Pourquoi 2022 s’annonce comme l’année des cadres ?

Pourquoi 2022 s’annonce comme l’année des cadres ?
Adeline Lajoinie

Les premières études du marché des cadres en 2022 nous laissent entrevoir de belles perspectives de recrutement, mais à quelles conditions ?

L’année 2022 sera-t-elle une année record pour le recrutement des cadres ?  C’est ce qui ressort du baromètre APEC sur le 1er trimestre 2022, très optimiste sur une hausse des embauches dans les grandes entreprises et notamment chez les cadres. Autre étude très encourageante, celle du Guide des Salaires 2022 du cabinet Robert Half qui parle, elle, d’une hausse inédite des rémunérations chez les cadres.

Quelles précautions doit-on prendre face à ces chiffres de croissance ? Et quels secteurs d’activité seraient les plus touchés par ces hausses de salaires et d’embauches ? 

Ce qu’il faut retenir du Baromètre APEC – 1er trimestre 2022

L’étude de l’APEC prévoit que les recrutements des cadres devraient encore progresser au 1er trimestre 2022.

4 principales raisons à cela : 

  • Au dernier trimestre 2021, de nombreux recrutements ont été engagés, mais pas toujours finalisés. Ils pourraient donc l’être au 1er trimestre 2022.
  • 75 % des entreprises jugent leur activité conforme ou supérieure aux prévisions. Donc la visibilité des entreprises sur l’activité est restée bonne ; les besoins d’embauches restent élevés et tout à fait possibles.
  • Grâce à un dernier trimestre dynamique, les offres d’emploi cadre ont retrouvé leur volume annuel d’avant crise : + 24 % au 4e trimestre 2021 vs 4e trimestre 2019.
  • Les intentions de recrutement progressent à nouveau pour les grandes entreprises (67 % ; +12 pts).

Cadres : un marché parfois sous tension et des difficultés de recrutement

L’étude de l’APEC émet cependant des réserves quant à cette forte progression des recrutements dans les grandes structures. En effet, dans un marché sous tension (où les envies de mobilité des cadres restent assez fortes, notamment chez les moins de 35 ans), la reprise de l’activité et des embauches s’est accompagnée de difficultés à recruter (pas les bonnes compétences, pas les bonnes expériences, demande de rémunération plus élevée que prévu, manque de candidats). Parmi les entreprises ayant embauché ou essayé d’embaucher des cadres en 2021, 60 % jugent qu’il a été difficile de le faire. 

Si les difficultés de recrutement sont croissantes, les chefs d’entreprise peuvent se tourner du côté des jeunes diplômés, mais aussi des plus de 55 ans, qui constituent un réservoir de candidats important selon l’APEC. 

Advertisements

Ce qu’il faut retenir du Guide des Salaires 2022 – Robert Hall

Robert Half France, cabinet spécialisé dans l’emploi des cadres, a publié un Guide des salaires 2022 particulièrement confiant sur la hausse des salaires des cadres en 2022. En effet, cette étude prévoit une croissance attendue de 4% des salaires de cadres en 2022. 

Pourquoi ? 

  • 65% des dirigeants sondés sont “plus confiants qu’ils ne l’étaient pour 2021”.
  • 55% prévoient de nouvelles embauches en CDI pour les mois à venir.

Les postes les plus recherchés par les entreprises (comptable général, gestionnaire de paie, responsable comptable ou juriste en droit des sociétés) devraient connaître la plus forte augmentation de rémunération.

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.

Les secteurs les plus touchés par la hausse des embauches des cadres

Si tous les secteurs pourraient bénéficier de cette hausse des salaires de cadres (mais pas tous les postes, cf plus haut), les intentions d’embauches seraient plus élevées dans les services à forte valeur ajoutée (19 % ; +3 pts) : activités informatiques, ingénierie R&D, conseil, banque assurance, communication média, activités juridiques et comptables.

Et ce seraient les secteurs à faible taux d’encadrement qui connaîtraient la plus forte progression en termes d’embauche (13 % ; + 6 pts) : Transport et logistique, télécommunications, formation initiale et continue, santé et action sociale, activité des organisations associatives, immobilier, hôtellerie-restauration loisirs, intermédiaires du recrutement.

Notez le

Rated 4.5 / 5 based on 202 reviews
Partager l'article

Adeline Lajoinie

Ancienne journaliste, j'ai promené ma plume dans les colonnes de nombreux journaux. Depuis plus de 10 ans, c'est le digital qui profite de mes mots, pour des rédactions web parfaitement bien référencées, dans tous les domaines.