Avantages sociaux : quelles sont les attentes des salariés en 2023 ?

Avantages sociaux : quelles sont les attentes des salariés en 2023 ?
Adeline Lajoinie

Le monde du travail subit de fortes mutations ces dernières années. En plus de devoir comprendre les attentes des candidats, les entreprises doivent également apprendre à entendre les besoins de leurs collaborateurs. Mais quelles sont les attentes des salariés en avantages sociaux en 2023 ? Et comment y répondre ?

Des employeurs français perdus face aux attentes de leurs salariés en 2023

Alight, l’un des principaux fournisseurs de technologies et de services de capital humain basés sur le cloud, vient de publier un rapport sur : “Les avantages sociaux dans un monde en mutation : quelles priorités pour vos salariés ?”

Cette étude met en avant les difficultés des entreprises françaises à comprendre les réels besoins et souhaits de leurs salariés et le fait que ces derniers ne voient pas toujours la valeur de leurs avantages existants. 

En effet, selon le rapport 67% des employeurs français ne comprennent pas les besoins et les souhaits de leurs salariés en matière d’avantages sociaux.

Seul un tiers des employeurs français (33%) semble comprendre réellement les besoins et les souhaits de ses employés. Ce manque de communication pourrait être l’un des facteurs expliquant la rupture entre employeurs et employés.

Les avantages sociaux : demandés par les salariés, mais mal compris par les employeurs

Les avantages sociaux sont au coeur des besoins de collaborateurs. Mais il semble que les entreprises ont du mal à comprendre ces attentes. 

En effet, plus de 43% des travailleurs français considèrent que les bénéfices sociaux d’une entreprise font partie des trois principaux moteurs influençant leur décision de travailler pour elle, et plus de 26% les classent même comme leur principale motivation. 

Cependant, au moins 75% des employés français déclarent que leurs avantages sociaux ne sont pas suffisants, ne répondent pas à leurs besoins et ne peuvent pas être personnalisés selon leurs préférences, et ne dépassent pas les exigences légales. Il est intéressant de noter que la majorité des employeurs sont d’accord avec cela. 

Seulement 40% d’entre eux estiment que leurs avantages sociaux sont complets, tandis que seulement 47% pensent qu’ils vont au-delà des obligations légales et un tiers (33%) déclarent vraiment comprendre les besoins et les souhaits de leurs employés. 

Advertisements

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

À lire également :

Magazine IN'formation N°2 - Le marketing de la formation

Au travers de ce deuxième numéro nous explorerons les principaux aspects du marketing de la formation et son rôle crucial dans le développement et la réussite des initiatives de formation professionnelle. Vous trouverez ainsi des articles, des fiches pratiques et des interviews d’experts. Ce magazine est proposé par notre partenaire Lefebvre Dalloz Compétences.

Je télécharge le magazine

Entreprises et salariés déconnectés autour de la question des avantages sociaux

Les choix relatifs aux bénéfices sociaux en France varient fréquemment en fonction des caractéristiques démographiques des employés. Les travailleurs plus âgés sont généralement à la recherche d’avantages sociaux concrets, alors que les jeunes générations recherchent davantage une signification ou un objectif derrière leur travail, une exigence qui est devenue aussi importante que leur rémunération, leur environnement de travail et leurs avantages sociaux.

Les employeurs français ont l’obligation légale de fournir de nombreux avantages sociaux, mais pour en tirer un meilleur retour sur investissement, ils doivent communiquer sur leur disponibilité et leur mérite afin d’encourager une plus grande adoption.

Cependant, comme le démontre l’étude, les besoins des collaborateurs ne correspondent pas forcément aux priorités des entreprises. Les premiers souhaitent une meilleure santé physique et financière quand les secondes centrent leurs actions sur la santé mentale et les relations sociales. 

Mais les solutions sont simples à mettre en place, selon l’étude : les entreprises peuvent améliorer leur retour sur investissement et répondre aux besoins de leurs employés en adoptant de nouvelles plateformes d’avantages sociaux et en améliorant leurs pratiques de communication. 

En mettant l’accent sur le bien-être physique, mental et financier de leurs employés, les entreprises peuvent montrer qu’elles comprennent et soutiennent leurs collaborateurs face aux situations stressantes de la vie moderne. En fin de compte, l’empathie et la flexibilité sont les deux éléments essentiels pour réussir à long terme les programmes d’avantages sociaux.

À lire également :

Partager l'article

Adeline Lajoinie

Journaliste et Rédactrice Web SEO, j'ai promené ma plume dans les colonnes de nombreux journaux. Depuis plus de 10 ans, c'est surtout le digital qui profite de mes mots, pour des rédactions web parfaitement bien référencées, dans tous les domaines.