Décisionnaires RH et santé au travail : des enjeux qualitatifs

Décisionnaires RH et santé au travail : des enjeux qualitatifs
Adeline Lajoinie

En dehors des préoccupations en lien avec l’épidémie de Covid-19, la santé au travail est aujourd’hui l’un des enjeux majeurs en entreprise. Les salariés sont désormais en attente d’actions concrètes de la part des entreprises.

Depuis la crise sanitaire, certains salariés vont mal. Et face à l’augmentation des arrêts maladie et de l’absentéisme, les décisionnaires RH sont conscients des nouvelles problématiques de leur métier en termes de santé au travail et de QVT. Pour une grande majorité d’entre eux, les enjeux à travailler sont désormais qualitatifs, comme le bon équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle, dimension incontournable notamment depuis la crise sanitaire liée au Covid 19.

Le COVID, 1ère cause d’arrêts maladie en 2021

Selon la dernière enquête Ifop pour Back Office, “Les décisionnaires RH et les enjeux de santé au travail Vague 2”, il est clair que la COVID 19 a été la première cause des arrêts maladie en entreprise, selon 79% des décisionnaires RH. 

Si pour 58% des décisionnaires, l’absentéisme et les arrêts maladie ont clairement augmenté en 2021 par rapport à 2020, cela est en effet en forte corrélation avec les cas de COVID 19 parmi les salariés. 66% des interviewés soulignent une augmentation des cas positifs de Covid 19 sans arrêts de travail, et 58% des cas positifs sous formes graves, nécessitant des arrêts. 

Mais les autres maladies sont également importantes puisque les Risques PsychoSociaux ont progressé pour 50% des répondants. Les autres maladies (dont les TMS) ont également augmenté pour moins de 30% des répondants, un score qui reste préoccupant.

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.

Des actions de prévention du COVID au sein de l’entreprise ?

Face au virus, les décisionnaires RH semblent penser en majorité qu’il serait profitable que l’entreprise s’engage dans des actions de prévention de la COVID 19. 79% d’entre eux pensent que l’accès à la vaccination contre la COVID 19 devrait faire partie des enjeux de la santé au travail. 

Et 73% pensent que leur entreprise serait légitime de mettre en place un service de vaccination contre la COVID 19. 

Advertisements
cegos formation

Les décisionnaires RH, conscients des enjeux qualitatifs de la santé au travail

À la question “parmi les enjeux suivants, quels sont pour vous les plus importants pour la santé des collaborateurs et la qualité de vie au travail dans votre entreprise ?”, la majorité des décisionnaires RH répondent autour d’enjeux centrés sur la qualité de vie au travail. 

Ils sont quasiment un sur deux (47%) à évoquer le bon équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle, dimension incontournable depuis la crise sanitaire. Viennent ensuite dans les mêmes proportions la qualité des relations humaines (43%) et la valorisation des compétences de chacun (40%), permettant une bonne ambiance de travail ainsi qu’une répartition équitable des missions et de la reconnaissance reçue. Les enjeux plus “concrets” comme la charge de travail ou les pratiques managériales ne viennent qu’ensuite. 

Une demande de plus d’implication des entreprises dans la QVT

La grande majorité des répondants est persuadée du rôle central de l’entreprise dans la prévention santé en entreprise : 

  • 79% estiment que leur entreprise devrait consacrer plus de temps aux enjeux de santé au travail.
  • 78% pensent que la santé des collaborateurs concerne également l’entreprise.
  • 76% disent qu’une bonne prise en compte des enjeux de santé au travail est de nature à renforcer l’engagement des collaborateurs à l’égard de leur entreprise.

Parmi les conseils de santé qui pourraient être donnés en entreprise, l’on trouve en tête des conseils pour mieux gérer le stress et prévenir les burn-out, une aide psychologique en cas d’accident du travail, de difficultés professionnelles ou personnelles et la prévention des TMS. 

Et les décisionnaires RH pensent que 0,9% du chiffre d’affaires en moyenne pourrait être investi dans des actions de prévention santé en entreprise. 

Notez le

Rated 4.5 / 5 based on 330 reviews
Partager l'article

Adeline Lajoinie

Ancienne journaliste, j'ai promené ma plume dans les colonnes de nombreux journaux. Depuis plus de 10 ans, c'est le digital qui profite de mes mots, pour des rédactions web parfaitement bien référencées, dans tous les domaines.