Congés payés acquis en cas d’arrêt maladie : quelles sont les nouvelles règles ?

Congés payés acquis en cas d’arrêt maladie : quelles sont les nouvelles règles ?
Adeline Lajoinie

Qu’implique la décision récente du Conseil d’État, qui révolutionne l’acquisition de congés payés durant les arrêts maladie en plafonnant la rétroactivité à trois ans et en basant le calcul des indemnités sur 4 semaines par an, et non 5 ?

Bouffée d’oxygène pour le patronat face aux congés payés

Dans le paysage législatif français, le récent avis du Conseil d’État concernant l’acquisition de congés payés durant les périodes d’arrêt maladie constitue un tournant majeur. 

Cette décision, alignée avec les directives européennes, modifie en profondeur les règles du jeu pour les employeurs comme pour les employés, introduisant des changements significatifs dans la gestion des droits aux congés.

Le patronat, longtemps inquiet devant la perspective d’une rétroactivité étendue des droits aux congés payés, trouve dans cet avis une certaine sérénité. 

La décision du Conseil d’État de limiter la rétroactivité à trois ans désamorce une bombe financière qui aurait pu représenter un coût exorbitant pour les entreprises françaises. 

En outre, l’établissement d’un calcul des congés basé sur 4 semaines par an, contrairement aux 5 semaines prévues par le droit français, marque un compromis notable. Ce cadre réduit considérablement l’anxiété financière des employeurs, tout en préservant une base de droits pour les salariés.

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

A lire également :

Les congés payés et les salariés : vers un équilibre des droits

Pour les salariés, l’acquisition de congés payés durant les arrêts maladie non professionnels représente une avancée significative. 

L’application d’un plafond de 4 semaines par an pour ces congés aligne la France sur les normes européennes, tout en tenant compte des spécificités nationales. 

Cette mesure est un équilibrage des intérêts, permettant aux employés de bénéficier d’un droit accru à des congés payés, même en cas d’absence pour maladie. Elle reconnaît l’importance de la santé et du bien-être des travailleurs, sans imposer un fardeau disproportionné aux employeurs.

Implications et perspectives futures concernant les congés payés

L’impact de cette réforme sur le monde du travail est multiple. 

D’une part, elle apporte une sécurité juridique bienvenue aux entreprises, qui peuvent désormais planifier leurs budgets de rémunération avec plus de précision. 

D’autre part, elle renforce la protection sociale des salariés, en leur assurant des droits à congés même dans des circonstances difficiles. Cette évolution du droit du travail, bien que résultant d’un compromis, est une étape vers une meilleure harmonisation des pratiques françaises avec les standards européens.

Indice de maturité des RH 2024 : transformer et réinventer les RH

Basé sur les résultats d’une enquête menée auprès de 740 leaders RH dans le monde, cet Index de Maturité RH vous permettra de situer votre profil parmi ceux du marché et d’orienter efficacement votre stratégie RH. Une méthodologie inédite, des chiffres exclusifs et des analyses ciblées pour des recommandations concrètes ! Cet index de maturité RH vous est proposé par notre partenaire Cegid.

Je télécharge le guide RH

En fixant un cadre clair et mesuré, cette décision contribue à façonner un environnement de travail plus équilibré et juste, adapté aux défis contemporains.

A lire également :

Partager l'article

Adeline Lajoinie

Journaliste et Rédactrice Web SEO, j'ai promené ma plume dans les colonnes de nombreux journaux. Depuis plus de 10 ans, c'est surtout le digital qui profite de mes mots, pour des rédactions web parfaitement bien référencées, dans tous les domaines.