Pénurie de talents : les seniors sont-ils la solution ?

Pénurie de talents : les seniors sont-ils la solution ?
Adeline Lajoinie

Face au déclin démographique en Europe, la guerre des talents s’intensifie. Comment recruter, fidéliser et combler le manque à venir ?

Une forte diminution de la population active d’ici 2050

Selon la Commission Européenne, d’ici 2050, le vieux continent verra une réduction drastique de 49 millions dans sa population active, une réalité qui ne sera pas unique à cette région. 

Des pays aussi vastes et influents que la Russie, le Japon et la Chine subiront également des diminutions considérables de leurs populations actives.

9 fiches pour développer le potentiel de vos entretiens

L’entretien annuel peut devenir un moment clé pour l’engagement et la formation des équipes. Notre partenaire Lucca a élaboré un guide avec des conseils pratiques : implication des collaborateurs lors de préparation, identification des besoins de formation et réflexion sur les perspectives de carrières.

Je télécharge

Selon des rapports fiables des Nations Unies, c’est l’Europe de l’Est, suivie de près par le Japon, qui devraient être les zones géographiques les plus rapidement et directement impactées par cette tendance démographique.

En France, la situation ne diffère pas beaucoup de celle du reste de l’Europe. L’Institut National de la Statistique et des Études Économiques (INSEE) a mis en lumière des projections tout aussi préoccupantes, anticipant une baisse notable de la population active dès 2040. 

Il est intéressant de noter, par ailleurs, que le taux d’activité des individus âgés de 55 à 59 ans a connu une croissance impressionnante. L’écart entre le taux d’activité des hommes et des femmes dans cette tranche d’âge s’est considérablement réduit, ne laissant qu’une différence minime de 3% en 2022.

Cette évolution marque clairement le début d’une ère démographique renouvelée en France.

Abonnez-vous à la newsletter de Culture RH et recevez, chaque semaine, les dernières actualités RH.


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

À lire également :

Les plus de 65 ans, plus nombreux que les moins de 19 ans

Selon une analyse du Réseau137 et de Haxio Talent, les seniors (plus de 65 ans) devraient bientôt dépasser en nombre les jeunes de moins de 19 ans. 

La suite après la publicité

La croissance démographique française, autrefois à 1% dans les années 60, a diminué pour atteindre un faible 0,3% en 2020. L’estimation pour 2035 place la population française autour de 69 millions. 

Ce ralentissement est lié à un taux de natalité en baisse (1,8 enfants par femme) combiné à une espérance de vie croissante (85 ans pour les femmes, 79 pour les hommes). De ce fait, la structure démographique de la France évolue notablement.

Quelles solutions pour lutter contre la pénurie de talents à venir : les seniors ? 

Pour pallier la pénurie de talents, le Réseau 137 suggère de capitaliser en premier lieu sur les seniors. En 2030, plus de 5 millions d’entre eux seront actifs, représentant un réservoir de compétences à exploiter. 

Revaloriser cette tranche d’âge et voir l’ancienneté comme une force s’avère crucial. Alors que le taux d’activité des 60-64 ans grimpe, et malgré un écart hommes/femmes prévu, la dynamique globale montre une tendance à la réduction des écarts.

Recruter à l’étranger est une autre option. Avec une population jeune en croissance en Afrique subsaharienne et des accords déjà établis, comme celui avec la Tunisie pour le secteur hôtelier, la France explore cette voie. Cependant, une “guerre mondiale des talents” pourrait émerger.

Les processus de recrutement doivent aussi évoluer. Utiliser la technologie, comme l’IA et la blockchain, pourrait transformer l’expérience employé.

Enfin, au-delà d’une simple marque employeur, une stratégie employeur intégrée, combinant conseil en management et RH, est nécessaire pour attirer et retenir les talents.

À lire également :

Partager l'article

Adeline Lajoinie

Journaliste et Rédactrice Web SEO, j'ai promené ma plume dans les colonnes de nombreux journaux. Depuis plus de 10 ans, c'est surtout le digital qui profite de mes mots, pour des rédactions web parfaitement bien référencées, dans tous les domaines.