Comment améliorer l’attractivité des métiers du “grand âge” ?

Comment améliorer l’attractivité des métiers du “grand âge” ?
Adeline Lajoinie

Alors que les Français s’inquiètent du manque de personnel dans la prise en charge du grand âge, comment peut-on rendre plus attractifs ces métiers liés au bien vieillir ?

Les métiers du grand âge, en crise mais bien perçus

Alors que le gouvernement vient de lancer son Conseil national de la refondation (CNR) consacré au « bien vieillir », Appel Médical (Groupe Randstad) et le Cercle Vulnérabilités et Société ont mené une étude auprès de 2 000 Français sur leur perception des métiers du grand âge

La pénurie du personnel du grand âge semble inquiéter les français : 

  • Elle est jugée grave par plus de 9 Français sur 10. 
  • Même jugée très grave au regard de son impact sur la qualité des soins (51%), sur la qualité de vie et l’accompagnement des personnes (46%), mais aussi sur la qualité de vie au travail des professionnels (35%). 
  • 86% des Français s’inquiètent du niveau d’implication attendu des familles et des proches pour compenser cette absence de personnel.

Dans un même temps, les répondants conservent une image positive des métiers du grand âge : des métiers de vocation (89%), porteurs de sens (96%) et qui demandent des qualités humaines particulières (97%). Mais des métiers qui restent encore mal considérés, mal reconnus par la société (91%), usants et épuisants (91%) et insuffisamment rémunérés (93%). 

Les métiers du grand-âge qui sont jugés les plus attractifs sont ceux qui privilégient la relation humaine : accueil (52%), animation (50%), les métiers de direction ou d’encadrement (45%), d’accompagnement social (40%). Les métiers du soin, aux compétences plus techniques, attirent moins : paramédicaux (28%), psychologues (24%), soignants (23%), médecins (18%). 

Enfin, les métiers d’ASH (agent des services hospitaliers) ou d’auxiliaire de vie souffrent d’un sérieux déficit d’attractivité (21%).

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Quels leviers pour augmenter l’attractivité de ces métiers du grand âge ? 

Si la rémunération est, pour 53% des personnes interrogées, le principal frein à l’attractivité des métiers du grand âge, ces derniers semblent tout de même avoir quelques attraits : 

  • Avoir du temps pour des échanges de qualité avec les personnes âgées (pour 51% des personnes interrogées).
  • Faire un métier reconnu pour sa valeur ajoutée humaine et sociale (47% et 32%). 
  • Faire un métier qui permet de prendre soin et aider des personnes en situation de souffrance, de dépendance et d’isolement (43%). 

Mais afin d’évoluer dans le temps, les métiers du grand âge doivent s’adapter aux envies actuelles des pratiquants : exercer au domicile des personnes âgées ou en réseau (53%), en CDI (67%) et mettre en place autonomie, flexibilité, visibilité, sens au travail, formation, perspectives de carrière.

La suite après la publicité

Dans ce cadre et à la suite de cette étude, Appel Médical et le Cercle Vulnérabilités et Société ont émis quelques recommandations qui rendraient ces métiers plus attractifs : 

1 – Revaloriser l’image du secteur.

2 – Repenser l’exercice des métiers du grand âge.

3 – Faire évoluer la démarche de recrutement.

4 –  Créer un écosystème favorable.

📝 Enquête sur la BDESE 2024 : votre avis compte

      Les Editions Tissot lancent pour la 3ème année le baromètre de la BDESE, afin de dresser une situation réaliste de son déploiement dans les entreprises françaises. Votre contribution en tant que professionnel des Ressources Humaines est précieuse. Répondez à l'enquête en tout juste 4 minutes :) Cette enquête vous est proposée par notre partenaire Les Editions Tissot.

Je participe

A lire également :

Partager l'article

Adeline Lajoinie

Journaliste et Rédactrice Web SEO, j'ai promené ma plume dans les colonnes de nombreux journaux. Depuis plus de 10 ans, c'est surtout le digital qui profite de mes mots, pour des rédactions web parfaitement bien référencées, dans tous les domaines.