Management : quel impact l’inattendu peut-il avoir sur la carrière de vos collaborateurs ?

Management : quel impact l’inattendu peut-il avoir sur la carrière de vos collaborateurs ?
Adeline Lajoinie

Quel est l’impact des événements inattendus sur la carrière d’un collaborateur ? Une situation à priori négative et fortuite peut-elle engendrer du positif ?

L’inattendu : plus positif que négatif ? 

Céline Legrand, Christine Naschberger (Audencia), Yehuda Baruch (Audencia et Southampton Business School) et Nikos Bozionelos (EM Lyon Business School) ont mené une étude internationale auprès d’un large échantillon de cadres européens afin de déterminer l’impact des événements inattendus sur leur carrière.

Et les résultats sont assez étonnants. Les événements fortuits sont plutôt vécus comme positifs.

62,17% des participants ont vécu un événement imprévu qui a eu une influence significative sur leur carrière et 77,29% ont déclaré avoir vécu des événements inattendus positifs, tandis que 22,71% ont déclaré avoir  des situations négatives.

Les cas les plus intrigants sont ces 71,28% de répondants qui ont vécu un événement fortuit négatif (restructuration, réduction des effectifs, manager toxique) qui aurait eu un impact positif sur leur carrière.

Les impacts positifs qui sont alors cités, liés à cet événement inattendu et négatif sont : l’adoption d’une nouvelle orientation professionnelle, un changement d’entreprise ou de secteur qui s’est finalement avéré bénéfique pour la carrière du participant.

Magazine IN'formation N°2 - Le marketing de la formation

Au travers de ce deuxième numéro nous explorerons les principaux aspects du marketing de la formation et son rôle crucial dans le développement et la réussite des initiatives de formation professionnelle. Vous trouverez ainsi des articles, des fiches pratiques et des interviews d’experts. Ce magazine est proposé par notre partenaire Lefebvre Dalloz Compétences.

Je télécharge le magazine

A contrario, l’on trouve pour 3,13% des personnes interrogées des situations d’événements positifs ayant eu un impact négatif ; souvent des opportunités de mobilité qui ont eu pour conséquences une stagnation de carrière, une rétrogradation ou une vie professionnelle qui s’avère moins intéressante.

Et, tout naturellement, 29% des répondants qui ont fait face à une situation inattendue négative ont connu des conséquences négatives (comme un changement de poste défavorable suite à une restructuration) ; alors que 97% de ceux qui ont connu une situation fortuite positive ont ressenti des impacts positifs (un mentorat ou un coaching qui aboutissent à une promotion, par exemple).

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

À lire également :

Advertisements

Comment les managers peuvent-ils gérer l’inattendu ? 

Cette étude semble plutôt valoriser les effets de l’inattendu et la forte capacité des collaborateurs à transformer du négatif en positif. 

Plus de 60% des participants ont vu leur carrière professionnelle influencée par des événements imprévus. 

Selon les chercheurs, comprendre le rôle de ces événements inattendus dans les carrières peut améliorer notre compréhension de la progression professionnelle et servir de base à des lignes directrices pour les professionnels et les organisations. 

Ces événements fortuits peuvent être des catalyseurs majeurs pour les carrières, provoquant des chocs et influençant le développement professionnel dès le début. Il est donc essentiel de reconnaître ce phénomène et de ne pas considérer les carrières comme une simple progression linéaire.

Pour les managers et les organisations, cette étude offre des enseignements importants. Dans un environnement versatile, il est crucial que les professionnels des ressources humaines reconnaissent la nature imprévisible des événements pouvant orienter les carrières des gestionnaires

Le mentorat, l’orientation professionnelle et les approches de coaching flexibles sont essentiels pour naviguer dans les différents parcours professionnels. L’adaptabilité est une compétence clé pour les managers, et la résilience et l’agilité au niveau des compétences non-techniques peuvent contribuer à la réussite. 

Les organisations devraient donc former leurs cadres à la résilience et à l’agilité.

À lire également :

Partager l'article

Adeline Lajoinie

Journaliste et Rédactrice Web SEO, j'ai promené ma plume dans les colonnes de nombreux journaux. Depuis plus de 10 ans, c'est surtout le digital qui profite de mes mots, pour des rédactions web parfaitement bien référencées, dans tous les domaines.