soit – 6 points par rapport à 2022.

Par contre, la fidélisation des salariés en place reste un des enjeux majeurs des professionnels RH : près des deux tiers des RH (67%, soit + 11 points par rapport à 2022) prévoient d’intensifier leurs actions pour retenir les talents.

Parmi les actions mises en place pour relever ces deux défis, la formation est toujours considérée, par près de la moitié des RH (47%), comme un moyen efficace de retenir les talents.

En ce qui concerne le recrutement, 43% d’entre eux pensent plutôt intensifier leur travail sur la marque employeur.

Comment les RH vont-ils répondre aux nouvelles attentes des salariés ?

Les professionnels RH ont une vision assez nette des attentes de leurs salariés pour 2023. 

Les 5 attentes les plus importantes des salariés seraient donc : 

  1. La qualité de vie au travail (74%).
  2. La rémunération (62%).
  3. La formation et la gestion des carrières et des compétences (59%).
  4. L’organisation du travail (38%).
  5. La communication RH (32%).

Parmi les dispositifs que les RH ont alors choisi pour répondre à ces attentes des salariés se trouvent l’hybridation du travail : 39% misent sur cette souplesse pour fidéliser les salariés et 35% pour recruter.

Advertisements

Mais aussi la revalorisation des salaires : en 2023, 51% d’entre eux l’estiment indispensable pour encourager les salariés à rester dans l’entreprise et 36% pour soutenir leurs actions de recrutement.

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

À lire également :

RH en 2023, une profession exigeante…

Une majorité de 62% des professionnels de la gestion des ressources humaines (RH) affirment avoir toujours un manque de temps et de moyens pour mener à bien leurs projets. 

En 2022, 79% d’entre eux ont été davantage sollicités par les salariés, 70% par la direction et 71% par les managers. Ils anticipent que le niveau de sollicitations internes sera équivalent ou supérieur en 2023 (97%). 

Le manque de budget est également une préoccupation pour 34% des RH, notamment pour renforcer les ressources internes. Malgré cela, ils utilisent massivement des outils digitaux pour la paie et le recrutement (82%), ce qui leur est d’une grande aide. Mais leur utilisation généralisée est freinée par leur coût élevé (62%).

… mais portée par un engagement fort

Un des participants à l’enquête déplore que la fonction RH soit méconnue et sous-estimée, considérée comme un centre de coût ou un gestionnaire administratif plutôt que comme une profession aux multiples facettes. Cette situation difficile est ressentie par deux tiers des RH, qui se sentent peu soutenus par leur direction, et 80% sont proches de l’épuisement.

Pourquoi vos entretiens annuels sont un échec ?

Pour transformer l’entretien en un moment clé pour fidéliser vos collaborateurs, notre partenaire Lucca a rédigé un guide “10 raisons pour lesquelles vos entretiens annuels sont un échec”. Vous y découvrirez des conseils pratiques de la préparation au plan d'action concret en exploitant les résultats des entretiens.

J'accède au contenu

73% des RH sont également frustrés, car bien que leur principale motivation soit d’accompagner les salariés, plus de la moitié de leur temps (56%) est consacrée à des tâches administratives.

Néanmoins, plus de 9 sur 10 des RH se sentent utiles dans leur mission et y trouvent du sens, ce qui leur permet de rester motivés malgré les difficultés rencontrées. La passion pour leur métier est forte : 70% d’entre eux souhaitent toujours l’exercer dans 10 ans (+4 points par rapport à 2022) !

À lire également :

Partager l'article

Adeline Lajoinie

Journaliste et Rédactrice Web SEO, j'ai promené ma plume dans les colonnes de nombreux journaux. Depuis plus de 10 ans, c'est surtout le digital qui profite de mes mots, pour des rédactions web parfaitement bien référencées, dans tous les domaines.