Comment optimiser l’engagement des seniors en entreprise ? 

Comment optimiser l’engagement des seniors en entreprise ? 
Adeline Lajoinie

L’emploi des seniors fait partie des sujets phares du monde du travail en 2024. Si beaucoup d’entreprises doivent encore s’engager sur la question de l’employabilité des seniors, celles qui le font ont d’autres défis, comme maintenir l’engagement des seniors.

L’engagement des seniors : comment le conserver ? 

L’engagement des seniors au travail est remarquable. Une étude de seniorsavotreservice.com révèle que 75% des 50-64 ans ont passé plus de 10 ans chez le même employeur. Ce chiffre atteint 90% chez les plus anciens. Cela démontre une grande fidélité et un engagement profond chez les seniors.

Les seniors apportent discipline, motivation, et partagent des valeurs essentielles comme la qualité du travail, le respect des règles, et l’esprit d’équipe.

Ils sont également porteurs de l’importance du dépassement de soi, de l’implication personnelle et de la transmission de savoir-faire. Ces qualités font d’eux des collaborateurs inestimables.

Les entreprises reconnaissent les seniors comme des acteurs clés dès l’âge de 50 ans. Malgré les différences générationnelles, une harmonie existe. 80% des seniors valorisent les perspectives nouvelles apportées par les jeunes et désirent partager leur expertise. Ce dialogue intergénérationnel est vital pour l’évolution des entreprises.

Cependant, maintenir l’engagement des seniors nécessite une attention particulière. 

Le cabinet Robert Walters souligne l’importance de les sentir valorisés et intégrés. Les défis incluent la monotonie des tâches, le besoin de temps personnel, et des désaccords managériaux ou culturels. Il est crucial d’adresser ces enjeux pour retenir les talents seniors.

Les entreprises doivent voir au-delà des clichés, de reconnaître la valeur ajoutée des seniors et de les intégrer pleinement dans les stratégies d’emploi

Indice de maturité des RH 2024 : transformer et réinventer les RH

Basé sur les résultats d’une enquête menée auprès de 740 leaders RH dans le monde, cet Index de Maturité RH vous permettra de situer votre profil parmi ceux du marché et d’orienter efficacement votre stratégie RH. Une méthodologie inédite, des chiffres exclusifs et des analyses ciblées pour des recommandations concrètes ! Cet index de maturité RH vous est proposé par notre partenaire Cegid.

Je télécharge le guide RH

L’emploi des seniors ne doit pas être un idéal mais une réalité. Pour cela, tous les acteurs de l’emploi sont appelés à collaborer, affirmant notre responsabilité sociale envers cette génération expérimentée.

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

A lire également :

Quels sont encore les freins à l’employabilité des seniors ? 

En 2024, l’employabilité des seniors est au cœur des débats. Malgré une prise de conscience, des obstacles persistent. L’enquête du cabinet Robert Walters révèle que 50% des cadres jugent leur entreprise peu engagée envers les seniors

Les entreprises, pour leur part, affirment à 55% s’investir dans l’employabilité des seniors, notamment par le recrutement, le développement de carrières, et la formation adaptée aux outils modernes.

Il est important de bien prendre en compte la formation continue et la mobilité professionnelle, indépendamment de l’âge, pour répondre aux défis démographiques, technologiques et écologiques. 

Cependant, 79% des entreprises pointent un déficit de compétences numériques chez les seniors, malgré leur reconnaissance pour des qualités comme la gestion du stress ou le management.

La généralisation de ce manque de compétences numériques chez les seniors semble cependant erronée. Beaucoup sont prêts à apprendre et à s’adapter aux nouveaux outils numériques. Il est crucial de leur offrir des formations adaptées, à l’instar des juniors. Seuls 24% des seniors voient leur maîtrise des technologies comme un frein à l’emploi.

Aude Boudaud, du cabinet Robert Walters, souligne l’évolution rapide des méthodes de recrutement, accentuant le besoin de coaching pour les seniors. Il est essentiel de valoriser leurs candidatures et de reconnaître leur potentiel dans un marché du travail en constante mutation.

A lire également :

Partager l'article

Adeline Lajoinie

Journaliste et Rédactrice Web SEO, j'ai promené ma plume dans les colonnes de nombreux journaux. Depuis plus de 10 ans, c'est surtout le digital qui profite de mes mots, pour des rédactions web parfaitement bien référencées, dans tous les domaines.