Tribune

L’emploi dans la finance en 2021 : un secteur qui évolue et un métier qui se réinvente !

Comme pour tous les acteurs de l’emploi, de l’économie et de la vie en général, le monde de la finance a subi de plein fouet cette crise épidémique sans précédent dans notre ère moderne.

Depuis de nombreuses décennies, la mondialisation a gagné du terrain et le secteur de la finance a connu une croissance et un engouement exponentiels. Sans l’imposition de frontières, les investissements ne connaissaient aucune limite.

Déjà ébranlé et décrié suite à des crises retentissantes, comme celle des subprimes, la pandémie du coronavirus aurait pu être fatale au secteur de la finance. Mais c’était, non seulement, sans compter sur son rôle central et désormais indispensable dans nos quotidiens, mais aussi sans compter sur son incroyable capacité d’adaptation.

Dans cet article, nous allons vous présenter l’emploi dans la finance 2.0 !

Le monde de la finance, qu’est-ce que c’est ?

Avant de vous parler de ce que sera le monde de la finance et ses emplois dès 2021, faisons un petit retour en arrière sur ce qui le compose.

En effet, en nous attardant sur son évolution, nous voyons parfaitement que la crise sanitaire n’a fait qu’accélérer un virage qui était déjà bien amorcé.

Des métiers différents.

En premier lieu, ce qui différencie le secteur de la finance des autres secteurs de l’emploi, c’est la diversité des métiers qu’il propose.

La finance ne se résume pas un petit éventail de métier, elle couvre des domaines extrêmement divers et variés.

En effet, dans le secteur de la finance on peut très bien être comptable, contrôleur de gestion, conseiller bancaire, trésorier, directeur financier, auditeur financier, gestionnaire de patrimoine, trader, conseiller ou expert en défiscalisation, spécialiste des fusions acquisition, expert indépendant ou courtier en assurance, etc.

Vous pouvez très bien vous spécialiser dans un domaine précis, une niche ou exercer vos compétences sur une branche plus généraliste de la finance.

Mais ce qui est commun à tous ces métiers de la finance, c’est l’évolution de notre perception de ces derniers. De plus en plus les emplois de la finance ne sont plus seulement là pour tenir les comptes ou alimenter des colonnes de chiffres et des balances commerciales. Non, ils développent une véritable dimension stratégique décisionnelle pour les entreprises, mais aussi pour les particuliers.

Aujourd’hui, les métiers de la finance s’ouvrent à tous et comme nous allons le voir, ils sont essentiels dans de nombreux voire dans la quasi-totalité des secteurs et peuvent permettre l’accomplissement de tous les objectifs ou presque.

Des secteurs différents.

En deuxième lieu, ce qui différencie encore une fois le secteur de la finance des autres secteurs, c’est sa diversité d’exercice.

Effectivement, traditionnellement, lorsque l’on pense à la finance l’on pense au secteur bancaire ou encore au secteur de l’assurance. Mais les métiers de la finance, c’est bien plus que cela, car ils se trouvent également dans les entreprises des secteurs privés et publics.

En travaillant dans la finance, on peut parfaitement s’engager dans le secteur de l’automobile, de l’informatique, de la mode, du luxe, de l’agroalimentaire, etc.

Toutes les entités économiques ont besoin du monde de la finance. Et ce, en passant aussi bien par les multinationales que par les entreprises de l’économie solidaire et sans oublier les particuliers. Ce qui varie de l’un à l’autre, ce sont à la fois les objectifs poursuivis par la stratégie de l’entité, les méthodes et les moyens mis en œuvre.

Des objectifs différents.

Pour finir, la dernière caractéristique qui différencie le secteur de la finance des autres secteurs de l’emploi, c’est la pluridisciplinarité de ses objectifs.

Cette pluridisciplinarité est due au fait que chaque entité et que chaque personne qui vont recourir aux services de la finance le feront dans un but bien précis et qui leur sera propre.

Ainsi, les objectifs des métiers de la finance peuvent varier de l’optimisation de portefeuille dans un but purement spéculatif ou dans un souci de faire fructifier son capital et son patrimoine à transmettre, aux investissements dans les nouvelles technologies ou dans les sciences afin de révolutionner le futur ou encore dans l’économie solidaire dans l’optique d’une répartition plus juste et plus humaniste des biens et des richesses de cette Terre.

Dans les emplois de la finance, il est possible que les plus grands philanthropes côtoient les plus intransigeants des investisseurs.

Les métiers de la finance sont ouverts à tous et pour tous. Tout à chacun y trouvera son leitmotiv.

2020 : l’année qui va tout changer ?

À travers son histoire, on ne peut que noter l’évolution du secteur de la finance. Petit à petit, il s’est ouvert à de nouvelles perspectives et a su répondre à de nouveaux besoins. Et en réalité, la crise que nous vivons encore aujourd’hui, n’a fait qu’accélérer ce mouvement.

À présent, la finance n’est plus seulement une question de profit à court terme ou à très long terme, elle s’adapte et se module aux envies de ceux qui l’utilisent. Mais surtout, la finance s’est démocratisée. Elle est dorénavant accessible à tous et à tout moment.

De nouveau, les métiers de la finance se réinventent et chez le broker Admiral Markets nous l’avons compris depuis longtemps.

Vers de nouveaux horizons.

Les entreprises comme les particuliers ont bien saisi qu’il n’était plus possible de mettre tous leurs œufs dans le même panier.

Si durant longtemps, la pierre a été l’un des investissements les plus plébiscités et les plus recherchés, cela n’est plus le cas. Car entre un marché où les prix s’envolent et un environnement fiscal qui devient de moins en moins avantageux avec des rendements en baisse ou qui mettent des années à réellement rapporter, l’immobilier n’est plus ce qu’il était.

En revanche, le monde boursier, lui, peut très rapidement permettre l’élaboration d’un capital rentable et défiscalisable. Seulement voilà, si tout le monde peut investir en bourse, rares sont ceux qui en maîtrisent les rouages.

Pour trader en ligner, il faut savoir s’entourer des meilleurs experts et des outils les plus performants qui seront interpréter les risques du marché et chez Admiral Markets, c’est ce que nous vous offrons.

Autre exemple illustrant cela, les investissements traditionnels des particuliers. Entre un livret A au taux historiquement bas et l’assurance vie qui n’est plus un si bel Eldorado, la bourse est le nouvel investissement tendance pour les particuliers. Avec peu de capital, de véritables experts marchés et de bons outils, il est à présent possible de se constituer un véritable complément de revenus pour aujourd’hui ou pour demain.

Rate this

Rated 4.38/5 based on 337 reviews