Inflation et employeurs : quel impact ? quelles stratégies mettre en place ?

Inflation et employeurs :  quel impact ? quelles stratégies mettre en place ?
Laetitia Baccelli

Consultante et formatrice en paie, j'apporte mon expertise pour optimiser efficacement vos services paie

Nous connaissons depuis plusieurs mois un inflation fulgurante. Ceci n’est pas sans effet sur les employeurs Français et notamment les plus petites structures.
Découvrez l’impact de l’inflation sur les employeurs et nos conseils pour y remédier !

Depuis la fin de l’année 2022, la France et de nombreux pays Européens connaissent une période de forte inflation avec des hausses significatives des prix à la consommation.

Cette situation a des répercussions importantes sur les ménages Français dont le pouvoir d’achat diminue de mois en mois, mais également sur les employeurs Français et notamment les plus petites entreprises.  

Face à cette situation, les entreprises doivent s’adapter rapidement et mettre en place des stratégies pour atténuer les effets négatifs sur leur activité.

Mais quelles sont les conséquences de l’inflation sur les employeurs ? Quelles sont les mesures à adopter pour faire face à cette situation ?

Dans cet article, nous vous livrons notre analyse concernant l’impact de l’inflation sur les employeurs et les stratégies à mettre en œuvre pour atténuer les effets négatifs de cette situation de crise.

L’inflation en France

Nous connaissons depuis ces deux dernières années une inflation fulgurante, pour diverses causes plus au moins liées entre elles, ce qui impacte durablement le pouvoir d’achat des ménages, mais également la santé financière des entreprises.

Qu’est-ce que l’inflation ?

L’inflation est un phénomène économique qui se caractérise par une hausse généralisée et soutenue des prix des biens et services sur une période donnée. Ainsi, lorsque les prix à la consommation augmentent, le pouvoir d’achat de la monnaie diminue, ce qui signifie que l’Euro peut acheter moins de biens et services.

Un pouvoir d’achat diminué

Lorsque les prix des biens et services augmentent, et notamment ceux de première nécessité comme les prix de l’énergie ou encore les produits alimentaires, les consommateurs doivent dépenser davantage pour acquérir les mêmes produits et services qu’auparavant. Ainsi, leur pouvoir d’achat diminue.

Cette situation peut entraîner sur le long terme une réduction de la qualité de vie des ménages. Si les revenus des Français n’augmentent pas au même rythme que l’inflation, ce qui est généralement le cas, la capacité à consommer, épargner ou investir est affectée.  

La santé financière des entreprises dégradée

Une forte inflation n’impacte pas seulement les ménages et leur capacité à consommer, mais également la santé financière des entreprises, baisse du chiffre d’affaires, coût de la main-d’œuvre plus importante, difficultés à investir, …de multiples facteurs affectent durablement les entreprises.

A lire également :

L’impact de l’inflation sur les entreprises Françaises et les stratégies à mettre en œuvre

Augmentation de la masse salariale, climat social dégradé, coûts des matières premières, baisse de la consommation, … Une importante inflation impacte les employeurs Français de plusieurs manières.

Diminution de la consommation des ménages

L’inflation a pour effet principal et direct la diminution de la consommation des ménages Français. Ainsi, ils vont avoir tendance à diminuer leurs dépenses et plus particulièrement pour les biens et services non essentiels (loisirs, tourisme, restauration, …) afin d’ajuster leur pouvoir d’achat.

Pour faire face à l’augmentation des prix, les consommateurs changent également leur mode de consommation en se dirigeant de plus en plus vers la « deuxième main », l’achat de biens d’occasion. Un mode de consommation qui favorise le pouvoir d’achat et est plus respectueux de l’environnement.  

Cette régulation dans la consommation des ménages impacte le chiffre d’affaires des entreprises de manière générale et notamment dans les secteurs « non-essentiels » qui ont déjà été très impactés par la crise sanitaire.

Pour atténuer les effets de l’inflation sur le chiffre d’affaires, les entreprises peuvent mettre en œuvre plusieurs stratégies pour relancer la consommation :

  • Diversifier les produits et services vendus pour attirer de nouveaux clients.
  • Se développer à l’international sur des marchés moins touchés par l’inflation.
  • Renforcer la communication marketing pour mettre en avant ses produits et services.
  • Ajuster ses prix afin de minorer l’effet de l’inflation sur le consommateur.

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Impact de l’inflation sur la masse salariale et le climat social dans l’entreprise

L’inflation peut avoir un impact significatif sur la masse salariale et le climat social au sein de l’entreprise.

Augmentation du SMIC et impact sur les autres salaires

La rémunération des salariés évolue en cas d’augmentation accordé par l’employeur. Cependant, pour les salariés rémunérés au SMIC, il existe un mécanisme de revalorisation automatique. Ainsi, lorsque l’indice de prix à la consommation (IPC) pour les ménages du premier quintile augmente de plus de 2% par rapport à celui pris en compte lors de la dernière revalorisation, le SMIC est revalorisé dans le même proportion.

Dans un contexte de forte inflation, le SMIC peut donc augmenter plusieurs fois par an. Ceci a été le cas en 2022. Ce mécanisme de revalorisation intervient de nouveau au 1er mai 2023.

La revalorisation du SMIC a pour effet d’augmenter le coût de la main d’œuvre et par effet de ricochet diminuer le bénéfice des entreprises dans une contexte économique déjà très dégradé.

Certaines entreprises pratiquent un système de rémunération indexé au SMIC. Ainsi, le salaire de base des autres salariés évoluent au même rythme que le SMIC afin d’éviter inégalités et pertes de pouvoir d’achat pour les salariés plus qualifiés dont la rémunération excède le salaire minimum. Ce système de rémunération impacte d’autant plus le coût salarial de l’entreprise, car le salaire de tous les collaborateurs est revalorisé à chaque augmentation du SMIC.

Une solution : revoir le système de rémunération, en concertation avec les instances représentatives du personnel, afin de réfléchir à un système qui pourrait renforcer le pouvoir d’achat des collaborateurs de l’entreprise tout en préservant les finances de l’entreprise.

Afin de compenser la perte financière pour les collaborateurs, vous pouvez par exemple mettre en place des dispositifs sociaux de renfort au pouvoir d’achat, mais qui bénéficient d’un régime social de faveur comme la prime de partage de la valeur ou encore la mise en œuvre d’un accord d’intéressement.

Négociations salariales et climat social

Une période de forte inflation et donc une perte de pouvoir d’achat des salariés implique une pression plus forte des représentants du personnel sur l’employeur. Cela peut rendre les négociations salariales plus difficiles et impacter durablement le climat social dans l’entreprise.

Pour faciliter le processus et minimiser les potentiels conflits, nous vous conseillons d’adopter les stratégies suivantes :

  • Se préparer en s’informant sur les tendances du marché et les contraintes budgétaires.
  • Communiquer de manière transparente avec les employés et les syndicats sur la situation économique.
  • Chercher des solutions mutuellement bénéfiques.
  • Faire preuve de flexibilité et de compromis lors des négociations salariales en proposant différentes options pouvant contenter toutes les parties.
  • Maintenir une relation bienveillante et sereine avec les salariés et les représentants du personnel.

Si une augmentation des salaires impacte trop sévèrement les finances de l’entreprise, vous pouvez par exemple proposer un système de salaire variable ou des avantages non salariaux.

55 idées pour améliorer la QVCT

Vous avez initié une démarche QVCT dans votre entreprise et vous souhaitez la booster ? Culture RH et Eurécia vous proposent 55 idées efficaces à mettre en place en 2024 pour améliorer la vie de vos collaborateurs !

Découvrir

Baisse de motivation des salariés

En période d’instabilité économique et d’inflation, les salariés peuvent se sentir insatisfaits ou démotivés avec la sensation d’aller travailler « pour rien ».

Si aucune mesure n’est mise en œuvre par l’employeur, ceci peut impacter la productivité des collaborateurs de l’entreprise, entraîner des vagues de départ ou rendre les recrutements pus difficiles.

Voici quelques mesures à mettre en place pour remotiver vos salariés et leur redonner goût au travail dans ce climat de crise qui perdure :

  • Communiquer avec vos salariés de manière transparente.
  • Impliquer les salariés dans les résultats de l’entreprise.
  • Mettre en place un système de rémunération variable. 
  • Améliorer les avantages salariaux : congés supplémentaires, semaine de 4 jours, horaires flexibles, télétravail, …
  • Investir dans la formation professionnelle pour développer les compétences de vos collaborateurs.
  • Adopter un management collaboratif : coopération, communication ouverte et participation active de tous les membres de l’équipe dans le processus de décision.

A lire également :

Partager l'article

Laetitia Baccelli

Fort de plus de 10 ans d’expériences dans le domaine de la paie, j'ai toujours eu à cœur de développer des outils et méthodes améliorant la productivité et facilitant la gestion au quotidien. J'accompagne désormais les entreprises en qualité de consultante pour des missions d'audit et de formalisation de processus, de développement d’outils de gestion ainsi qu' en tant que support pour la production de la paie.