Leadership transformationnel : quand les soft skills transforment l’entreprise

Leadership transformationnel : quand les soft skills transforment l’entreprise
Bérangère Colignon

Ancienne RRH, fondatrice de Clart&Sens, entreprise de coaching et de formation en intelligence émotionnelle, j'aide les dirigeants et managers à conserver un bon niveau d'énergie.

Comment le leadership transformationnel inspire et motive les collaborateurs tout en transformant en profondeur l’entreprise ?

Dans un monde professionnel en constante mutation, marqué par la “grande démission” et un environnement VUCA (Volatility, Uncertainty, Complexity, Ambiguity), les entreprises sont confrontées à des défis sans précédent. Au cœur de ces défis se trouve le leadership transformationnel, une approche qui distingue les leaders capables de transformer non seulement leur entreprise, mais aussi les individus et les équipes qui la composent.

Qu’est-ce que le leadership transformationnel ?

Outre les compétences d’un manager, le leader est avant tout reconnu par ses pairs ou ses équipes pour cette capacité naturelle à « embarquer » une communauté vers une vision commune.

Les fondements du leadership

Un leader doit avant tout savoir manager : être à l’écoute de son équipe, fixer des objectifs clairs et les communiquer, valoriser les compétences de ses collaborateurs, savoir se remettre en question et déléguer. Dans ce cadre, il organiser, oriente et pilote.

Outre ce rôle de management, le leader inspire naturellement les personnes à le suivre par l’état d’esprit qu’il dégage. Il influence son équipe pour réaliser une ambition commune. Les caractéristiques souvent mentionnées pour le décrire sont le charisme, l’humilité, l’ouverture d’esprit ou encore l’empathie.

Plusieurs types de leadership ont fait l’objet d’études et d’analyses, tels que :

  • Le leadership transactionnel : pour mener des projets à court terme avec un système de récompense des efforts des collaborateurs.
  • Le leadership charismatique : pour atteindre des objectifs en fédérant une ou plusieurs équipes, sans prendre en compte la dimension individuelle.
  • Le leadership émotionnel : qui accorde une attention particulière à l’impact émotionnel des collaborateurs et, selon Goleman, Boyatzis et McKee, avec plusieurs styles aux impacts différents.

Et se distingue ensuite le leadership transformationnel qui s’illustre dans le cadre de projets de transformation en profondeur, sur le long terme, et qui impacte à la fois la motivation intrinsèque des membres d’une équipe, l’adhésion de chacun.e au sein d’une équipe pour faire émerger des synergies et des innovations issues de l’intelligence collective – consulter l’article “L’intelligence émotionnelle au service de la cohésion d’équipe” – permettant ainsi à l’entreprise de s’adapter rapidement aux tensions du marché et aux aléas.

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Les caractéristiques du leadership transformationnel

Selon Bernard M Bass, professeur de management et expert mondial sur le leadership, auteur d’une théorie datant de la fin des années 80 sur le leadership transformationnel, quatre caractéristiques majeurs distinguent ce type de leadership :

  • L’influence idéalisée : le leader transformationnel est un modèle pour son équipe, il démontre des valeurs éthiques et morales, il inspire confiance et respect. Il suscite l’admiration et la loyauté.
  • La motivation inspirante : le leader transformationnel communique une vision claire et inspirante de l’avenir, il stimule l’enthousiasme et l’optimisme, il encourage les collaborateurs à se dépasser et à relever les défis.
  • La stimulation intellectuelle : le leader transformationnel favorise la créativité et l’innovation, il incite les collaborateurs à remettre en question les pratiques existantes, il les soutient dans la prise de risque et l’apprentissage par l’erreur, il les invite à exprimer leurs idées et leurs opinions.
  • La considération individualisée : le leader transformationnel s’intéresse aux besoins et aux aspirations de chaque collaborateur, il les accompagne dans leur développement personnel et professionnel, il adapte son style de management en fonction des profils et des situations, il reconnaît les contributions et les réussites de chacun.e.

Certaines soft skills sont indispensables au leader transformationnel pour réussir des changements profonds et durables.

Leadership transformationnel et impacts individuels et collectifs

Le leader transformationnel incarne plusieurs soft skills propices à l’adaptation et la transformation profonde des individus et des équipes.

Préserver la santé mentale en entreprise

À l'heure où 1 salarié sur 2 s'estime être en détresse psychologique (Opinion Way), le rôle des entreprises dans la santé mentale des collborateur·ice·s n'est plus à démontrer. Découvrez 7 conseils pour des équipes épanouies et en meilleure santé dans notre e-book sur le sujet : culture du feedback, ouverture et parole libérée, avantages salariaux etc. Inspirez vos actions QVCT et faites de votre entreprise une championne de la santé mentale. Cet e-book vous est proposé par notre partenaire Urban Sports Club.

Découvrir l'e-book

Les soft skills du leadership transformationnel

Pour activer un leadership transformationnel dans un contexte de changement et d’innovation, certaines soft skills sont incontournables, notamment :

  • La résolution de problèmes : savoir analyser une situation complexe, identifier les causes et les solutions, et impliquer les parties prenantes dans le processus de décision.
  • La créativité : être capable de proposer des idées originales et innovantes, de sortir des sentiers battus, et de stimuler la créativité des autres.
  • L’intelligence émotionnelle : savoir reconnaître, comprendre et gérer ses propres émotions et celles des autres, faire preuve d’empathie et de bienveillance et adapter son comportement en fonction du contexte.
  • La communication : savoir écouter activement, exprimer clairement ses idées et ses attentes, utiliser un langage positif et constructif, et donner du feedback pertinent.
  • L’intuition : cette forme de connaissance qui repose avant tout sur le ressenti, l’instinct ou l’expérience.

Cette posture du leader transformationnel permet ainsi de sublimer les qualités personnelles et professionnelles de chaque membre de ses équipes.

Les impacts individuels et collectifs du leadership transformationnel

Sur le plan individuel, le leadership transformationnel agit comme un catalyseur de développement personnel. Il encourage les collaborateurs à dépasser leurs propres intérêts au profit de l’équipe et à atteindre des niveaux de performance plus élevés. En valorisant et en reconnaissant les contributions individuelles, il renforce l’estime de soi et favorise l’épanouissement professionnel.

Collectivement, cette approche crée une vision partagée qui aligne les objectifs individuels avec ceux de l’entreprise. Elle instaure une culture de l’innovation et de la créativité, où les idées nouvelles sont encouragées et valorisées. Le leadership transformationnel forge un sentiment d’appartenance et de solidarité, transformant les groupes de travail en équipes soudées et résilientes face aux défis.

En somme, le leadership transformationnel ne se contente pas de diriger. Il transforme les mentalités, favorise l’adhésion à une vision commune et cultive un environnement où les soft skills deviennent les moteurs de la transformation de l’entreprise.

La suite après la publicité

À lire également :

Leadership transformationnel et bénéfices pour l’entreprise

Dans un monde en constante évolution, où l’incertitude règne, le leadership transformationnel se présente comme un phare dans la tempête, guidant les entreprises vers des horizons plus stables et prospères. Ce style de leadership, comme nous l’avons vu est centré sur les compétences relationnelles et émotionnelles, et engendre des cercles vertueux qui résonnent à tous les niveaux de l’entreprise.

Les cercles vertueux et bénéfices pour l’entreprise du leadership transformationnel

En repositionnant chacun.e des collaboratrices.eurs au cœur de leurs propres responsabilités, les leaders transformationnels habilitent leurs équipes en leur donnant les moyens d’agir et de prendre des initiatives, ce qui stimule l’innovation et la prise de responsabilité.

Leur communication ouverte favorise des échanges transparents et ouverts, où le feedback est utilisé comme un outil de développement et non comme un moyen de critique.

Les entreprises dirigées par des leaders transformationnels tendent à surpasser leurs concurrents, car elles sont plus efficientes, réactives et innovantes.

Ces entreprises sont également plus susceptibles de s’engager dans des pratiques durables et responsables, car le leadership transformationnel inclut souvent une dimension éthique et sociale.

Les impacts à long terme du leadership transformationnel

Ainsi, le leadership transformationnel renforce la cohésion interne et forge une culture d’entreprise solide, basée sur la confiance, le respect mutuel et l’engagement envers des valeurs communes.

Il encourage une agilité organisationnelle, permettant aux entreprises de s’adapter rapidement aux changements du marché et aux nouvelles tendances, assurant ainsi leur pérennité.

En mettant l’accent sur le développement personnel et professionnel, ce type de leadership attire et retient les talents, qui sont essentiels à la croissance et à l’innovation.

En conclusion

Le leadership transformationnel est bien plus qu’un style de management, c’est un catalyseur de changement positif au sein des organisations.

C’est une philosophie qui permet aux entreprises de prospérer dans un monde incertain. En mettant l’accent sur les soft skills et en valorisant l’expérience salarié, les entreprises peuvent non seulement survivre mais aussi se démarquer dans le paysage compétitif actuel.

Prêt.e à accompagner les leaders d’aujourd’hui à se transformer pour transformer les entreprises et l’économie de demain ?

À lire également :

Partager l'article

Bérangère Colignon

De formation supérieure et après un parcours de 15 ans en ressources humaines et management dans le secteur de la formation professionnelle pour les industries, Bérangère Colignon fonde Clart&Sens pour « clarifier et donner du sens à vos talents », un cabinet RH et organisme de formation qui applique l’intelligence émotionnelle et collective au cœur de vos ressources humaines profondes.