Les enjeux du recrutement sans CV

Les enjeux du recrutement sans CV
Delphine Massé

À l’heure où les entreprises sont plutôt à la recherche de profils, de talents, à même d’évoluer et de s’adapter aux changements, le recrutement sur CV apparaît comme inadapté à ces attentes.
Mais si le CV n’est pas à même de vous aider dans vos recrutements, comment procéder ?
Découvrez quelles sont les solutions alternatives au recrutement sans CV !

La notion de « guerre des talents » est une réalité qui continue de s’intensifier avec l’accélération numérique et économique. La bataille livrée par les entreprises pour trouver les meilleurs candidats est loin d’être terminée. Faut-il encore trouver les candidats.

En effet, face à la pénurie de compétences qui touche aujourd’hui tous les secteurs d’activité, les entreprises doivent désormais trouver de nouvelles alternatives pour recruter des talents qualifiés.

Alors pourquoi ne pas recruter sans CV ! Puisque le savoir-être est devenu un critère d’embauche majeur, de plus en plus d’entreprises innovent et se lancent dans ce mode de recrutement. Quels sont alors les enjeux du recrutement sans CV et comment s’y préparer ? Retrouvez nos conseils à ce sujet dans cet article.

Sans CV : bonne ou mauvaise idée ?

Le CV est l’élément de base pour sélectionner des candidats au cours d’un recrutement. Scolarité, diplôme obtenu, expériences professionnelles, compétences acquises … ce document liste la majorité des informations concernant le parcours personnel et professionnel d’un individu, passé ou présent.

Cependant, il reste très évasif sur le savoir-être du candidat et son aptitude en situation réelle au sein d’une entreprise. En effet, difficile de retranscrire sa personnalité sur papier. Le CV n’a pas pour vocation de refléter les compétences comportementales et humaines d’un candidat. Pour répondre à ce besoin, il faut parfois savoir casser les habitudes et opter pour des méthodes de recrutement moins traditionnelles.

6 raisons pour les entreprises de recruter sans CV

Mettre l’accent sur les compétences et non le diplôme.

L’univers du recrutement évolue sans cesse et face à la guerre des talents, les entreprises doivent s’ouvrir à d’autres profils, quels que soient leurs parcours et leurs diplômes.

Nombreuses sont celles qui veulent faire rentrer les candidats dans des cases, en particulier lorsqu’il s’agit du niveau d’étude ou du diplôme. Pourtant, un candidat autodidacte ayant acquis les compétences nécessaires lors de ses diverses expériences professionnelles, peut avoir autant, si ce n’est plus, de compétences et de motivation, qu’un candidat diplômé. C’est le cas du moins, dans certains cœurs de métier.

Il faut alors savoir se détacher du CV et miser davantage sur la base des compétences et le potentiel des candidats. Bien sûr, lorsque les 2 critères sont réunis, c’est le combo parfait.

Laisser sa chance à des profils atypiques.

Parcours décalé, CV non linéaire, profil hors norme, candidat autodidacte. Difficile parfois de relater son parcours sur un CV, lorsque celui-ci donne l’impression de ne pas avoir de sens. Pourtant, ce sont des profils qui bien souvent se distinguent par leur polyvalence et leur agilité et surtout, par leur investissement démesuré, pour prouver qu’ils sont à leur place.

À quoi bon exiger un CV s’il est mis de côté en raison de son originalité ou de sa différence. Recruter sans CV, c’est donc se donner l’opportunité de rencontrer des candidats au parcours inhabituel et ce, sans a priori.  

Se détacher des CV formatés et miser sur la motivation.

motivation-candidat-soft-skills-compétences-personnalité-talent

La motivation, c’est justement le rôle de la lettre qui accompagne le CV. Or, à l’ère du digital, les entreprises semblent accorder moins d’importance à cette lettre de motivation. Y a-t-il donc un intérêt de recevoir 50 CV identiques !

Le recrutement sans CV est ainsi une porte d’entrée pour des candidats passionnés qui veulent exprimer leur envie, leur motivation et leur désir d’engagement à occuper un poste, à rejoindre une équipe et à s’investir dans une entreprise.

Advertisements
 À lire également :

Miser sur les soft skills.

La chasse aux talents est bel et bien réelle et les entreprises ont tout à gagner en misant sur les soft skills des candidats. À l’heure d’aujourd’hui, le CV est en effet loin d’être la meilleure option pour détecter les compétences comportementales, humaines et sociales des candidats. C’est le moment de faire confiance à de nouvelles méthodes de recrutement même si le changement peut sembler radical.

Lutter contre les biais humains du recrutement.

Rien de telle que la mise en situation pour lutter contre les biais du CV qui perturbent et influencent parfois la décision d’un recruteur à sélectionner un candidat. Face à une pile de CV, nos yeux ont tendance à aller chercher des informations précises liées à des critères prédéfinis, pour aller plus vite.

Or, cette volonté de gagner du temps, même si elle est nécessaire, fait qu’un recruteur peut passer à côté d’une donnée essentielle sur un candidat. En effet, un CV mentionnant une expérience de bénévole peut parfois dévoiler une personnalité riche et engagée, qui sait s’ouvrir aux autres.

Privilégier l’anonymat des candidats.

Une photo, une année de naissance, une adresse… Si l’anonymisation du CV est une solution efficace pour lutter contre la discrimination à l’embauche, alors pourquoi ne pas le supprimer totalement. Recruter sans CV, c’est privilégier l’anonymat et donner la chance à tous les candidats de parler d’eux, de relater leur parcours professionnel et surtout, d’exprimer leur motivation.

Mais alors, si ce n’est plus sur le CV, sur quel critère peut-on se baser pour sélectionner les candidats ?

Les astuces pour recruter sans CV.

L’entretien vidéo différé.

Cette méthode permet non seulement de remplacer le CV et la lettre de motivation mais également d’évaluer les candidats de manière originale et innovante en misant sur les soft skills. Source de réussite et d’engagement, ces compétences douces sont aujourd’hui très convoitées par les entreprises.

En l’absence de CV, l’entretien vidéo différé est un outil efficace pour sélectionner les candidats à partir de leur savoir-être et leur savoir-faire.

Les tests de recrutement ou questionnaires de sélection.

Les tests et questionnaires de sélection permettent de miser sur les qualités, les compétences et l’engagement des candidats. L’occasion de donner une chance à ceux, qui au cours d’un process normal, auraient certainement été recalés sur CV.

Les entreprises n’ont rien à perdre avec le recrutement sans CV, si ce n’est que d’élargir leur spectre de candidats potentiels.

À lire également :

Le job dating ou l’afterwork.

Parmi les méthodes les plus répandues du recrutement sans CV, on retrouve également le job dating ou l’afterwork, qui favorisent les rencontres entre recruteurs et candidats. Même si le CV arrive dans un second temps du processus de recrutement, l’évaluation du candidat repose sur ce premier échange en face-à-face, au cours duquel il peut présenter son parcours et exprimer toute sa motivation.

Même si le CV reste un élément indispensable du recrutement, il est parfois nécessaire de se libérer des méthodes classiques pour rentrer en contact avec de nouveaux profils. Mettre l’accent sur des compétences humaines, comportementales et sociales est aujourd’hui un levier de compétitivité et de performance, sur un marché en tension.

Notez le

Rated 4.3 / 5 based on 223 reviews
Partager l'article

Delphine Massé

Mes 10 années d’expérience auprès d’un acteur de l’emploi, du recrutement et de la formation, m’ont permis d’acquérir une forte expertise RH. Chargée de recrutement et rédactrice web, j’allie mes différents domaines de compétences pour rédiger des articles sur l’écosystème RH, le recrutement, la gestion des ressources humaines, la formation… Déterminée et investie, je mets l’ensemble de mes compétences RH, rédactionnelles et commerciales, au service des entreprises.