10 actions pour tuer votre marque employeur en 2023

10 actions pour tuer votre marque employeur en 2023
Alexis Lembo

Ancien dirigeant d’ETI industrielle et fondateur de My Personal Outplacement, une solution d’outplacement pour les cadres intermédiaires

Construire une marque employeur est un vrai challenge, qui prend du temps et nécessite des actions à long terme insufflées par la direction des RH avec une véritable implication de l’ensemble de la direction.

Mais s’il faut du temps pour la créer, elle peut être détruite rapidement, pénalisant ainsi toutes vos chances de retenir ou d’attirer les talents nécessaires au développement de votre business.

La marque employeur est l’image d’une entreprise auprès de ses employés et des candidats potentiels. Développer sa marque employeur permet de retenir ou d’attirer des talents.

Et dans un contexte de pénurie de talents, il est tout à fait naturel de la retrouver parmi les principaux objectifs des directions des ressources humaines en 2023. Mais s’il peut être difficile de la créer, il est en revanche très facile de la tuer.

Magazine IN'formation N°2 - Le marketing de la formation

Au travers de ce deuxième numéro nous explorerons les principaux aspects du marketing de la formation et son rôle crucial dans le développement et la réussite des initiatives de formation professionnelle. Vous trouverez ainsi des articles, des fiches pratiques et des interviews d’experts. Ce magazine est proposé par notre partenaire Lefebvre Dalloz Compétences.

Je télécharge le magazine

Voici 10 actions extrêmement simples qui pourraient rapidement mettre à mal votre marque employeur.

Pas de marque employeur = pas de problème de marque employeur, CQFD !

Quelle que soit la taille de votre entreprise, si vous avez (eu) des employés, votre marque employeur est une réalité. Dans le meilleur des cas, elle est positive ou neutre.

Mais dans la majorité des cas, elle est négative. Car les éléments qui ressortiront via les réseaux sociaux ou le bouche-à-oreille, seront essentiellement des éléments négatifs : une critique sur l’ambiance, sur l’environnement de travail, sur le rythme, sur la pression, sur la communication, sur le manque d’évolution, etc.

Travailler sur votre marque employeur, ou la mettre en valeur, vous permet de favoriser la rétention des talents et, d’en attirer de nouveaux qui seront le socle de votre performance future.

Talk the walk, don’t walk the talk

La cohérence est l’une des clés d’une marque employeur efficace et authentique. En mettant en avant des valeurs pour votre entreprise, ou en instaurant des règles de fonctionnement au sein de votre organisation, assurez-vous que cela s’applique à tous les niveaux de l’entreprise.

Si vous ne les respectez pas vous-mêmes, l’impact sur votre marque employeur sera fortement négatif. Votre entreprise sera perçue comme une organisation à deux vitesses, avec une incohérence dans la façon dont les décisions sont prises et les actions menées.

Montrer l’exemple, en tant que dirigeant ou manager, vous apporte le respect des équipes.

Cultiver l’opacité dans votre communication interne

La transparence est une nécessité à tous les niveaux de l’entreprise. Associée à une communication soignée, elle permet aux collaborateurs d’avancer sereinement.

À titre d’exemple, communiquer et être transparent sur des éléments négatifs et sur la façon dont l’entreprise s’en empare, permet de fédérer les équipes autour d’une réponse commune et de limiter l’anxiété des collaborateurs.

Mais la transparence commence par le parcours candidat. Lors de la phase de recrutement, l’entreprise doit pouvoir répondre à toutes les questions du candidat sous peine de susciter de la suspicion.

Vos collaborateurs n’ont pas de vie en dehors de l’entreprise

Vos salariés ont deux vies totalement interconnectées : une vie professionnelle et une vie personnelle. En tant que manager, si vous ne considérez que la vie professionnelle, vous ne considérerez vos collaborateurs qu’à moitié. C’est le meilleur moyen de faire fuir ses talents.

Accompagner vos collaborateurs dans la gestion de leur vie personnelle, que ce soit par de la flexibilité dans leur emploi du temps ou avec des dispositifs plus importants, leur apporte sécurité, confort et considération.

Faire des promesses que vous ne respectez pas

Faire une promesse que vous ne tenez pas brise la confiance qui cimente une relation efficace et performante entre vos collaborateurs et vous. Ce qui est fatal pour votre marque employeur.

De la même façon, au moment du recrutement, vous faites une promesse implicite avec le candidat en lui « vendant » les valeurs, les atouts et les avantages de l’entreprise. Si tous ces éléments ne sont pas authentiques et ne se vérifient pas une fois le contrat de travail signé, vous brisez la confiance.

Advertisements

Les candidats, devenus des collaborateurs, seront déçus et frustrés et vont rapidement quitter l’entreprise tout en justifiant largement leur décision.

Museler le dialogue

Museler le dialogue revient à mettre la poussière sous le tapis. On ne la voit plus, mais elle est bien présente.

Dans une entreprise (comme dans un couple), le dialogue permet de partager des informations et de prévenir des divisions ou des conflits.

Ouvrir le dialogue avec vos collaborateurs permet de partager les éléments positifs et d’exprimer les éléments négatifs pour les prendre en considération et y trouver des réponses. L’objectif est d’avancer ensemble.

Choisir l’indifférence comme mode de management

Une entreprise est avant tout une gestion d’interactions entre des femmes et des hommes. Ne pas faire preuve d’humanité, d’empathie, de considération à tous les étages de l’entreprise est une bonne façon de traiter le collaborateur avec indifférence.

Un collaborateur traité ainsi se sentira inutile, incompris et peu épanoui. Il partira dès que l’occasion se présentera.

Licencier sans considération

Les départs font partie de la vie d’une entreprise. Ils peuvent être justes/injustes, nécessaires/inutiles ou choisis/subis. Dans tous les cas, ils ont un impact sur l’organisation.

Les salariés qui restent vont subir l’ambiance, la désorganisation et une surcharge de travail. Sans action de votre part, ils préféreront partir pour un environnement plus propice.

Les personnes qui partent vont subir une perte de repères, une perte de salaire et une période d’incertitude professionnelle et personnelle. Sans action de votre part, ils relaieront leur frustration sur les réseaux sociaux.

Lorsque vous en avez la possibilité, mettez en place les actions nécessaires pour accompagner ces deux populations.

Ignorer les critiques

Si vous parcourez les réseaux sociaux, vous constatez que les personnes qui prennent le temps d’écrire des commentaires sont généralement celles qui ont un avis négatif à exprimer.

Ces avis représentent la première source de renseignements pour vos candidats potentiels. Et vous n’avez aucun pouvoir pour les faire disparaitre. En revanche, la plupart de ces sites vous laissent un droit de réponse.

Utilisez ce droit pour limiter la portée de ces commentaires.

Faire l’autruche sur la question des salariés toxiques

Une personne toxique peut empoisonner une entreprise dans son intégralité.

Pourtant, sous bien des prétextes, les personnes concernées ne sont pas écartées ou licenciées. Et, le temps passant, ce sont les autres collaborateurs qui fuient l’entreprise pour ne pas se retrouver confrontés à cette personne. Le service RH est pointé du doigt pour son incompétence en la matière.

Traitez le sujet ! Licenciez la personne concernée si nécessaire. Vous aurez un surcoût imprévu, mais cela vous permettra de retenir des talents, de démontrer que vous favorisez la bienveillance dans votre organisation et que vous n’hésitez pas à prendre toutes les mesures nécessaires.

Partager l'article

Alexis Lembo

Après un parcours de plus de 10 ans à des postes de direction, Alexis Lembo découvre le monde de l’outplacement au travers de sa propre expérience après un licenciement. Il décide de fonder My Personal Outplacement, une solution d’accompagnement alliant visios et asynchrone, pour démocratiser cette solution et permettre à toutes les entreprises d’accompagner les personnes licenciées en préservant les coûts et la marque employeur.