Emploi et Handicap : les sites de recherche d’emploi à la traîne pour les utilisateurs

Emploi et Handicap : les sites de recherche d’emploi à la traîne pour les utilisateurs
Adeline Lajoinie

À l’occasion de la 26ème édition de la Semaine pour l’Emploi des Personnes Handicapées (SEEPH), Access First, acteur majeur sur le marché de l’accessibilité numérique, a publié une étude sur l’accessibilité de certains sites de recherche d’emploi (à la fois généralistes et spécialisés handicap).

Seuls 2 des 10 sites de recherche d’emploi offrent une information suffisante concernant le niveau d’accessibilité

L’étude d’Access First a été construite sur la base de trois critères essentiels autour de l’accessibilité des sites de recherche d’emploi : la présence d’une page d’aide/Accessibilité, l’utilisabilité au clavier et l’utilisabilité au lecteur d’écran.

L’étude a alors porté sur dix sites de recherche d’emploi généralistes (Le Figaro Emploi, Le Bon Coin Emploi, Indeed, Pôle Emploi, Apec, HelloWork, Meteojob, Monster, Cadremploi, Vivastreet) et cinq sites de recherche d’emploi spécialisés (Agefiph, Handicap.fr, Hanploi, Handicap Job, Handi CV).

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

A lire également :

Un problème global d’aide à l’accessibilité des sites de recherche d’emploi

Concernant la présence d’une page d’accueil/Accessibilité, seuls 2 des 10 sites de recherche d’emploi généralistes étudiés (Monster et Pôle Emploi) offrent une information suffisante concernant le niveau d’accessibilité.

L’étude souligne également que 4 des 5 sites spécialisés handicap observés (dont l’espace Emploi de l’Agefiph, pourtant soumis à l’obligation légale du RGAA (Référentiel Général d’Amélioration de l’Accessibilité) n’ont pas d’information utilisable sur leur accessibilité.

Pour ce qui est de l’utilisabilité au clavier, seuls 3 des 10 sites de recherche d’emploi généralistes étudiés (Indeed, Pôle Emploi et Monster) peuvent être utilisés au clavier pour trouver une offre et y postuler de manière satisfaisante.

Magazine IN'formation N°2 - Le marketing de la formation

Au travers de ce deuxième numéro nous explorerons les principaux aspects du marketing de la formation et son rôle crucial dans le développement et la réussite des initiatives de formation professionnelle. Vous trouverez ainsi des articles, des fiches pratiques et des interviews d’experts. Ce magazine est proposé par notre partenaire Lefebvre Dalloz Compétences.

Je télécharge le magazine

Trois d’entre eux (Apec, HelloWork, Meteojob) ne le permettent pas du tout. Les sites spécialisés font globalement mieux.

Advertisements

Enfin, Access First a étudié l’utilisabilité au lecteur d’écran. Les lecteurs d’écran sont des logiciels permettant de consulter une interface au moyen d’une synthèse vocale ou d’un afficheur braille.

Un unique site généraliste (celui de Pôle Emploi) parmi ceux étudiés peut être utilisé au lecteur d’écran de façon satisfaisante. C’est également le cas pour seulement 2 des sites spécialisés handicap (Handicap.fr et Handi CV).

Quatre des sites de recherche d’emploi généralistes (Apec, HelloWork, Meteojob et Vivastreet) ne permettent pas la recherche et la consultation d’offres de cette manière.

La conclusion de cette enquête est alors assez préoccupante concernant l’accessibilité aux utilisateurs en situation de handicap. Sur les 10 sites généralistes sélectionnés, un seul (celui de Pôle Emploi, soumis à l’obligation légale d’accessibilité RGAA) est satisfaisant sur les 3 aspects de l’étude.

Un seul des autres sites (Monster) est satisfaisant sur 2 des critères étudiés. Sur les 5 sites spécialisés, aucun ne répond à toutes les exigences de l’étude, du fait de défauts d’information sur l’accessibilité du site. Seuls deux d’entre eux (Handicap.fr et Handi CV) respectent les deux critères d’utilisabilité.

A lire également :

Partager l'article

Adeline Lajoinie

Journaliste et Rédactrice Web SEO, j'ai promené ma plume dans les colonnes de nombreux journaux. Depuis plus de 10 ans, c'est surtout le digital qui profite de mes mots, pour des rédactions web parfaitement bien référencées, dans tous les domaines.