baromètre soft skills

Inégalités salariales : 6 femmes sur 10 moins bien payées que des hommes de niveau équivalent

Inégalités salariales : 6 femmes sur 10 moins bien payées que des hommes de niveau équivalent
Adeline Lajoinie

Les inégalités salariales perdurent en 2022. Et le ressenti de ces réelles inégalités salariales est également toujours très différent chez les hommes et chez les femmes. Les chiffres de la dernière étude Opinion Way / Indeed sont là pour souligner ce point de clivage important en entreprise.

Des salariés globalement heureux de leurs salaires mais pas des inégalités salariales

Si, majoritairement, les hommes ont conscience d’être privilégiés par rapport aux femmes dans la rémunération de leur travail, les inégalités salariales sont toujours très importantes en 2022. 

Dans l’ensemble, selon l’étude “Les inégalités salariales en 2022 Regards croisés dirigeants & salariés” d’Opinion Way et Indeed, les salariés sont globalement satisfaits de leurs salaires, à 56% (alors que 72% des dirigeants pensent que leurs salariés sont satisfaits de leurs salaires). Et ils sont 58% de salariés à parler ouvertement de leurs salaires respectifs. 

Cependant, les femmes sont toujours victimes d’inégalités salariales 59% des salariées femmes ont constaté être moins bien payées que des salariés hommes de niveau équivalent (une situation qui n’est vraie que pour 13% des dirigeants, au sein de leur propre entreprise). A contrario, seuls 30% des salariés hommes ont constaté être moins bien payés que des salariés femmes de niveau équivalent.

Une réalité reconnue chez les dirigeants comme chez les salariés, mais à un niveau global.  En effet, quand l’étude demande “avez-vous le sentiment que les inégalités salariales entre hommes et femmes sont un problème qui existe (encore) aujourd’hui ou non… ?”, 85% des dirigeants sont totalement d’accord que cette situation existe en France, 43% que la situation est réelle dans les autres entreprises de leur secteur, mais seulement 11% disent que cela est vrai dans leur propre entreprise. 

A lire également :

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.

Des traitements de faveur des hommes par rapport aux femmes

L’étude souligne également des traitements de faveur pour les hommes qui vont au-delà des “simples” inégalités salariales. Pour plus de la majorité des salariés, les hommes sont également favorisés dans leur accès à des postes à responsabilité et dans l’évolution de leurs carrières. 

Advertisements

Ces inégalités entre les sexes sont alors ressenties sur le terrain par les femmes et aussi admises par les hommes. 59% des répondants ont déjà été témoins, dans leur entreprise, de femmes déclarant être moins bien payées que les hommes alors qu’elles avaient un poste ou un niveau de compétences équivalents.

Et quand 63% des femmes ont le sentiment que dans leur entreprise les hommes sont privilégiés par rapport aux salariées en termes d’évolution de carrière, 41% des hommes approuvent cette affirmation.

Toutefois, si les femmes ont davantage eu vent de collègues féminines déplorant un salaire inférieur à celui d’un collègue masculin de niveau équivalent (70% dont 58% plusieurs fois et même 27% régulièrement), les hommes l’ont aussi vécu (50%, dont 38% plusieurs fois).

Comment lutter contre ces inégalités salariales ?

Plus de 80% des salariés pensent que les mesures suivantes sont une bonne chose pour lutter contre les inégalités salariales, chez les salariés comme chez les dirigeants : 

Pour aller plus loin sur la paie

Découvrez toutes les évolutions à intégrer dans la construction de la paie en 2022, les derniers changements datant du 8 novembre 2022. Ce livre blanc a été réalisé par notre partenaire les Editions Tissot.

Je télécharge gratuitement

  • Harmoniser tous les salaires à compétences égales au sein de votre entreprise.
  • Faire suivre aux membres du Codir/Comex des formations de sensibilisation aux inégalités salariales.
  • Mentionner clairement les rémunérations dans vos offres d´emploi.
  • Publier l´écart de rémunération moyen entre les femmes et les hommes au sein de votre entreprise. 
  • Rendre public les salaires de tous les membres de votre entreprise.

Ils sont malheureusement moins de 30% des salariés à avouer que leur entreprise est déjà investie dans ce genre de mesure. Et selon les salariés, les acteurs les mieux placés pour lutter contre ces discriminations sont les dirigeants d’entreprise (30%), le gouvernement (18%), les femmes (17%) et les syndicats (15%).

A lire également :

Partager l'article

Adeline Lajoinie

Ancienne journaliste, j'ai promené ma plume dans les colonnes de nombreux journaux. Depuis plus de 10 ans, c'est le digital qui profite de mes mots, pour des rédactions web parfaitement bien référencées, dans tous les domaines.