Entreprises françaises : où en est-on vraiment de l’égalité hommes-femmes ?

Entreprises françaises : où en est-on vraiment de l’égalité hommes-femmes ?
Adeline Lajoinie

Les entreprises françaises de 50 salariés et plus avaient jusqu’au 1er Mars 2023 pour publier leur index d’égalité hommes femmes pour l’année précédente. De nombreuses initiatives sont ainsi en train de se mettre en place pour aider à plus d’égalité hommes-femmes au sein du monde du travail. Mais que mettent en place les entreprises elles-mêmes ? Et comment envisagent-elles de répondre à cet enjeu en 2023 ?

Une égalité hommes-femmes qui s’améliorent

Le 8 mars 2023, le ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion a présenté les résultats de l’index de l’égalité professionnelle 2023. Et les résultats sont plutôt encourageants : 

  • 72% des entreprises concernées ont publié leur note au 1er mars, proportion en forte augmentation par rapport aux années précédentes (61% en 2022 et 2021 et 54% en 2020).
  • La note moyenne de l’index déclarée par les entreprises est en augmentation, s’établissant à 88/100 en 2023, contre 86/100 en 2022.
  • Plus de 93% des entreprises ont une note égale ou supérieure à 75/100.
  • La note moyenne des entreprises de plus de 1 000 salariés a augmenté d’environ 7 points entre 2019 (82,9) et 2023 (89,7).

Des lacunes persistent dans la représentation des femmes au sein des cadres dirigeants

Dans le but de booster la participation féminine dans le domaine économique et professionnel, la législation du 24 décembre 2021, qui cherche à accélérer l’égalité économique et professionnelle, a établi un seuil de représentativité pour les femmes et les hommes dans les postes de cadres dirigeants et les membres des instances dirigeantes des compagnies qui emploient plus de 1 000 salariés.

Ici, les chiffres restent assez décevants : en ce qui concerne l’indicateur “pourcentage de femmes parmi les dix employés les mieux rémunérés de l’entreprise”, 4 271 compagnies n’ont pas progressé et un tiers de ces compagnies ont moins de deux femmes dans leurs dix plus hauts salaires.

Cette observation est également applicable aux différences de représentation entre les femmes et les hommes dans les postes de cadres dirigeants et les membres des instances dirigeantes. En effet, plus de 60% des compagnies qui emploient plus de 1 000 travailleurs ont moins de 30% de femmes dans ces postes.

Magazine IN'formation N°2 - Le marketing de la formation

Au travers de ce deuxième numéro nous explorerons les principaux aspects du marketing de la formation et son rôle crucial dans le développement et la réussite des initiatives de formation professionnelle. Vous trouverez ainsi des articles, des fiches pratiques et des interviews d’experts. Ce magazine est proposé par notre partenaire Lefebvre Dalloz Compétences.

Je télécharge le magazine

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

7A lire également :

Comment les entreprises françaises envisagent-elles l’égalité hommes-femmes ?

Capterra a interrogé près de 1 013 professionnels hommes et femmes sur leur expérience en ce qui concerne l’égalité hommes-femmes au sein de leur organisation. 

Du côté du recrutement, il semble que les hommes ont plus souvent la possibilité de poursuivre un processus de recrutement pour des postes à responsabilités.

Advertisements

En effet, si les femmes sont plus souvent soumises à un à deux entretiens que les hommes, avec un pourcentage de 62% contre 54% pour ces derniers, lorsque le processus de candidature devient plus complexe, la tendance s’inverse : 31% des hommes de notre panel ont déclaré avoir effectué de trois à plus de cinq entretiens, contre seulement 24% des femmes.

Les inégalités persistent également au niveau des promotions : 

  • 65% des hommes affirment avoir été récompensés par une promotion contre 53% de femmes. 
  • 35% des hommes ont indiqué n’avoir jamais demandé ou obtenu de promotion dans leur emploi respectif contre 47% de répondantes.

Même constat à améliorer du côté de l’égalité salariale : 65% des employés estiment que l’égalité salariale est avérée dans leur entreprise actuelle : mais les hommes sont plus nombreux à partager ce point de vue (72%) que leurs homologues féminins (58%).

Seul point vraiment positif de cette étude : 43% des personnes interrogées déclarent travailler dans une entreprise ayant adopté des mesures d’égalité salariale. 

Mais si 53% de l’ensemble du panel estime que la question de l’égalité salariale est adressée ouvertement par leur entreprise, les hommes sont ceux qui abondent majoritairement en ce sens (58%) par rapport aux femmes (48%). Et 33% des répondants regrettent un manque de transparence.

“A lire également :

Partager l'article

Adeline Lajoinie

Journaliste et Rédactrice Web SEO, j'ai promené ma plume dans les colonnes de nombreux journaux. Depuis plus de 10 ans, c'est surtout le digital qui profite de mes mots, pour des rédactions web parfaitement bien référencées, dans tous les domaines.