Comment préparer 2024 et le renouvellement de votre CSE ?

Comment préparer 2024 et le renouvellement de votre CSE ?
Adeline Lajoinie

Alors que les mandats des CSE créés en nombre en 2020 se terminent, le 4ème trimestre 2023 va être marqué par l’élection des nouveaux membres : comment bien effectuer ce renouvellement du CSE ?

Des CSE qui ont simplifié la représentation du personnel ?

Dès janvier 2020, les sociétés comptant plus de 11 employés ont dû instaurer un Comité Social et Économique (CSE). Avec une durée de mandat fixée à 4 ans pour les élus, de nombreuses élections CSE sont à prévoir prochainement. 

Entre septembre 2023 et 2024, la moitié des partenaires de Delegatio renouvelleront leur CSE. Cette entreprise s’est donc penchée sur la réalité des CSE aujourd’hui.

Le CSE visait à rendre plus simple la structure des entités représentatives des salariés. L’ancien système pluriel a été remplacé par une unique instance. Cette transition a demandé une adaptation rapide des élus.

Cependant, la gestion des heures de délégation s’est complexifiée. Les élus ont rencontré des obstacles, dont la conciliation de leurs rôles professionnels et représentatifs.

La nouveauté du CSE, combinée à la diminution du nombre d’élus et une responsabilité accrue, a augmenté leur charge de travail. En 2022, sur un CSE type de 70 membres, 85 transferts d’heures aux remplaçants ont eu lieu.

De plus, suite à la réforme de 2017 limitant les mandats, davantage de nouveaux élus émergent lors des élections. À chaque renouvellement, 50% des sièges du CSE changent.

Malgré la simplification apportée par le CSE, des défis demeurent pour une gestion optimale et un dialogue social serein.

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

À lire également :

La suite après la publicité

5 pistes pour bien renouveler votre CSE

Pour la prochaine mandature CSE, Delegatio suggère 5 directives principales :

Favoriser la participation des managers : 81% des employés pensent qu’une meilleure formation des managers aux relations sociales est cruciale. En associant les managers au CSE, on encourage une collaboration et une entente renforcées.

Former les représentants : Selon 79% des travailleurs, les élus aussi devraient être mieux formés à la gestion des relations sociales. Proposer des formations pertinentes aux élus est donc primordial.

9 fiches pour développer le potentiel de vos entretiens

L’entretien annuel peut devenir un moment clé pour l’engagement et la formation des équipes. Notre partenaire Lucca a élaboré un guide avec des conseils pratiques : implication des collaborateurs lors de préparation, identification des besoins de formation et réflexion sur les perspectives de carrières.

Je télécharge

Stimuler les suppléants : L’engagement accru des élus suppléants est conseillé. Ils apportent une valeur ajoutée au CSE. 20% des clients Delegatio accordent en moyenne 8 heures mensuelles à ces suppléants.

Reconnaître les compétences des élus : Les élus acquièrent des compétences significatives durant leur mandat. Valider ces compétences via des certificats renforce leur parcours et la crédibilité de leurs rôles.

Éliminer les obstacles courants : Faciliter la gestion des heures de délégation et l’accès à la BDESE est essentiel. En supprimant ces entraves, les élus se focalisent mieux sur leurs tâches essentielles.

À lire également :

Partager l'article

Adeline Lajoinie

Journaliste et Rédactrice Web SEO, j'ai promené ma plume dans les colonnes de nombreux journaux. Depuis plus de 10 ans, c'est surtout le digital qui profite de mes mots, pour des rédactions web parfaitement bien référencées, dans tous les domaines.