Recrutement

Les 8 étapes d’un entretien de recrutement structuré

etapes-entretien-recrutement-structure
Ecrit par Jessica Ready

L’entretien d’embauche est une étape capitale dans le processus de recrutement. Il vous permettra de déterminer qui est le bon candidat pour le poste que vous avez à pourvoir.

Le meilleur moyen de déterminer si un candidat correspond à votre besoin en recrutement c’est de structurer votre entretien d’embauche.

Dans cet article, nous verrons pourquoi il est important de bien structurer son entretien d’embauche et les différentes étapes d’un entretien de recrutement structuré.

Quelles sont les finalités de l’entretien d’embauche ?

Comprendre à quoi sert un entretien d’embauche est la base de tout entretien structuré. Si vous savez quels sont vos objectifs en tant que recruteur, il sera plus simple pour vous de choisir le candidat idéal à votre besoin en recrutement.

Les objectifs de l’entretien d’embauche

L’entretien d’embauche a plusieurs finalités. Il est important de bien comprendre les objectifs d’un entretien d’embauche pour pouvoir mener un entretien efficace.

Pour le recruteur

Vous recrutez ? Alors les principaux objectifs de votre entretien d’embauche sont les suivants :

  • La première finalité de l’entretien d’embauche sera de vous assurer que les compétences professionnelles du candidat correspondent à celles que vous recherchez pour votre poste à pourvoir.
  • La seconde sera de découvrir les motivations ainsi que la personnalité du candidat. S’assurer que votre candidat est motivé pour le poste est un point essentiel car il conditionnera sa bonne intégration dans votre entreprise.
  • La dernière sera de vérifier que l’ensemble des informations qui sont présentes dans le CV sont vraies. En effet, certains candidats n’hésitent pas à mentir sur leurs expériences professionnelles passées ou sur leur formation pour pouvoir obtenir des entretiens. L’entretien d’embauche structuré vous permettra de vérifier que l’ensemble des données du CV sont exactes.

Pour le candidat

Votre entretien d’embauche ne doit pas seulement vous servir à vous. Il doit également pouvoir renseigner le candidat sur l’ensemble des questions qu’ils pourraient se poser. Pour ce faire, vous devez donner des informations sur votre entreprise et sur le poste à pourvoir pendant votre entretien d’embauche.

Pourquoi structurer son entretien d’embauche ?

pourquoi-structurer-entretien-embauche-etapes

Pour pouvoir vous assurer de bien atteindre vos objectifs, il est nécessaire que vous structuriez votre entretien d’embauche. Il vous permettra de remplir l’ensemble des conditions pour effectuer un entretien d’embauche efficace.

Lire également:

Ne rien oublier !

Structurer votre entretien c’est également pouvoir le préparer en amont. Vous pourrez alors anticiper le déroulé de vos entretiens.

Si vous structurez votre entretien avec des étapes précises, alors vous ne passerez jamais à côté d’un élément en particulier et vous n’oublierez jamais d’aborder un élément du parcours du candidat que vous recevrez : structurer son entretien c’est ne rien oublier !

Mettre tous les candidats au même niveau

Dans un processus de recrutement, vous rencontrerez plusieurs candidats. Il vous faudra ensuite pouvoir les comparer de manière à choisir le candidat idéal à votre besoin en recrutement.

Si vous structurez votre entretien, cela vous permettra d’effectuer systématiquement les mêmes entretiens et donc de mettre l’ensemble de vos candidats au même niveau. Votre jugement pour choisir le meilleur candidat à votre offre à pourvoir sera donc plus objectif.

Faciliter l’écoute et l’analyse du candidat

En suivant toujours les mêmes étapes de recrutement alors vous n’aurez plus besoin de vous demander, pendant votre entretien, si vous avez oublié ou non d’aborder un point. Cela vous permettra de faciliter votre écoute durant tout l’entretien d’embauche.

Plus votre écoute sera facilitée, plus vous serez capable de retranscrire vos entretiens dans des comptes rendus et donc d’analyser et de choisir le candidat idéal.

Lire également:

Les 8 étapes de l’entretien de recrutement

objectif-entretien-embauche-etapes

Pour un entretien d’embauche réussi, vous devez le structurer en plusieurs étapes. Vous trouverez ci-dessous les 8 étapes de l’entretien d’embauche structuré.

1. Accueillez votre candidat !

La première étape d’un entretien d’embauche structuré c’est de penser à l’accueil du candidat. C’est une étape basique, parfois un peu mise de côté par le recruteur, mais qui a pourtant une importance capitale dans l’entretien d’embauche.

Pourquoi faut-il bien accueillir son candidat ?

C’est cette étape qui permet de donner le ton à votre entretien. L’accueil c’est la première impression que le candidat se fera de vous et de votre entreprise. Un bon accueil c’est donner envie au candidat de venir travailler pour votre entreprise. Un mauvais accueil c’est donner une mauvaise image de votre société et donc donner une mauvaise impression à votre candidat.

Les différentes étapes de l’accueil du candidat

Il est donc important dans un premier temps de faire un point sur qui va accueillir votre candidat à son entretien d’embauche. S’il est d’abord rencontré par une tierce personne, n’oubliez pas de lui indiquer qu’un candidat va se présenter. Cela permettra à cette tierce personne d’être formé sur l’accueil et d’être prête à recevoir votre candidat dans les meilleures conditions.

Préparez également le lieu où vous rencontrerez votre candidat : si vous le rencontrez dans votre bureau, assurez-vous que votre bureau ne soit pas sans dessus dessous quand le candidat arrivera. Préparez également de quoi prendre des notes ainsi que le CV du candidat à portée de main.

Quand votre candidat sera arrivé, présentez-vous et mettez-le à l’aise. Cette étape doit pouvoir permettre au candidat d’éviter qu’il soit trop stressé et si c’est déjà le cas de le mettre plus à l’aise afin que son niveau de stress ne lui soit pas défavorable pour son entretien. Vous pouvez le mettre à l’aise en lui posant ce type de questions : avez-vous réussi à venir facilement ? Voulez-vous un café ?

Une fois cette étape passée, vous pourrez indiquer au candidat pourquoi il est présent aujourd’hui, lui restituer le contexte puis lui expliquer comment va se dérouler l’entretien. Cela vous permettra de donner les bases de votre entretien.

2. L’enquête CV, c’est quoi ?

Une fois que vous aurez accueilli correctement votre entretien. Vous devrez procéder à ce que l’on appelle l’enquête CV.

Cette enquête CV est l’étape qui vous permettra de vérifier l’exactitude des données du CV mais aussi de recueillir un maximum d’informations sur les compétences professionnelles du candidat. Pour ce faire, prenez un à un et de manière chronologique (du plus ancien au plus récent) l’ensemble du parcours professionnel de votre candidat.

Cette enquête doit être faite sur deux éléments : la formation et l’expérience professionnelle.

L’enquête sur la formation

Pour commencer votre enquête CV, parlez tout d’abord de la formation de votre candidat. Parlez des formations qu’il a effectué, pourquoi il a choisi cette formation plutôt qu’une autre, ce que sa formation a pu lui apporter.

Si votre candidat est jeune diplômé alors vous devrez passer plus de temps sur cette partie. Si votre candidat est très expérimenté alors 1 ou 2 questions sur sa formation suffisent et vous pourrez passer à l’enquête sur son expérience professionnelle.

L’enquête sur les expériences professionnelles

Dans cette partie, vous devrez compléter et vérifier que les données présentes sur le CV sont exactes (vérifier les dates / les postes occupés / le motif de départ / les missions effectuées, …).

Votre objectif dans cette étape sera de récupérer un maximum d’informations qui permettront de valider les compétences professionnelles et comportementales de votre candidat. N’hésitez pas à rentrer en détail sur les expériences professionnelles de votre candidat et pas simplement lui poser la question « pouvez-vous me parler de votre expérience professionnelle ?».

Posez-lui les questions suivantes : avez-vous connu des difficultés et comment les avez-vous gérés ? Qu’avez-vous le plus et le moins apprécié dans cette expérience ? Qu’avez-vous appris de cette expérience ? Quels ont été vos résultats ?

3. Déterminer les motivations du candidat

Comme vu plus haut, plus un candidat sera motivé pour le poste, plus son intégration sera réussie.

Valider un candidat motivé, c’est s’assurer de sa motivation pour le poste à pourvoir et son envie de réussir dans ce poste. Cherchez à connaître la motivation principale de votre candidat :

  • Souhaite-t-il une rémunération plus intéressante ?
  • Veut-il des conditions de travail plus intéressantes ?
  • Souhaite-t-il évoluer à court / moyen ou long terme ?
  • Veut-il se rapprocher de son domicile ?
  • Sa principale motivation est-elle votre entreprise ?
  • Ou bien le poste à pourvoir ?

Il vaut mieux recruter un candidat à 200% motivé à qui il manquera certaines compétences car certaines compétences peuvent s’acquérir, tandis qu’un candidat peu ou pas du tout motivé ne verra pas sa motivation augmentée avec le temps.

4. Informer sur l’entreprise et le poste

Une fois que vous avez déterminé les motivations de votre candidat. Commencez à lui poser des questions sur ce qu’il connaît de votre entreprise. Cela vous permettra dans un premier temps de confirmer sa motivation pour votre entreprise et votre poste.

Vous pourrez également vous servir de cette étape pour compléter les informations que le candidat détient déjà sur votre entreprise et sur le poste. Vous pourrez alors présentez le poste à pourvoir ainsi que votre entreprise de manière à attirer votre candidat.

Attention à ne pas donner trop d’informations ou trop peu d’informations, n’hésitez pas à laisser certains sujets en suspens pour que le candidat puisse poser des questions à son tour sur le poste et sur l’entreprise.

5. Échanger sur les convergences et divergences d’opinions

Si vous avez noté des convergences ou divergences entre votre besoin en recrutement et le profil du candidat, n’hésitez pas à échanger à ce sujet. Cela permettra au candidat de mettre en valeur ses compétences professionnelles mais aussi de confirmer sa motivation pour le poste.

6. Vérifier les points non vérifiés

N’hésitez pas à parler de certains points qui vous aurait paru peu clair ou des informations qui ne correspondraient pas à votre besoin en recrutement.

Cela permettra de revalider certains points qui n’auraient pas été éclaircis mais aussi de vous assurer que le candidat peut correspondre ou non à votre besoin en recrutement.

7. Laisser le candidat s’exprimer

Cette partie de l’entretien doit pouvoir laisser une ouverture au candidat. Servez-vous de cette partie pour laisser libre expression au candidat. Posez-lui la question : avez-vous des commentaires/ des remarques sur notre échange ? Souhaitez-vous ajouter des informations que nous n’aurions pas aborder ?

Cette étape vous permettra non seulement de laisser la possibilité à votre candidat d’ajouter des informations qu’il souhaiterait vous communiquer et qu’il n’avait pas eu l’occasion de faire avant. Cela vous permettra également de vous faire une idée de la personnalité et des motivations du candidat.

8. Conclure l’entretien de recrutement

Une fois que vous aurez laissé la parole au candidat que vous recevez, il sera temps de conclure l’entretien.

Informez-le de la suite du processus de recrutement : comment va se dérouler la suite ? Y aura-t-il d’autres entretiens ? Quand sera-t-il recontacté pour une réponse ?

Cette étape est importante car elle permettra également de donner une bonne image de votre entreprise.

Structurez votre entretien d’embauche pour une meilleure efficacité

Pour ne rien oublier de votre finalité en tant que recruteur et afin de ne pas vous éloigner du profil que vous recherchez, vous devez absolument structurer votre entretien d’embauche. Structurer son entretien d’embauche c’est pouvoir s’assurer de choisir le candidat idéal pour son besoin en recrutement.

A propos de l'auteur

Jessica Ready

Avec 4 années d’expérience en cabinet de recrutement, j’ai accompagné de nombreux clients dans leur recrutement au quotidien.

Aujourd’hui, j’accompagne les entreprises en tant que consultante que ce soit pour leur trouver la perle rare ou bien pour améliorer leur processus de recrutement. J’accompagne également les demandeurs d’emploi à travers des coaching pour booster leur recherche d’emploi.

Commenter l'article