Séniors : dégradation de leur santé mentale au travail

Séniors : dégradation de leur santé mentale au travail
Adeline Lajoinie

Les seniors sont-ils heureux au travail ? Quel est leur niveau d’engagement ? Comment les entreprises peuvent-elles les motiver et les aider à aller encore mieux ?

Pourquoi la santé mentale et l’engagement des seniors se dégradent-ils ?   

Le cabinet Qualisocial, expert en risques psychosociaux et en Qualité de Vie et des Conditions de Travail (QVCT), a publié une étude inédite avec IPSOS. 

Cette étude vise à comprendre l’état de la QVCT en France et son impact sur la santé, le bien-être, l’engagement et la performance des seniors (55-67 ans) au travail. Les résultats sont préoccupants et mettent en lumière des enjeux majeurs pour cette tranche d’âge.

Premièrement, le bien-être et la santé mentale des seniors sont en déclin. Comparé à la période pré-pandémique, seuls 44% des seniors se perçoivent en bonne santé. De plus, 60% ne se sentent pas satisfaits de leur vie, ce qui souligne une détérioration notable de leur santé mentale.

Deuxièmement, l’engagement des seniors au travail se dégrade. Seulement 11% des seniors se déclarent pleinement engagés, un chiffre alarmant qui révèle l’urgence d’améliorer les conditions de travail pour renforcer leur implication. Cette situation est exacerbée par le fait que près de 21% des 55-59 ans ne sont ni en emploi, ni à la retraite, selon l’INSEE.

L’étude montre également que les seniors sont moins satisfaits des relations et de l’ambiance au travail que l’ensemble des salariés (68% contre 72%). Ils se sentent également moins considérés par leurs employeurs, avec seulement 43% de satisfaction contre 51% pour l’ensemble des salariés. Cette perception négative est souvent due à une moindre reconnaissance de leurs compétences relationnelles et une préférence pour des compétences techniques plus jeunes.

Pour améliorer cette situation, il est crucial de repenser la place des seniors dans le monde du travail. La QVCT joue un rôle central pour favoriser leur bien-être et leur engagement. 

Avec le développement de l’automatisation et de l’intelligence artificielle, les compétences humaines et relationnelles des seniors pourraient regagner en importance. Il est donc essentiel de valoriser ces compétences et de proposer des formations adaptées en fin de carrière pour améliorer leur qualité de vie et leur engagement au travail.

La suite après la publicité

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

À lire également :

Comment optimiser bien-être et engagement des seniors ? 

Optimiser le bien-être et l’engagement des seniors nécessite une approche centrée sur la Qualité de Vie et des Conditions de Travail (QVCT). 

Pour 87% des seniors, la QVCT est prioritaire, influençant directement leur santé mentale. Seuls 43% des seniors en entreprise avec un faible engagement QVCT se déclarent en bonne santé mentale, contre 77% dans des entreprises avec une politique QVCT avancée.

Les attentes des seniors se concentrent sur quatre axes prioritaires :

  1. Reconnaissance et développement professionnel : 43% seulement se sentent valorisés, reflet d’une considération insuffisante de leurs compétences relationnelles.
  2. Conditions de travail, santé et sécurité : Prioritaire pour 65% des seniors.
  3. Qualité des relations et ambiance de travail : Citée comme prioritaire par 65% des seniors.
  4. Organisation du travail et tâches quotidiennes : Prioritaire pour 51% des seniors.

L’étude révèle que trois leviers sont identifiés pour améliorer l’engagement des seniors :

  1. Fierté du travail réalisé : Les seniors fiers de leur travail sont 4,1 fois plus engagés.
  2. Utilisation des compétences : Ceux qui exploitent pleinement leurs compétences sont 3,4 fois plus engagés.
  3. Ambiance de travail positive : Une bonne ambiance augmente significativement l’engagement et la satisfaction.

« Ces résultats démontrent une nécessité pour les employeurs de répondre aux besoins spécifiques des seniors, notamment en renforçant les mesures en termes d’environnement de travail, d’ambiance de travail, d’information sur l’entreprise et d’autonomie » souligne Camy Puech, président fondateur de Qualisocial.

Employeurs : 10 obligations à connaître en droit du travail

Les textes de loi et décrets entrés en vigueur ces derniers temps sont venus impacter les obligations des employeurs, créant ainsi de nouveaux impératifs à respecter pour rester en règle. Téléchargez ce dossier spécial pour faire le point sur les 10 obligations à connaître. Ce livre blanc a été réalisé par notre partenaire les Editions Tissot.

Je télécharge gratuitement

À lire également :

Partager l'article

Adeline Lajoinie

Journaliste et Rédactrice Web SEO, j'ai promené ma plume dans les colonnes de nombreux journaux. Depuis plus de 10 ans, c'est surtout le digital qui profite de mes mots, pour des rédactions web parfaitement bien référencées, dans tous les domaines.