Comment sauver le soldat manager ? 

Comment sauver le soldat manager ? 
Adeline Lajoinie

Le manager reste un canal d’écoute primordial pour les salariés. Mais c’est le parent pauvre des nouvelles stratégies d’organisation. Tiraillé entre les demandes des équipes, celles de la direction, seul face à la nouvelle gestion du travail hybride, des problèmes de recrutement, comment sauver le soldat manager ?

Un manager apprécié mais un peu perdu

Le groupe UKG vient de partager les résultats de son « Baromètre de l’Expérience collaborateur vue par les acteurs RH ». L’accent a été mis cette année sur l’expérience manager et collaborateur (EX). 

On y apprend que 66% des professionnels interrogés considèrent les managers comme le principal canal d’écoute dans l’entreprise, ce qui reste un point positif. 

Cependant, 48% des entreprises interrogées considèrent le manager comme un relais de la politique d’Expérience Employé sans l’associer à son élaboration. Et l’écoute est souvent organisée et centralisée par la direction RH (55% des entreprises pratiquantes).

Philippe Raynaud, DG France de UKG, ajoute que “Le Baromètre montre qu’une majorité de managers sont autonomes sur la gestion du télétravail, les horaires aménagés ou encore le recrutement. C’est une bonne nouvelle et il convient d’aller plus loin.”

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

À lire également :

Conduite du changement et digitalisation des outils

L’un des freins au bien-être des managers, selon ce baromètre, réside dans le manque de digitalisation des processus de base en RH et management.

La suite après la publicité

En effet, 58% des entreprises ont une approche « marketing RH » de l’EX, avec le développement d’une offre de service RH ciblée. Mais 59% des entreprises pratiquantes ne sont pas équipées d’une solution digitale pour recueillir attentes, difficultés et propositions des collaborateurs.

Et seuls 39% des entreprises qui ont mis en place une Expérience Collaborateur ont un dispositif dédié à mesurer l’expérience des managers.

📝 Enquête sur la BDESE 2024 : votre avis compte

      Les Editions Tissot lancent pour la 3ème année le baromètre de la BDESE, afin de dresser une situation réaliste de son déploiement dans les entreprises françaises. Votre contribution en tant que professionnel des Ressources Humaines est précieuse. Répondez à l'enquête en tout juste 4 minutes :) Cette enquête vous est proposée par notre partenaire Les Editions Tissot.

Je participe

Pourtant, cette démarche, qui inclut par les outils de mesure et d’analyse des feedbacks, en vue de définir une offre RH ciblée, améliore vraiment l’expérience de tous les collaborateurs. 

Il est donc primordial aujourd’hui d’outiller le manager pour faire face à tous ses nouveaux enjeux comme la gestion des temps et des activités, la planification, les absences non planifiées, etc. qui sont encore trop souvent des tâches manuelles ou réalisées avec des systèmes vieillissants.

Comme le souligne Philippe Raynaud :  “il faut sauver le soldat manager ! Si la dynamique engagée est encourageante et la prise de conscience réelle, la propagation des efforts pour l’amélioration de l’expérience collaborateur, et surtout manager, reste lente. Il faut mieux soutenir les managers dans l’intégration d’outils digitaux au sein de leur gestion d’équipe, notamment pour le travail hybride et collaboratif, et permettre au manager d’être acteur de ce changement.”

À lire également :

Partager l'article

Adeline Lajoinie

Journaliste et Rédactrice Web SEO, j'ai promené ma plume dans les colonnes de nombreux journaux. Depuis plus de 10 ans, c'est surtout le digital qui profite de mes mots, pour des rédactions web parfaitement bien référencées, dans tous les domaines.